Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 23:21

balanced, carefully considered scientific opinion

My frustration with these greedy, lying bastards is personal. Human-caused climate disruption is not a belief – it is one of the best-studied phenomena on Earth. Even a half-wit can understand this.

As any father would, anyone threatening my family will by on the receiving end of my ire and vengeance. This anger is the manifestation of my deep love for my daughter, and the sadness I feel in my core about how others are treating her future.

Mark my words, you plutocrats, denialists, fossil-fuel hacks and science charlatans – your time will come when you will be backed against the wall by the full wrath of billions who have suffered from your greed and stupidity, and I’ll be first in line to put you there.

– Professor Corey Bradshaw, Director of Ecological Modelling, The University of Adelaide –

Will you order "Fire", Pr. Bradshaw?

h/t http://climatechangepredictions.org/

Repost 0
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 19:54

Bien, on a entendu sur tous les ondes que Matthew allait montrer ce qu'on voulait voir ! 5/5, puis 4/5, la Floride et tous les Etats du Sud-Est allaient être impactés, les foules se précipitaient sur les routes, les Caraïbes étaient dévastées ! 900 morts en Haïti ! Terrible !

Un petit interstice radio sur notre RTBF interrogeant un météorologiste belge nous renseignait un peu (il avait été soustrait, une fois de plus, aux catastrophistes de la chaîne) : non, il n'y avait pas de cyclones nouveaux, non, il n'y en avait pas plus, non, on ne pouvait pas en accuser le "changement climatique" ; oui, peut-être, certains modèles, etc. Mais plus la journaliste voulait l'acculer (et je la pense objective), moins il voulait reculer.

On a depuis diminué le nombre de morts en Haïti - tant mieux, un mort est évidemment déjà trop. Mais il fallait faire du bruit ! Comme à chaque fois de la saison des tornades, Haïti paye un très lourd tribu et, ô miracle, Cuba s'en sort très bien ! Et dieu sait que je ne suis pas un fan des Castro...

Depuis, Matthew a été rétrogradé en catégorie 1. Cela fait plus de 4.000 jours qu'aucun cyclone de catégorie 4 ou 5 n'a abordé les côtes US... Pensez-vous que la Presse en dise quoi que ce soit ?

P.S. On confond souvent "cyclone", "typhon", "tornade", etc. Renseignez-vous...

Repost 0
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 10:53

http://www.washingtonexaminer.com/brussels-has-a-lot-to-learn-from-the-brexit-vote/article/2597813

Les réactions hystériques des institutions européennes en ce qui concerne les OGM, le glyphosate, les néonicotinoïdes... Il ne faut pas s'étonner que les agriculteurs britanniques aient voté massivement pour le Brexit ! Le terrorisme intellectuel des Ecolos paye, les politiciens sont aux abois parce que leurs électeurs mordent aux malhonnêtetés et mensonges diffusés par Greenpeace et al. et repris complaisamment par une Presse qui ne fait plus son métier - Le Monde et The Guardian, eux, ne sont plus que des machines de propagande.

J'entendais l'autre jour à la RTBF une petite vignette consacrée à Solar Impulse II, d'où il ressortait que c'était une pure machine à faire de la pub aux sponsors, qu'une bonne partie de l'énergie de SI venait de ses batteries chargées aux escales (par de la bonne électricité nucléaire ou carbonée) et que s'il s'agissait effectivement d'un exploit, il était sportif, mais nullement technologique. J'en étais pantois. Mais j'ai vite compris : c'étaient les vacances et les responsables de l'info devaient être sur les plages. Quelques jours plus tard, une autre vignette défavorable à Greenpeace me confortait dans mon jugement - la censure verte était absente.

En Californie, pays de l'activisme vert absurde, certains n'ont pas hésité à interdire le glyphosate pour le remplacer par des herbicides bien plus toxiques :

http://www.huffingtonpost.com/jon-entine/glyphosate-chemophobia-gr_b_10223842.html

On pourrait en rire...

