Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 22:32

Oh que ça m'amuse de lire tous les articles consacrés au réchauffement global anthropomorphique et qui exposent doctement que les derniers hivers septentrionaux très froids sont dus au RGA qui perturbe la circulation atmosphérique, le jet stream, contrairement à ce qu'on avait prévu auparavant... Mais si on ne les avait pas prévus, ces hivers froids, c'est que les modèles étaient déficients, non ? Après avoir durement prévu des hivers "chauds", c'est maintenant le "non mais" qui domine. Très vrai, les modèles ne valent pas grand'chose... Donc, le réchauffement provoque le refroidissement, et les hivers froids prouvent le réchauffement, qed. Notez que si jamais cet hiver n'était pas froid, ce serait très évidemment la preuve que le climat se réchauffe, puisqu'il fait moins froid ! A tous les coups l'on gagne.

 

Et sur le cher http://www.skyfall.fr/?p=1144 , ainsi que sur toute une série de blogs et d'articles de Presse, on voit un très joli graphique mettant en perspective les prévisions (prédictions ?) du GIEC dans tous ses rapports et les données actuelles... Et tout cela grâce à une "fuite" du rapport du GIEC en préparation. C'est très amusant !

 

ipcc_fig1-4_models_obs.jpg

(FAR pour premier, SAR pour deuxième,TAR pour troisième et AR4 pour le quatrième rapport).  Donc, depuis une quinzaine d'années, la "température globale moyenne" mesurée par le HadCrut (donc, pas vraiment des "sceptiques"...) semble stationnaire (quoi qu'il en soit de ce concept de "température globale moyenne" qui me semble, au vu de mes maigres connaissances en thermodynamique - mais j'ai tout de même eu Prigogine comme Maître - assez discutable. Système ouvert, nullement à l'équilibre ni même à l'état stationnaire. Imaginez faire une moyenne entre la température moyenne à Agadez et sur tel cratère de la Lune ou de Mars. Et ça veut dire quoi ? Mais je m'égare...). A fluke, direz-vous, une exception, un accident, un hasard. Oui, peut-être, sauf que le GIEC lui-même avait indiqué il y a quelques années que si les modèles divergeaient sur 10 ans, ce n'était pas anormal, mais sur quinze ans, il y avait un réel problème sur la fiabilité desdits modèles.

 

Ben voilà...

 

Ah oui, encore une petite référence à ceux  un peu hors des 97% qui ont des doutes sur les données qui font peur !

 

 

 

Repost 0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 00:07

J'ai découvert Borgés il y a, oh... assez longtemps, disons il y a quelques décennies lorsqu'il était publié dans une couverture jaune (je ne sais plus quel éditeur). Puis j'ai eu la possibilité de le lire dans le texte, ce qui était encore meilleur (bien que la traduction française fût excellente - bien meilleure que celle, disons, du "Nom de la Rose" du cher Umberto Eco, à mon avis assez exécrable par un certain Schifano, qui mérite bien son nom... Bref).

 

Et puis, j'ai découvert, je ne sais plus trop comment, le Grand Oeuvre d'un de ses grands amis, Adolfo Bioy Casares, à savoir La Invención de Morel. Un roman fantastique et merveilleux, mais qui à le lire aujourd'hui, semble encore plus actuel quand on connaît notre 3D.

 

Or, il se fait qu'un réalisateur que je ne connaissais pas, Claude-Jean Bonnardot ("trop tôt disparu" comme le dit Tulard en l'appelant Jean-Claude, sans doute pour débusquer les plagiaires) a réalisé un de ses très rares films sur le même sujet. Et c'est un bonheur. Oui, bien sûr, très "français", très "intello" comme le roman lui-même.

 

Mais quel plaisir !

 

 

 

 

Repost 0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 13:11

Qu'un premier ministre d'un grand pays, membre par surcroît de l'Union européenne où la libre-circulation est un principe fondateur, se permette d'injurier un concitoyen qui a choisi d'aller vivre ailleurs est proprement ahurissant. On sait bien que le "républicanisme" français est en fait un dirigisme d'Etat partagé par la droite et la gauche (il n'y a virtuellement pas de parti libéral en France) qui s'arroge le droit de micro-gérer la société dans son ensemble ; mais tout de même, tant de bassesse chez un homme qu'on croyait au-dessus de ça, c'est étonnant. Que la Presse - surtout de gauche - commente, et même s'indigne, bah ! elle est dans son rôle. Mais ici, c'est un déchaînement de rage et de haine qui s'exprime un peu partout dans le monde politique spécialement (à remarquer par contre, la grande modération de l'édito du Monde). Il y a plein de Français qui quittent leur pays pour aller chercher fortune ailleurs (au plein sens du terme...), et on n'en fait pas tout un plat, heureusement ; ce sont parfois des entrepreneurs, des créatifs, des gens d'un haut niveau, et ils ont la bougeotte, grand bien leur fasse ! Le dernier cas en date avait aussi rameuté les indignés, mais avec un Depardieu on devait bien s'attendre à une riposte foudroyante, qui est venue, bien sûr.

