Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 23:21

balanced, carefully considered scientific opinion

My frustration with these greedy, lying bastards is personal. Human-caused climate disruption is not a belief – it is one of the best-studied phenomena on Earth. Even a half-wit can understand this.

As any father would, anyone threatening my family will by on the receiving end of my ire and vengeance. This anger is the manifestation of my deep love for my daughter, and the sadness I feel in my core about how others are treating her future.

Mark my words, you plutocrats, denialists, fossil-fuel hacks and science charlatans – your time will come when you will be backed against the wall by the full wrath of billions who have suffered from your greed and stupidity, and I’ll be first in line to put you there.

– Professor Corey Bradshaw, Director of Ecological Modelling, The University of Adelaide –

Will you order "Fire", Pr. Bradshaw?

h/t http://climatechangepredictions.org/

Repost 0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 23:46

On s'est beaucoup plaint récemment des termes du CETA et du TTIP, avec notamment The Donald tempêtant que le TTIP proposé comprenait plus de 5.000 pages qu'il ne comprenait pas et qu'il n'avait pas le temps de lire (le pauvre).

Donc, je propose les restrictions suivantes :

- tout traité international engageant nos petites terres d'héroïsme ne pourra comporter plus de 10 pages (maxi-maxi - plus court sera encore mieux)

- tout traité international engageant nos petites terres d'héroïsme sera rédigé dans des termes compréhensibles par tout le monde, sans aucune référence à des notions techniques et/ou complexes et avec des mots n'excédant pas trois syllabes

- tout traité international engageant nos petites terres d'héroïsme sera débattu en toute transparence afin que l'interlocuteur soit au courant de toutes restrictions, de tous les points que nous serions prêts à céder afin d'en acquérir d'autres, etc.

- tout traité international engageant nos petites terres d'héroïsme sera débattu par des citoyens pris au hasard (un peu comme le traité de Brest-Litovsk ; il est vrai que l'Union soviétique est quelque peu revenue par après sur ce souci de transparence absolue, mais nous resterons fermes sur ce point).

Et c'est ainsi qu'Allah est grand...

Repost 0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 20:29

Ah oui, maintenant, ça vient de tous les côtés : MMR, Séralini, Cash Investigation... On n'en finit pas, et ils veulent tous être protégés, notamment contre ceux qui les contredisent parfois de manière assez abrupte : voir les condamnations contre les contradicteurs du sublime professeur Séralini, qui, lui, ne se contente pas de suivre ses rats Sprague-Dawley durant six mois, mais bien durant deux ans, deux ans ! Auquel âge quasiment toutes ces braves bestioles développent des tumeurs... Mais loin de moi de dire que c'est un farceur, un rigolo, une marionnette qui vend ses misérables pseudo-études à Carrefour ou à d'autres sombres sociétés ! Pas du tout ! C'est un honnête professeur qui attaque tous ses immondes contradicteurs en justice d'une manière impeccable... Mon coeur saigne quand je lis toutes les méchancetés qu'on publie à son encontre...

Voici la triste histoire d'un "whistleblower" qui avait voulu dénoncer son employeur (Wayne State University) - et, dans la foulée, réclamait son dû - car comme il dénonçait une quasi-escroquerie de 169 millions de dollars aux dépens du budget fédéral, il aurait pu toucher en passant une jolie petite somme de plus d'un million de dollars... Ah, ces lanceurs d'alerte, tellement désintéressés...

 

Toute l'histoire se trouve sur le magnifique retractionwatch.com :

http://retractionwatch.com/2016/09/28/1st-retraction-for-researcher-who-lost-whistleblower-lawsuit/​

 

 

Repost 0
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 22:11

Je n'ai jamais expliqué pourquoi je n'avais pas arboré un "Je suis Charlie", mais ce n'était nullement parce que je me trouvais en désaccord avec leur "ligne éditoriale" (elle a tellement changé depuis des décennies), et d'ailleurs cela faisait des décennies que je nous n'y étions plus abonnés. Le principe, oui, la réalisation, non. Et puis, des fous du roi, il ne peut en exister qu'un ; je ne suis pas Charlie, mais je suis avec Charlie, tout comme en son temps j'étais avec Hara-Kiri (hebdo ou autre).