 

 

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 12:23

Une année catastrophique, exactement :

Une année catastrophique  - pluie, gel, vent...

oui, mais c'est de 1954 qu'il s'agit. 

 

On trouvera la description complète ici :

 

http://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2014/02/17/blimey-bad-weather-in-1954-surely-thats-not-possible/

 

mais en voici un extrait amusant

 

1954: Thames River Over 4 Feet Above Normal, Famous Eton Swamped

1954: Britain Hit With "Flood Havoc" – Gales, Snow Add To Misery

1954: Heaviest Snowfall In 15 Years From Blizzard Blankets Chicago

1954: No Survivors When Blizzard "Wrecks" Japanese Fishing Fleet

1954: Worst Blizzard In Turkey In Over 40 Years Payalyzes Instanbul

1954: 100 MPH Blizzard Winds Howl Across Nebraska

1954: Worst Flood In Centuries – Bagdad, Iraq

1954: 100,000 Battle Severe Flooding In China

1954: Scientists Tell Congress That The Arctic Might Be Navigable By 1979

1954: Arctic Permafrost In Canada Melting – Natives Have To Be Moved

1954: "New York In Grip Of Blizzard"

1954: Austrian-German Border Area Suffers Disastrous Floods – 16 Killed

1954: "Freak of Nature" Produces Famine, Flood & Drought For Region of India

1954: Melting Himalayan Glacier Flooding – 200,000 Homeless

1954: North African Earthquake Followed By More Tremors – 1,340 Deaths In Algeria

1954: Egyptians Scream "the end of the world is coming" As Torrential Rains Bring Unfamiliar Flooding

1954: ‘Great Iran Flood’ Killed Over 10,000

1954: Longest Drought Grows To Four U.S. States

1954: Heat Wave In Illinois Registers 117 Degree Temperature – Highest Ever

1954: Dixie First Hit By Dust Storms Then Tornadoes

1954: Drought Turns To Floods In Texas

1954: Gales Blasts Portugal – 4 Die

1954: Worst Floods of Century Devastate Areas of Nepal

1954: Hurricane Carol Stampedes Through New England – 49 Dead

1954: Hurricane Edna Blasts New England & Canada

1954: Hurricane Hazel Strikes Haiti, U.S. & Canada – At Least 1,000 Dead

1954: 8 Hurricanes Wreak Havoc On U.S. During 1954 – Worst Year On Record

1954: Spanish Coastguard Vessel Sunk By Gale Near Gibraltar

1954: Record Flood Damages & Losses Reported In Areas Of Australia

1954: Record Heat Wave Brings Death

1954: Gale Creates 15 Foot Waves In English Channel, Slams Britain’s Coast

1954: 18 Die In Airliner Crash Caused By Mexican Dust Storm

1954: Across The Globe, Weather Breaks All The Rules

1954: Floods & Landslides Leave 10,000 Italians Homeless

1954: Radioactive Dust Storm Injures 23 Japanese Fishermen

1954: "NINE DEATHS IN COAST-TO-COAST STORM Plains Swept by Snow and Blizzard"

1954: 69 MPH Gale Pummels Adelaide, Australia

 

Gute Shabbes!

Repost 0
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 14:24

Un article savoureux de Willis Eschenbach chez WUWT.

WE a repris les données satellitaires du MSU à l'Université de l'Alabama à Huntsville (températures de la troposphère inférieure), et ce par groupes de latitudes : tropiques, tropiques à polaires, polaires à 90°). Mieux qu'un discours :

 

Figure 1. Satellite-based microwave sounding unit temperatures (red line) from the University of Alabama Huntsville. Blue line shows a loess smooth, span=0.4. Data from KNMI (NCDF file, 17 Mb)

Figure 1. Satellite-based microwave sounding unit temperatures (red line) from the University of Alabama Huntsville. Blue line shows a loess smooth, span=0.4. Data from KNMI (NCDF file, 17 Mb)

Ces mesures remontent tout de même à la fin des années '70.

