Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 21:59

Traduit d' un post de Philip Lloyd sur WWUWT 

 

Guest post by Philip Lloyd, Energy Institute, CPUT

La Terre se réchauffe légèrement. Cela ne fait pas de doute. Les mesures qui nous permettent d’affirmer ce réchauffement sont inadéquates. Les chiffres ne sont pas disponibles et n’arrêtent pas de changer [1]  . De nombreux site de relevé des températures sont mal placés et ne peuvent donc que donner de mauvais résultats [2]  . Cependant, tout le monde est d’accord pour dire que la Terre est plus chaude maintenant qu’il y a 150 ans.

Il y a des signes assez clairs que la Terre est plus chaude. Il y a moins de glace en Arctique [3]  . De nombreux glaciers [mais pas tous !] reculent [4]  . Certains glaciers – ainsi ceux du Kilimandjaro – diminuent parce que les précipitations à long terme sont moins intenses qu’il y a 150 ans, pas à cause d’un réchauffement [5]  . D’autres reculent à cause d’un climat plus chaud.

Les sceptiques diffèrent de nombreux autres scientifiques en ce qui concerne l’attribution de ce réchauffement aux activités humaines – et spécifiquement la combustion de carburants fossiles et l’augmentation concomitante de la concentration de dioxyde de carbone atmosphérique. Le mécanisme postulé est que le dioxyde de carbone piège les rayons infra-rouges qui sinon échapperaient dans l’espace. Dès lors, une partie de l’énergie reçue du Soleil n’est pas perdue et l’énergie piégée conduit à un réchauffement du globe.

Les processus physiques par lesquels le dioxyde de carbone piège les infra-rouges sont bien connus [6]  . Mais d’autres molécules de l’atmosphère piègent également les infra-rouges. La vapeur d’eau est le principal “gaz à effet de serre” [7]  . Ce qui n’est pas clair est de savoir à quel point le piégeage d’énergie contribue au réchauffement. Il existe des modèles mathématiques magnifiques qui prétendent expliquer comment ce réchauffement se produit. Malheureusement, tous ces modèles souffrent de défauts connus, un point sur lequel on reviendra.

Une difficulté majeure de la thèse du réchauffement anthropogénique est qu’on ne sait pas la part naturelle et la part due au dioxyde de carbone du réchauffement. Ceci peut être illustré simplement par la Figure 1 qui montre les valeurs de la température moyenne [globale] telle qu’elle est conservée au Hadley Centre à l’University of East Anglia[8]  .

1

Figure 1 Températures globales par rapport à la moyenne 1950-1990

La température globale a diminué entre 1850 et 1860; est remontée jusqu’en   1880; a diminué jusqu’en 1910; augmenté depuis 1945; diminué jusqu’en 1980; a augmenté jusqu’à 2000; et a légèrement diminué depuis.

La figure 2 indique l’enregistrement des niveaux du dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Des mesures  très précises ont été faites à Mauna Loa (Hawai) depuis 1958  [9] . On admet généralement que la concentration atmosphérique du CO2 à l’époque pré-industrielle etait d’environ 280 ppm (parties par millions) [10] . La Figure 2 montre une extrapolation plausible des données jusqu’en 1800.

2
Figure 2 Concentration atmosphérique du CO
2, mesurée et estimée.

Il semble parfaitement raisonnable de penser que l’augmentation mesurée est le résultat de la combustion d’énergies fossiles. La Figure 3 montre les émissions annuelles de CO2depuis 1900[11]  . En 1900, il s’agissait d’environ 2 Mia de tonnes par an; en 1943, 5 Mia de tonnes,  pour retomber plus tard et ne retrouver le chiffre de 5 Mia qu’en 1947. Après cela, c’est une montée rapide, dépassant les 10 Mia en 1963, 15 Mia en 1971, 20 Mia en 1986 et 30 Mia en 2006.