Mais voilà que des bonnes âmes bon cathos qui s'étaient dits Charlie il y a un an s'offusquent de la prochaine couverture de Charlie présentant un dieu barbu avec un AK47 avec la mention "le tueur court toujours" (ou qqch d'approchant). C'est évidemment cet infect dieu des chrétiens, des juifs et des musulmans, l'abominable dieu de l'ancien testament repris tel quel par les textes sacrés par les sacrés crétins qui le vénèrent. Et voilà un curé ou autre dignitaire catholique qui menace de ne plus s'abonner à Charlie ! Voyons donc ! Quand on s'attaque à l'islam, c'est très bien, mais si l'on ose s'attaquer à la chrétienté, couic ! ça, c'est trop !

Ces abominables calotins (et je pèse mes mots - avec, je l'avoue, une balance un peu faussée) me font gerber. La liberté d'expression, c'est bon quand on attaque les musulmans, mais dès qu'on attaque les chrétiens, alors là, ça ne va plus...

Islamophobie ??? Non, racisme qui affleure...

Et c'est ainsi que Yahweh est un salaud et que ses sectateurs ne valent pas plus.

Repost 0
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 21:06

Oui, c'est de Caroline Fourest, détestée par des ennemis improbables comme Pascal Boniface, auteur d'un livre peu intéressant et tellement PC qu'il en vient à mettre à l'index quiconque (et non, horribile dico) tout critique de l'Islam phobique de, justement, ses critiques (je parle de ses sectateurs)... Ou Isabelle Saporta, dont je ne comprends pas très bien les motivations, peut-être dues à des querelles germanopratines que nous pauvres Belges ne suivons qu'avec difficulté...

Celà dit, livre utile à lire et à acheter !

Repost 0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 23:55

C'est le pourcentage de votes positifs pour le referendum sur le mariage homosexuel en Irlande (je n'utiliserai évidemment pas cet affreuse antiphrase de "gay" qui a définitivement démoli un mot pourtant assez utile en anglais).

En fait, l'affaire était pliée depuis le début pour tous ceux qui connaissaient un peu le problème, mais on a entendu et lu dans la Presse bien-pensante (je veux dire politiquement correcte) que les pour et les contre étaient au coude-à-coude, d'où de très nombreuses interviews d'homosexuel(le)s faisant valoir leurs droits et espérances tandis que les intervieweurs se tordaient les mains de désespoir en déplorant la possible victoire du non.

Qu'on m'entende bien : je n'ai rien contre le mariage des homosexuel(le)s - en fait, les hétérosexuels se marient, eux, de moins en moins ("reference needed" mais c'est de notoriété publique). De même, C. et moi ne nous sommes mariés (et même, eh oui, fiancés !) que sous une aimable pression que nos parents avaient réservée à notre cohabitation trop longanime à leur gré, et aussi parce que devant incessamment partir en coopération pour l'Algérie, il était indispensable que le permis de conduire mentionnât l'un comme l'autre comme époux afin de pouvoir conduire notre belle R4 verte flambant neuve. Ou quelque chose comme ça, je ne me souviens pas trop des détails. Mais il était impératif que nous fussions mariés pour ce faire.

Mais je ne détiendrai pas plus longtemps l'attention de mes lecteurs pour une anecdote sans doute peu intéressante.

Cela dit, je me souviendrai longtemps de cet aparté d'une des (assez nombreuses) tantes de C. lui ayant confié lors du lunch de mariage combien elle avait été marrie de ce que nous n'ayons pas sacré notre union à l'église catholique, comme l'avaient fait ses soeurs et frère, par ailleurs parfaitement athé(e)s comme nous.