Alors ? Tropiques : aucun trend discernable - 40% de la planète, où se trouvent les pauvres dont on dit qu'ils seront les plus impactés par les changements - les aberrations - climatiques. Extratropiques : une très légère hausse au nord, plat au sud. Antarctique ? légère diminution puis léger rebond. Arctique (4% de la surface terrestre) : oui, là le trend haussier est indéniable, ce serait étonnant avec les déglaciations sévères que l'on y mesure depuis quelques années. Mais, malgré les annonces catastrophistes, l'année 2013 n'a pas vu la fonte complète des glaces arctiques, mais bien leur reconstitution partielle.

 

Non, vraiment pas de quoi s'affoler !

 

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 19:24

On allait voir ce qu'on allait voir ! Des vents d'une violence effroyable, des vagues de plus de six mètres de haut, des images TV hallucinantes, et le rappel de la catastrophe toute proche à chaque point actualité à la RTBF, plus cette question terrible : est-ce le début de la fin pour la côte belge ? Et d'ailleurs, la Belgique elle-même allait-elle survivre à un cyclone d'une telle violence.

 

On a vu.

 

Ou plutôt, on n'a rien vu. Enfin, rien de plus qu'on ne voit chaque année avec son lot de gros temps et de tempêtes, et 1953 est toujours très loin, heureusement ! Je m'en souviens encore, malgré mon jeune âge à l'époque...

 

Et bien entendu il ne fallait pas compter sur les bulletins météo de l'IMB, dont le patron, Jean-Pascal van Ypersele, est vice-Président du GIEC, autant dire... Ce dernier laissant généreusement entendre qu'il n'était pas absolument certain que cette tempête monstrueuse était directement causée par le "dérèglement climatique", mais que la terrible montée des océans faisait que la Mer du Nord avait monté de 10 cm depuis 1953, vous imaginez ?

 

Mais les tempêtes ont la cote pour les carbo-centristes, on n'en veut pour preuve que la stupide "photo" de Bodil qui circule sur le Net :

 

Le super-cyclone Xavier

Inutile de dire qu'il s'agit d'un photoshoppage grossier, comme il en circule bien d'autres, dont le fameux ours polaire sur son glaçon, et la couverture du dernier livre d'Al Doigt-dans-l'oeil Gore...

Le super-cyclone Xavier
Repost 0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 17:15

Le GIEC va bientôt réunir politiciens, bureaucrates et diplomates pour analyser le Final Draft et en abandonner les parties politiquement inutiles (ou dangereuses), changer les présentations, les phrases, et, finalement les conclusions du WG II, et ceci avec l'aide de certains experts patentés à forte coloration idéologique, comme sans doute notre compatriote Jean-Pascal van Ypersele de Strihou, vice-Président de l'auguste assemblée.

 

Ce fut le sort du Final Draft précédent, ce sera celui du troisième, sans aucun doute.

 

Le GIEC ne désire pas que ces drafts circulent, ils contiennent des informations embarrassantes, peu compatibles avec les nécessités politiques courantes et ne sont certainement pas assez catastrophistes.

 

Mais comment garder le couvercle sur la casserole à notre époque ? Donna a reçu copie du draft, on peut le trouver ici :

WGIIAR5-SPM_FGDall

a second copy is here

Bon, les paris sont ouverts !

 

Repost 0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 19:03

"The extreme events are more extreme. The hurricane scale used to be 1-5 and now they’re adding a 6. The fingerprint of man-made global warming is all over these storms and extreme weather events. Al Gore – Washington Post".

Pour traduire le Très Rigolo : "les événements extrêmes sont plus extrêmes. la note des ouragans était jusqu'ici de 1 à 5 et maintenant on a ajouté la note 6. L'évidence du réchauffement anthropique est claire dans tous ces orages et événements météorologiques extrêmes".

Avec Al Gore, on ne sait trop s'il se trompe complètement ou si tout simplement il ment. Evidemment, quand dans une interview il annonce que la température du manteau de la Terre est de quelques millions de degrés, on mesure l'incompétence du bonhomme...