3

Figure 3 Emissions annuelles de CO2provenant des énergies fossiles.

Une comparaison entre les Figures 2 et 3 montrent clairement que l’augmentation de la concentration en CO2est directement liée aux émissions provenant des combustibles fossiles. Cependant, le bas niveau de ces émissions jusqu’à environ 1945 montre aussi clairement que l’impact des combustibles fossiles avant 1945 devait être très faible, voire négligeable. Dès lors, les changements de températures antérieures à 1945 telles que reprises dans la Figure 1, étaient des changements principalement naturels. Le dioxyde de carbone supplémentaire provenant des activités humaines ne peut avoir joué un rôle important dans les changements pré-1945.

Si les changements de températures d’avant 1945 étaient principalement naturels, alors il est très difficile d’estimer quelle est la part naturelle des changements de température post-1945, et quelle est la part due à l’accroissement de dioxyde de carbone. Ceci pose la question de savoir quelle peut être la variation naturelle de la température.

Pour répondre à cette question, tournons-nous vers les carottages de Vostok couvrant les 9000 dernières années [12]  . La carotte a été analysée chaque mçtre, ce qui correspond à ~20 ans d’accumulation neigeuse dans les couches supérieures et ~50 ans pour les couches inférieures. La température a été estimée par les différences de concentration isotopique de l’élément oxygène. Bien qu’une telle méthode ne peut donner une bonne mesure de la température globale moyenne, c’est une bonne mesure des changements de température globale, et ce sont précisément ces changements qui sont intéressnts.

Les données sont décrites dans la Figure 4. Il y a eu un léger refroidissement durant les 9 dernier millénaires, comme indiqué par la ligne de régression. Les chiffres doivent donc être traités pour éliminer la tendance [techniquement : detrend, c’est-à-dire qu’on ne peut pas comparer les chiffres sans éliminer la tendance] avant de continuer l’analyse – la température moyenne à chaque date a été additionnée à la température relative. Après élimination de tendance, les températures forment une “distribution normale”, il n’y a rien d’anormal ni d’asymétrique. Ensuite, le taux de changement entre chaque température corrigée et la température 100±20 ans plus tôt a été calculé et exprimé en taux par siècle. Les résultats présentaient également une distribution normale avec une déviation standard de 0,94 °C par siècle (à suivre).

4

Figure 4. Températures relatives sur les 9000 dernières années

(...la deuxième partie paraîtra très bientôt) 

Références

[3]   http://www.ijis.iarc.uaf.edu/seaice/extent/AMSRE_Sea_Ice_Extent_L.png Accessed January 2013

[4]   Paul, F., Kääb, A. and Haeberli, W. Recent glacier changes in the Alps observed by satellite: Consequences for future monitoring strategies, Global and Planetary Change, Volume 56, Issues 1–2, March 2007, Pages 111-122, ISSN 0921-8181, 10.1016/j.gloplacha.2006.07.007.(http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0921818106001603) Accessed January 2013[5]   Mölg, T., and D. R. Hardy (2004), Ablation and associated energy balance of a horizontal glacier surface on Kilimanjaro, J. Geophys. Res., 109, D16104, doi:10.1029/2003JD004338.

[6]   http://scienceofdoom.com/roadmap/atmospheric-radiation-and-the-greenhouse-effect/ Accessed January 2013

[7]   http://www.ncdc.noaa.gov/oa/climate/gases.html Accessed January 2013

[8]   http://www.metoffice.gov.uk/hadobs/hadcrut4/ Accessed January 2013

[9]   http://co2now.org/Current-CO2/CO2-Now/noaa-mauna-loa-co2-data.html Accessed January 2013

[10]   http://www.noaanews.noaa.gov/stories2005/s2412.htm Accessed January 2013

[11]   http://cdiac.ornl.gov/trends/emis/glo.html Accessed January 2013

[12]   http://www.ncdc.noaa.gov/paleo/icecore/antarctica/vostok/vostok.html Accessed January 2013