Une fois encore, peu importe. Nous sommes ici pour parler du mariage pour tous (et pour ceux qui en ont besoin). Loin de moi l'idée que les homosexuel(le)s - et surtout les homosexuels - n'aient eu et n'ont encore la vie dure, voire l'absence de vie dans les régimes totalitaires dans ces pays musulmans et autres (je dis autres pour ne pas me faire traiter d'"islamophobe" par des imbéciles qui ignorent ce qu'étymologiquement signifie ce terme), et aussi parce qu'il n'y a absolument pas que les musulmans islamistes qui abhorrent et vont jusqu'à massacrer les tenants de cette tendance. Mais enfin ! Proust, Gide, Colette, et tous ceux-là ! Oui, je sais, Tchaïkovsky et Turing ont étés poussés au suicide, et Wilde a été consigné dans les geôles de Reading.

Mais nous sommes en 2015, et tout cela est bien loin...

Repost 0
Published by cdc - dans sociologie
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 21:42

C'est assez difficile de contredire Judith Curry sur ce sujet...

http://judithcurry.com/2015/02/25/conflicts-of-interest-in-climate-science/

Et voilà aussi pourquoi Roger Pielke Jr semble avoir abandonné l'idée de se prononcer sur le sujet. Dommage. Mais comme il le dit, il est "tenured" et n'a rien à craindre contre les Grijalva et al. en ce qui concerne son avenir professionnel, il en a marre de se faire décrire comme un "denier", comme un négationniste, en somme.

Et la Presse francophone continue toujours à faire l'impasse sur les graves accusations envers Pachauri... Bien sûr, innocent a priori, mais tout de même...

 

 

Repost 0
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 23:23

J'entendais ce matin à la RTBF une série de bons apôtres (dont le misérable Edwy Plenel) se scandalisant de ce que les musulmans "modérés" devraient se justifier de ne pas accepter les ignobles exactions du self proclaimed Etat islamique. Et de répéter que "l'islamophobie" était une abomination raciste, et qu'on avait pas entendu les catholiques répéter "Not In My Name" pour ce qui est des prêtres pédophiles.

Minute, papillon volage !

Tout d'abord, n'étant ni catholique, ni musulman, j'ai une autre opinion. Si les prêtres pédophiles et leur hiérarchie devaient proclamer que la pédophilie était inscrite dans les évangiles, je comprendrais parfaitement que nombre de catholiques devraient se désolidariser d'une telle position et se faire connaître par le Net.

D'autre part je souscris assez bien à cette jolie phrase : Islamophobic: a word created by fascists, and used by cowards, to manipulate morons (voir ici pour une discussion à ce sujet).

Je ferai aussi remarquer que ce hashtag a d'abord été utilisé par des progressistes flamands pour se démarquer des vues ultra-nationalistes flamands (mais faut-il vraiment utiliser ultra pour en parler ?) de la NVA en Belgique.

Il se fait que les immondes partisans de l'EI insistent pour dire que leur position est ratifiée par le Coran, par l'Islam et tutti quanti. Et donc il me semble normal que l'immense majorité des musulmans ne se retrouve en aucun cas en accord avec eux et veulent le faire savoir. Bien sûr, il n'y a pas de hiérarchie en Islam, et donc, on peut se fier à tel ou tel prédicateur pour sortir une fatwa qui pourra être contredite par une autre. Si j'étais musulman, je n'aurais aucune restriction pour m'en désolidariser (et toute l'histoire de l'Islam est là pour dire que de telles interprétations sont non seulement possibles mais très fréquentes).