 

Entendons-nous bien : un gouvernement démocratique peut démocratiquement édicter les lois fiscales qu'il estime justes. Mais il doit alors en tirer les conséquences, comme chaque citoyen tire les siennes. François Hollande fait passer une loi ridicule (mais démocratique ! Ouais, démagogique, aussi), il se doit d'avoir réfléchi aux conséquences. Curieusement, l'affaire Depardieu occupe toute la scène médiatique et éclipse opportunément le fait qu'il n'y aura pas de "coup de pouce" et que les grands dossiers (fonctionnaires, etc.) traînent... J'entendais un journaliste du Point déplorer que la politique de Hollande soit incompréhensible et opaque ; on ne saurait mieux dire, sauf à croire que, finalement, il n'y en a pas...

 

 

  

Repost 0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 21:38

Articles lus dans les dernières livraisons du New Scientist.

 

"Mass murderer was a humble microbe". Pas mal comme titre, pour expliquer que des chercheurs du MIT ont postulé récemment que la grande extinction du Permien (il y a quelque 251 Mio d'années, plus ou moins quelques mois, tout de même), quand 90% des espèces terrestres ont disparu. On pense généralement que c'était dû à de gigantesques éruptions volcaniques ayant eu lieu dans ce qui est maintenant la Sibérie. Mais Daniel Rothman a essayé de voir plus loin et pense avoir montré qu'il s'agit de l'explosion de la population d'une bactérie, Methanosarcina, qui aurait pu produire du méthane en quantité "astronomique" (je pèse mes mots...). Tout le monde n'est pas convaincu, bien sûr (c'est le propre de la recherche scientifique, non ?). Un autre géologiste, Anthony Barnovsky, de l'UC Berkeley n'est pas convaincu, même s'il admet que c'est une "idée fascinante". Et de reprendre l'idée fatiguée selon laquelle "l'extinction de masse actuelle est similaire, parce qu'elle est largement due à notre espèce". Ah bon ? 90% de la disparition des espèces actuelles ? Tu rigoles, Anthony ! 90%... On nage dans le ridicule, ici... Et puis, se souvient-on qu'il y a bien plus longtemps, disons 2.4 Mia d'années, les cyanobactéries ont (ou auraient) quasiment réduit la vie sur Terre à l'état de trace en émettant de l'oxygène dans une atmosphère jusqu'alors réductrice (au sens chimique du terme).

 

"Dinosaurs might have once gazed into the Grand Canyon". Pas mal non plus. "It had been thought that the canyon formed 6 million years ago. But now two geologists have evidence it is actually closer to 70 million years old" On pensait que le Grand Canyon s'était formé il y a 6 Mio d'années. Mais aujourd'hui, deux géologues ont trouvé des données selon lesquelles ce serait plutôt 70 Mio d'années.

 

Voilà... "Science is settled", on ne veut voir qu'une seule tête, n'est-ce pas, M. Pachauri ?

 

Science is never settled, it's a process...

 

 

     

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:34

Voilà un nouvel article particulièrement bouffon de la Presse catastrophiste ordinaire :

 

Pasta.png

 

Eh oui, vous avez bien lu : plus de pâtes ! Plus d'ours polaires ! Plus rien ! Avec des titres comme ça, on va faire revenir le Cavaliere... [Entre (), j'ai été bien aise d'apprendre que ce pantin avait été réduit au silence aujourd'hui, même si Beppe Grillo, un authentique rigolo anti-Euro, est deuxième dans les sondages... Tout ça n'augure rien de bon. Bref.]

 

Inutile de dire que cet article imbécile a fait réagir quelques commentateurs qui ont fait remarquer que depuis une cinquantaine d'années la quantité et le rendement du blé ont crevé tous les plafonds

 

WheatandWarming1.png

 

Mais une fois de plus, l'article se base sur une publication faisant intervenir des modèles comparant des rendements théoriques en faisant totalement l'impasse sur des changements réels. Un petit rappel ici. Notez, je n'ai rien contre les modèles, j'en ai déjà pondu, mais quand on peut les comparer aux données de fait, il faut souvent en rabattre...