[13]   Randall, D.A., R.A. Wood, S. Bony, R. Colman, T. Fichefet, J. Fyfe, V. Kattsov, A. Pitman, J. Shukla, J. Srinivasan, R.J. Stouffer, A. Sumi and K.E. Taylor, 2007: Climate Models and Their Evaluation. In: Climate Change 2007: The Physical Science Basis. WG1, Fourth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change [Solomon, S. et al, (eds.)]. Cambridge University Press, Cambridge

[14]   See Randall, D.A. et al, op cit p. 640: “A number of diagnostic tests have been proposed…but few of them have been applied to a majority of the models currently in use. Moreover, it is not yet clear which tests are critical for constraining future projections (of warming). Consequently, a set of model metrics that might be used to narrow the range of plausible climate change feedbacks and climate sensitivity has yet to be developed.

[15]   Spencer, R.W. and Braswell, W.D Potential Biases in Feedback Diagnosis from Observational Data: A Simple Model Demonstration, J Climate 21 5624-5627, 2008 DOI: 10.1175/2008JCLI2253.1

[16]   Meehl, G.A., T.F. Stocker, W.D. Collins, P. Friedlingstein, A.T. Gaye, J.M. Gregory, A. Kitoh, R. Knutti, J.M. Murphy, A. Noda, S.C.B. Raper, I.G. Watterson, A.J. Weaver and Z.-C. Zhao, 2007: Global Climate Projections. In: Climate Change 2007: The Physical Science Basis. WG1, Fourth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change [Solomon, S., et al (eds.)]. Cambridge University Press, Cambridge

[17]   Douglass, D. H., Christy, J. R., Pearson, B. D. and Singer, S. F. (2008), A comparison of tropical temperature trends with model predictions. Int. J. Climatol., 28: 1693–1701. doi: 10.1002/joc.1651

[18]   Spencer, R.W. and Christy, J.R. 1992: Precision and Radiosonde Validation of Satellite Gridpoint Temperature Anomalies. Part I: MSU Channel 2. J. Climate, 5, 847–857.

doi: http://dx.doi.org/10.1175/1520-0442(1992)005<0847:PARVOS>2.0.CO;2 Accessed January 2013

[19]   http://climexp.knmi.nl/data/pHadEWP_monthly_qc.dat Accessed January 2013

[20]   http://www.psmsl.org/data/obtaining/rlr.monthly.data/12.rlrdata Accessed January 2013

[21]  http://sealevel.colorado.edu/ Accessed January 2013

[22] Fischetti, M. Drowning New Orleans. Scientific American, October 2001, pp34-42

[23] http://rogerpielkejr.blogspot.com/2012/11/us-hurricane-intensity-1900-2012.html Accessed January 2013

[24] IPCC, 2012: Managing the Risks of Extreme Events and Disasters to Advance Climate Change Adaptation. A Special Report of Working Groups I and II of the Intergovernmental Panel on Climate Change [Field, C.B. et al (eds.)]. Cambridge University Press, Cambridge

[25] Goklany, I.M. Wealth and Safety: The Amazing Decline in Deaths from Extreme Weather in an Era of Global Warming, 1900–2010. Reason Foundation, Washington DC and Los Angeles, CA, 2011

http://reason.org/files/deaths_from_extreme_weather_1900_2010.pdf Accessed January 2013

[26] http://news.nationalgeographic.com/news/2004/01/0107_040107_extinction.html Accessed January 2013

[27] Cahill, A.E, Aiello-Lammens, M.E., Fisher-Reid, M.C., Hua, X., Karanewsky, C.J., Ryu, H.Y., Sbeglia, G.C, Spagnolo, F., Waldron, J.B., Warsi, O. and Wiens, J.J. How does climate change cause extinction? Proc. Royal Soc. B 2012 doi: 10.1098/rspb.2012.1890

http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/early/2012/10/15/rspb.2012.1890.full Accessed January 2013