Mais je ne peux en terminer (provisoirement) sans livrer un document à charge des excités islamiques :

 

 

 

 

 

Not In My Name
Not In My Name
Not In My Name
Not In My Name
Not In My Name
Not In My Name
Not In My Name
Not In My Name
Not In My Name

Alors, que les exactions de ces fascistes aient enfin poussé les "musulmans modérés" ainsi que de nombreux imâms à s'en désolidariser, on ne peut que s'en réjouir, même si l'on devine qu'il y a pas mal d'hypocrisie en Turquie, en Arabie saoudite, au Qatar, etc. Après tout, la population locale (sunnite) a allègrement saccagé et pillé les maisons abandonnées par les Chrétiens, Chiites, Yézidis etc. Et ne nous y trompons pas : les assassins de l'EI vont utiliser tous les moyens de propagande pour clamer que les frappes aériennes tuent de bons musulmans, ce qui ne manquera pas de provoquer de grands troubles chez les dirigeants musulmans de la coalition.

Repost 0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 22:22

... ou "Pourquoi j'ai mangé mon père" (à ne pas confondre avec "Comment j'ai tué mon père", un très beau film d'Anne Fontaine). Un livre extraordinairement jouissif que j'avais "découvert" dans les années '80 (il date de 1960) grâce à je ne sais plus qui, peut-être Luce.

Ce livre, je l'ai lu et relu de nombreuses fois et me suis toujours amusé à sa lecture, un peu comme "Trois hommes dans un bateau", qui me fait toujours pleurer de rire tant dans sa VO que dans son excellente traduction par Théo Varlet (celle que j'ai lue vers mes onze ans - mon anglais n'était pas alors up to speed).

Et puis, je ne sais trop pourquoi, je me suis dit que la VO de ce livre devait me révéler d'autres aspects de cette comédie joyeuse, surtout parce que j'avais lu un article très-trop sérieux avertissant les lecteurs présumés qu'il ne s'agissait nullement d'une récension anthropologique sérieuse, ouh là, ouh là ! En attendant, Roy Lewis avait deviné que nos lointains ancêtres étaient plus des charognards (dans son sens propre : scavengers) que des chasseurs-cueilleurs, ce qui en 1960 était assez en avance sur son temps.

Ben c'est sûr qu'il s'agit d'un conte ! Mais ce qui est merveilleux dans la VO, c'est que les "pithécanthropes" (disons, anthropopithécidés), Zhoukoudian et autres vivent, acquièrent le feu et la viande cuite, échangent leurs partenaires et la figure de Father prend une place admirable - sans compter que les dialogues sont calqués sur ceux de P.G. Wodehouse.

En fait, "Father" est un vrai  écologiste, mais un écologiste "progressiste", un humaniste qui s'ignore ou plus exactement qui se projette en avant.

Mais il devra être mangé par ses fils...

Très beau livre, très actuel...

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 22:39

Que c'est un sport destiné à des brutes avinées (pardon, "abierrées", les supporteurs de cette triste activité étant plus portés sur la bière que sur le vin pour se saoûler la gueule et aller taper sur les adversaires avec, au choix, des barres de fer ou des battes de base-ball).

C'est à ma connaissance le seul "sport" où il faut mobiliser des milliers de policiers et de gendarmes pour éviter (autant que faire se peut) que les fachos se massacrent entre eux après un match - et, en ce qui me concerne, je les laisserais faire, sauf qu'ils s'en prennent aussi à d'innocent bystanders.

"Moi, je suis pour..." , nous disait récemment un décérebré à la bière lors d'un match peut-être entre le Népal et le Liechtenstein, parce qu'il faut être pour, et donc contre. Quelle crétinerie... Il y a quelques années, une de nos filles avait été prise à partie en France après un match par des supporteurs français qui renversaient des voitures et/ou leur crevaient les pneus selon leur humeur. " Et toi, tu es pour qui ?" lui cracha à la figure un balèze vomitif prêt à la castagne. "Vive la France !" lui répliqua Onessa, sauvant sa bagnole...

Pour ce qui est du nationalisme ou du chauvinisme, rien à dire - enfin, beaucoup à dire...

Répugnant.

 

Repost 0