Bah, GIGO, garbage in garbage out.

 

h/t WUWT.

 

 

Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 14:15

"L'EPA [Environmental Protection Agency] alloue 17 millions de dollars à la recherche sur les impacts du changement climatique" - communiqué de Presse de l'EPA, 17/2/2010.

 

"Si nous arrêtons les émissions [de CO2] aujourd'hui, les températures globales ne baisseront sans doute pas avant un millier d'années" - Tim Flannery, 2010.

 

"Le réchauffement global provoque de la volatilité. Je le sens quand je pilote [son avion, sans doute]"  - Debbie Stabenow, Sénatrice US, 2009.

 

"Un chercheur russe dénonce le changement climatique comme une arme secrète des USA" -  Radio Free Europe, 30/6/2010.

 

"Mangez du kangourou pour sauver la Planète" - BBC, 9/8/2008.

 

"Des chercheurs suggèrent un lien entre l'obésité et le réchauffement global" - Scotland Food and Drink, 17/8/2011.  

   

"Nous sommes trop nombreux; c'est pour cela qu'il y a le réchauffement global...Chacun sur terre, volontairement, devrait s'engager à n'avoir qu'un ou deux enfants" - Ted Turner, richissime père de cinq enfants, 2008.

   

"En l'an 2000 le Royaume-Uni ne sera plus qu'un petit groupe d'îles appauvries habitées par 70 millions de personnes affamées... Si j'étais joueur je parierais même que l'Angleterre n'existera plus en 2000" - Paul Ehrlich, 1971.

   

"Les chefs d'Etat arrivant aujourd'hui à Copenhague pour discuter d'une solution au réchauffement global vont rencontrer un temps glacial, un blizzard ayant déposé 10cm de neige sur la capitale danoise... Le Danemark...n'a pas connu de Noël blanc depuis 14 ans, et n'en a connu que 7 au siècle dernier" - Bloomberg, 17/12/2009.

 

"Pourquoi la glace que vous mettez dans votre whisky met la Planète en danger" - TIME, 14/4/2011.

 

"Les données ne comptent pas... Nous ne basons pas nos recommandations sur les données; nous les basons sur les modèles climatiques" - Chris Folland (Institut météorologique du R-U), 1991.

 

"On sous-estime l'importance des modèles. Les faits d'observation ne sont pas très utiles" - John Mitchell (Institut météorologique du R-U), 2011.

 

"... la Planète va se refroidir, la vapeur d'eau va se condenser et geler et un Nouvel Age Glaciaire sera né." - Newsweek, 26 janvier 1970.

 

"Une récente avalanche d'articles ont ajouté des données confirmant que la Terre se refroidit... Il n'y a plus beaucoup de doute actuellement que les changements de ces dernières années sont plus qu'une fluctuation statistique mineure" - Nature (eh oui !), 6 mars 1975.

 

"Peu de scientifiques contesteront que l'élévation des niveaux de CO2 et d'autres gaz dans l'atmosphère va causer les moyennes globales de température d'augmenter de près de 9°F [5°C] vers l'an 2000" - Carl Sagan (eh oui !), 12/12/1985.

 

"Certains experts pensent qu'elles [observations d'OVNIs en Angleterre à un niveau "bizarrement élevé"] pourraient être liées au réchauffement global, des vaisseaux venant de l'Espace apparaissent car ils sont inquiets de ce que l'Homme fait à la Planète" - Telegraph, 7/7/2008

 

"Le réchauffement global lié aux calculs rénaux" - The Times of India, 15/5/2008.

 

"La maladie mangeuse de chair [fasciite nécrosante] est en augmentation à cause du réchauffement global, disent les experts" - Science Daily, 16/8/2007.

 

"Une étude montre que le réchauffement global diminue la taille des oiseaux" - The Christian Science Monitor, 21/8/2009.

 

"De plus grands oiseaux en Californie centrale, un cadeau du changement climatique global" - SF State News, 31 octobre 2011.

 

"...le prix des voitures électriques va continuer à baisser jusqu'à devenir à la portée d'une famille moyenne" - The Washington Post, 1915.

 

"Hier, la neige tombait tandis que le Parlement débattait du réchauffement global - la première fois qu'il neigeait à Londres en octobre depuis 1922" - The Register, 29/10/2008.

 

"D'après un expert, le changement climatique pourrait causer des attaques de cougars" - Canada.com, 29/8/2007.