[28] http://www.publications.parliament.uk/pa/ld200506/ldselect/ldeconaf/12/1207.htmAccessed January 2013

[29] Laframboise, Donna The Delinquent Teenager who was mistaken for the world’s top climate expert. Ivy Avenue Press, Toronto 2011. ISBN: 978-1-894984-05-8

[30] Soon, W. and Baliunas, S. Proxy climatic and environmental changes of the past 1000 years. Climate Research Vol. 23, pp89–110, 2003

[31] http://www.assassinationscience.com/climategate/1/climactic-research-unit-foi-leaked-data.zip Accessed January 2013

[32] http://www.co2science.org/data/plant_growth/plantgrowth.php Accessed January 2013

Related articles

§  A Brief History of Atmospheric Carbon Dioxide Record-Breaking (wattsupwiththat.com)

  • Werner Brozek says:

January 19, 2013 at 9:43 pm

Donald L. Klipstein says:
January 19, 2013 at 8:11 pm
A. Watts says above:
“At the time of writing, there has been no trend in global mean
temperatures for 16 years.”

To the nearest year, there has been no warming at all for 16 years, statistical or otherwise, on several data sets:

1. HadCrut3: since May 1997 or 15 years, 7 months (goes to November)
2. Sea surface temperatures: since March 1997 or 15 years, 10 months (goes to December)
3. RSS: since December 1996 or 16 years, 1 month (goes to December)

See the graph below to show it all.

http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut3gl/from:1997.33/trend/plot/rss/from:1997.0/trend/plot/hadsst2gl/from:1997.1/trend/plot/hadcrut3gl/from:1997.25/plot/rss/from:1997.0/plot/hadsst2gl/from:1997.1

This analysis indicates for how long there has not been significant warming at the 95% level on various data sets.
For RSS the warming is NOT significant for over 23 years.
For RSS: +0.126 +/-0.136 C/decade at the two sigma level from 1990
For UAH, the warming is NOT significant for over 19 years.
For UAH: 0.143 +/- 0.173 C/decade at the two sigma level from 1994
For Hacrut3, the warming is NOT significant for over 19 years.
For Hadcrut3: 0.098 +/- 0.113 C/decade at the two sigma level from 1994
For Hacrut4, the warming is NOT significant for over 18 years.
For Hadcrut4: 0.098 +/- 0.111 C/decade at the two sigma level from 1995
For GISS, the warming is NOT significant for over 17 years.
For GISS: 0.116 +/- 0.122 C/decade at the two sigma level from 1996

 

 

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 18:30

Chacun sait que les Français, les Belges aussi, d'ailleurs, gaspillent scandaleusement l'eau potable. Il faut impérativement limiter la consommation d'eau, et imposer les douches, de même qu'il devrait être interdit de laver sa voiture ou de remplir sa piscine lors des périodes de sécheresse. Et ces périodes de sécheresse mettent en terrible danger les centrales nucléaires qui nécessitent énormément d'eau. D'ailleurs, il faut absolument remédier au scandale des fuites d'eau dans les canalisations du réseau de distribution. Et l'agriculture, qui utilise des quantités démesurée de bonne eau pour l'irrigation ! Sans parler des barrages, qui sont une véritable calamité à tous points de vue. Et n'oublions pas qu'il faut 13 tonnes d'eau pour produire 1 kg de viande de boeuf !

 

Etc., etc., voilà le discours entendu toujours et partout, avec une Presse incroyablement moutonnière qui se plaît à reprendre en boucle le moindre croassement de toute "Association" ou ONG pourvu qu'elle "dénonce" un "scandale" ou un état de fait. J'avais déjà regardé de plus près certaines de ces allégations qui me semblaient proprement ridicules, et notamment cet ahurissant concept d'eau virtuelle (*), mais le matraquage étant ce qu'il est, certaines calembredaines me paraissaient évidentes - je n'y connaissais rien. Tout simplement, l'hydrologie est une science, certes peu connue, mais une belle et bonne science, mélange de géologie, d'ingéniérie, d'économie et de plusieurs autres disciplines - et surtout, d'écologie, au sens premier et réel du terme qui a été scandaleusement détourné par des militants idéologistes.