Quoi qu'il en soit, il n'y a évidemment aucun régime extrême des ouragans, au contraire, la saison 2013 des ouragans US semble une des moins actives depuis longtemps :

 

 

Ce bon vieux farceur d'Al Gore...
Ce bon vieux farceur d'Al Gore...
Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 21:18
Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 20:29

On connaît mal David Suzuki en Europe. Ce généticien canadien incontestablement doué et bien doté (pas par sa famille mais par les nombreux Prix qui lui ont été attribués) est à l'origine d'une fondation et est lui-même un activiste écolo forcené en-dehors, faut-il le dire ? de son domaine d'excellence. Une description de sa position : "David Suzuki fait partie des scientifiques qui voient dans la nature, le sacré". Je me dois de préciser qu'une telle vision est extrêmement minoritaire chez les scientifiques, et même assez anti-scientifique...

En 2002, Suzuki a publié Good News For a Change.

Son chapitre 8 s'appelle Wrestling With Pluto: Cutting Toxins, Cleansing Air, La bataille contre Pluton : arrêter les toxines [encore les "toxines ! Venant d'un biologiste !], purifier l'air. Quelques extraits : 

 

Depuis que nous avons découvert la force de métaux comme le cuivre et le fer pour des pointes de flèches et de lances, nous nous sommes intéressés à des matières que nous trouvons sous terre. Mais toutes celles-là, depuis l'or, le zinc, le cuivre, le nickel et l'argent jusqu'au pétrole, le gaz, l'uranium et le charbon sont directement ou indirectement des poisons tant pour nous que pour d'autres formes de vie. Il est intéressant de de savoir que dans quasiment toutes les mythologies de l'humanité, le monde sous-terrain est un endroit où règnent la mort et les dangers, et non seulement pour le corps mais aussi pour l'âme ["l'âme" ! Pour un biologiste !] Pluton, Odin et les nains de l'Enfer [les Niebelung, je suppose] ou Mars et Vulcain, dieux associés aux métaux que nous minons depuis les dessous de la Terre, tous sont les maîtres de sombres royaumes auxquels les mortels  accèdent au péril de leur vie [oui, Lovecraft, Shub Niggurat...]. Et si certains aventuriers peuvent trouver des trésors par-là, ils sont généralement maudits par les esprits infernaux dont la vocation est de garder les trésors contre un tel vol. La revanche de Pluton nous a toujours trouvés, où que nous ayons été pour pour traîner ses trésors. Que nous pompions du pétrole des océans, extrayions de l'or des montagnes ou que nous grattions nos seules fermes et maisonnées pour y trouver du nickel ou du charbon, les carburants fossiles et les métaux lourds que nous sortons de la terre empoisonnent nos récoltes et nos arbres, détruisent les systèmes endocrines et immunitaires de nos enfants, nous apportent des maladies qui nous font dépérir et tuent nos animaux et poissons - souvent de nombreuses années après ce que nos bénéfices nous avons reçus aient été dépensés. 

La ressemblance entre tant de mythes associée entre tant de cultures concernant l'Enfer implique que, d'une certaine manière nous avons toujours su qu'il était dangereux et contre-naturel d'aller sous la terre et de voler Pluton. Mais nous savons exactement pourquoi cela est vrai et quand la mine de charbon d'effondre sur nous ou la veine de gaz explose, c'est le moindre de nos problèmes. Nous apprenons petit à petit que nos minéraux, pétrole et gaz séquestrés sous la surface de la terre par la biologie, la géologie et le temps ont une raison pour rester où ils sont. Sinon, il y a des risques qu'ils changent tout ce qui se passe sur la surface de la Planète, y compris l'atmosphère qui protège tout.

Pour finir :

Nous devons nous arrêter et laisser entre eux Pluton et ses acolytes de l'Enfer.

Donc, un monde sans aucun produit minier : fer, acier, terres rares, cuivre, clous, marteaux, caméras, TV, avions, tout, quoi ! Sauf briques (attention au feu !) poterie et macramés... Adieu à tout et vive la vie des cavernes !

 

Qu'une telle crétinerie puisse avoir "some traction" me laisse sans voix...

 

 

 

 

 

H/t Donna

Repost 0