 

"Le changement climatique pourrait causer plus d'éruptions volcaniques, de séismes et de tsunamis" - Daily Mail, 19/4/2010.

 

"D'après des scientifiques, des extra-terrestres pourraient punir notre espèce à cause du Changement climatique" - The Atlantic, Août 2011"

 

etc., etc. ad nauseam... Vous trouverez tout ceci et bien plus encore, dans le livre déjà cité de Steve Goreham, The Mad, Mad, Mad World of Climatism

 

 

 

 

Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 21:28

Pour ceux qui n'ont pas connu cette époque bénie, je ne puis résister à la nostalgie de mettre en ligne deux merveilleux dessins de notre regretté Reiser.

 

IlYaCinqAns.jpg

 

C'était évidemment en '73 et ça décrivait ce qui allait bientôt se passer... L'autre n'est pas mal non plus :

 

plusd-saisons.png

 

"Y'a plus de saisons"... Sans être (encore) un Papy octogénaire, je me rappelle tout de même que dans les années '50, on disait déjà la même chose, mais c'était à cause des "bombes atomiques", voire "anatomiques" pour ceux qui n'avaient qu'une vague idée du vocabulaire (si, si ! je l'ai entendu !). Maintenant, c'est bien sûr à cause du CO2. "Y'a plus de saisons" est un refrain qui revient historiquement et généralement, pointant vers l'époque bénie de l'Age d'Or... Des siècles, des millénaires, même !

 

Et, à ce sujet, je ne peux que vous recommander un livre très amusant - mais très sérieux - de  Steve Goreham : The Mad, Mad, Mad World of Climatism qui se livre à une satire qui vaut celle de Josh...

 

Voilà, bonne lecture !

 

 

 

Repost 0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 22:58

- Mais dites-moi, c'est tout de même pas un succès, non ?

[Please buckle up as we show you a short film concerning safety procedures]

- Ben tout de même, on a pu continuer le protocole de Tokyo.

[We will soon be taking off, be sure that your seat is in an upright position...]

- Ah j'en ai marre de ces vidéos ! Je connais le topo, non ? Je passe tout mon temps dans ces fichus avions entre toutes ces réunions d'alters, de Giecs et d'autres... ça commence à me fatiguer ! Et puis, c'est pas Tokyo , c'est Kyoto, et même Kyootooo, j'en sais quelque chose, tu vois  !

- Ouais, moi j'y étais avec mon costume d'ours polaire, et toi ?

- Non, rien à voir, j'étais avec les groupies de Mike [Mann] et j'avais ma crosse de hockey en main. Et je le leur aurais foutu sur la gueule à tous ces négationnistes comme ce Lord Monckton ! Tu imagines, un Lord ...

- Oui, mais tu as entendu ce qu'il a dit ?

- Des foutaises, oui

- Ben il semble que depuis une quinzaine d'années...

 

1997trend.png

 

et la quinzaine d'années précédentes

 

1992trend.png

 

il n'y ait pas eu de réchauffement global, et même si on considère cette tendance,

 

rollingtrend.png

 

ça semble diminuer, et même s'annuler... D'ailleurs, ça veut dire quoi, un "réchauffement global" ? Pourquoi on dit maintenant "dérangement climatique" et plus "réchauffement global" ? Le climat a-t-il été jamais "normal" et constant ? Je me pose parfois des questions...

- Vous m'en demandez trop, mon disciple, mais je vous enverrai chez James Hansen qui saura vous répondre. Mais surtout n'allez jamais écouter Lindzen ou Landsea ou Tisdale ou de nombreux autres hérétiques qui pourraient polluer votre savoir.

- Bien, Maître  ! (mais tout de même...). Et je boucle ma ceinture.

- Vous faites bien, cher disciple. Et on va empapaouter plein d'autres crétins dès qu'on atterrit !

- Vous êtes un maître...

- Et vous en serez un autre très bientôt !

- Santé !

- Conservation ! Et deux déci de... heu, oui, Mademoiselle, encore deux coupes, s'il vous plaît !

- Ah, voyager en First, c'est tout de même bon pour la Planète...

 

 

 

Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 22:12

  

 

noaa_email_header.jpg

Article de la NOAAdu 29/11/2012

 

Le 30 novembre 2012 marque la fin de la saison des ouragans atlantiques, saison qui a vu 19 orages "nommés" (*) dont 10 sont devenus des ouragans et un est devenu ouragan majeur. Le nombre d'orages "nommés" est nettement au-dessus de la moyenne de 12. Le nombre d'ouragans est supérieur à la moyenne de six, mais le nombre d'ouragans majeurs est inférieur à la moyenne de trois.

En considérant globalement le nombre, l'intensité et la durée de tous les orages tropicaux, la NOAA classe la saison comme au-dessus de la moyenne. 2012 a été une année active, mais pas exceptionnelle, puisqu'il y a eu 10 années plus actives durant les 30 dernières années.

 

  Cette saison montre que pour la deuxième année consécutive les régions moyen-atlantiques et du Nord-Est on subi des dévastations dues à des orages "nommés" Sandy et Irene l'année dernière ont provoqué des morts, des blessés et d'énormes destructions dues à des déferlements maréaux d'orage, des pluies torrentielles des inondations terrestres et au vent. 

 

[... omissis mineurs ne changeant rien d'important à la teneur de la communication] De même, 2012 est la septième année consécutive qu'aucun ouragan majeur (catégorie 3,4 ou 5) n'a touché le territoires des Etats-Unis. Le seul ouragan majeur de cette saison était Michael, un orage de catégorie 3 qui est resté sur l'Atlantique. (**)

 

Plusieurs orages de cette année n'ont pas duré longtemps, de faible intensité et n'ont généralement pas été connus par le public parce qu'ils étaient restés sur l'Atlantique. Un système de jet-stream sur la partie Est du pays a permis à de nombreux orages de cette saison de rester loin des Etats-Unis. Le nombre d'orages et d'ouragans "nommés" a été plus élevé que prévu par la NOAA lors de ses prévisions d'avant la saison, en grande partie parce qu'El Niño - qui aurait dû sans doute éteindre l'activité orageuse générale - ne s'est pas manifesté comme prévu par de nombreux modèles climatiques (***).

 

Les prévisionnistes d'ouragans nous rappellent qu'une série récurrente [pattern] climatique nous place dans une période durable de haute activité d'ouragans atlantiques ayant débuté en 1995. Depuis 1995, plus de 70% des saisons ont été au-dessus de la moyenne, 2012 compris. Historiquement, de telles périodes de haute activité ont persisté pendant 25 à 40 ans, la dernière ayant duré entre les mi-1930 et 1970. Plusieurs facteurs atmosphériques et océaniques contribuent à cette haute activité annuelle, entre autres des températures plus élevées de l'Océan atlantique, une forte activité de la mousson en Afrique de l'Ouest et un moindre effet de cisaillement vertical des vents [vertical wind shear].

 

Suit yourself...

 

http://www.noaa.gov/socialmedia/

 

Bullshit

 

Evidemment pas pour le communiqué de la NOAA, mais pour tous ceux qui ne veulent pas le voir ni surtout le publier...

 

(*) "nommés" : on sait que la NOAA donne des noms à certains orages importants, comme Sandy ou Katrina, etc.

(**) Septième année consécutive. Comme le dit Roger Pielke Sr. - évidemment pas un "denier" puisqu'il a insisté depuis des décennies sur l'influence des activités humaines sur le climat :

    "When the Atlantic hurricane season starts next June 1 [2012], it will have been 2,777 days since the last time an intense (that is a Category 3, 4 or 5) hurricane made landfall along the US coast (Wilma in 2005). Such a prolonged period without an intense hurricane landfall has not been observed since 1900. The long-term intense hurricane drought means that a mere “regression to the mean” will see more hurricane landfalls and considerably higher damage in the years to come. The fashionable talk these days of a “new normal” is of course utter bullsh*t. Just wait until we return to the “old normal” — I know that it may be hard to believe, but both hurricane damage and climate hype are set to increase dramatically in the years to come." –Roger Pielke Jr., 3 December 2012

(***) phrase légèrement ambiguë, intentionnellement ou non. Mais à l'évidence, les modèles climatiques n'avaient pas prévu cette activité, sinon pourquoi la NOAA aurait-elle fait une telle prévision ?!.

 

 

 

Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 01:32

Comme petit cadeau de Noël, je vous offre un peu avant la date (du moins pour ceux qui ne les auraient pas lus), deux jolis articles d'Alexandre Delaigue :

 

http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2012/12/07/comment-feter-noel-comme-un-economiste.html

 

et

 

http://econoclaste.org.free.fr/dotclear/index.php/?2011/06/15/1797-l-euro-survivra-t-il

 

Voilà. Le premier n'est pas neuf, mais l'autre est tout chaud.

 

Enjoy !

 

 

 

Repost 0
Published by cdc - dans économie
commenter cet article