 

Et c'est à un petit décrassage de cervelles et à une première approche de l'hydrologie que nous convient Jean de Kervasdoué et Henri Voron dans un très passionnant Pour en finir avec les histoires d'eau - l'imposture hydrologique. La première distinction qu'ils font est de remettre en cause la notion de consommation d'eau. Une eau n'est consommée que si elle n'est pas remise dans la circulation hydraulique terrestre, par exemple si elle a servi à l'irrigation. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, il est trop vaste et les conclusions des auteurs (qui s'y connaissent)  sont parfois saisissantes, tant elles vont à contre-courant de ce que nous avions ingurgité comme lieux communs. Attendez-vous à quelques surprises, et aussi beaucoup de chiffres qui remettent un peu les choses en perspective.

 

Un livre à acheter et à siroter avec délectation - ne serait-ce que pour clouer le bec à l'inévitable catastrophiste du prochain dîner en ville !

 

(*) Un kilog de steak a consommé 700 g d'eau, point à la ligne. Sauf si l'animal a été nourri avec des aliments concentrés, comme du maïs. Mais l'augmentation n'a rien à voir avec un facteur 13.000, évidemment !

 

 

 

Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 01:02

Vu ce soir au Bozar (je n'en dirai pas plus pour ma détestation de cette appellation due à une volonté de bilinguiser les institutions fédérales, comme la Cinematek, pouah, beuark) le spectacle mis en scène (une vraie mise en scène, même si légère) par Jordi Savall et Montserrat Figueiras, mêlant musique de l'époque et textes d'Erasme - spécialement de son Eloge de la Folie ainsi que des extraits de sa correspondance notamment avec Thomas More, mais aussi avec le très trouble Luther, apparaissant comme un assez infâme manipulateur mêlant sa rigidité dogmatique à des tournures mielleuses, un assez sinistre personnage pour tout dire, dont on sait qu'il est vite devenu un antisémite enragé doublé d'un directeur de consciences incapable de mettre en pratique ses points de vue politiques (car il en avait, comme Calvin et le pape !).

 

Spectacle éblouissant, servi par des interprètes de très haut vol, évidemment, Hesperion XXI et Capilla Reial plus quelques invités jouant d'instruments permettant la réalisation de musiques turques, arabes et sépharades, et évidemment les récitants. Un hommage poignant à la Montse - dont nous avions entendu la voix incomparable il y a près de trois ans dans un merveilleux concert à l'Eglise des Minimes - dans un enregistrement de Yo soy la locura, et je suis persuadé que je n'étais pas le seul à me sentir une boule dans la gorge...

 

Quand Erasme naît, on en est à la fin de la Guerre de Cent Ans, et son presque exact contemporain Josquin Desprez va bientôt composer, lui aussi, sa Messe sur l'Homme Armé, qui a servi de cantus firmus à de nombreuses messes. L'Homme armé, c'est sans aucun doute Charles le Téméraire et la chanson due sans presque aucun doute non plus à Busnois a été ce qu'on appellerait de mon temps un tube. Erasme est écartelé entre son désir d'humanisme (chrétien, cela va sans dire) et une certaine adhésion aux thèses de Luther. Mais ça achoppe sur la prédestination et le libre arbitre. Entre autres.

 

Mais là, je m'échappe dans une exégèse qui ne doit pas faire oublier l'aspect musical extraordinaire de cette soirée. Pure merveille, évidemment. Comme toujours avec JS.

 

C'est un spectacle qui sera certainement présenté un peu partout, et c'est à voir et à revoir et à entendre (cela fait l'objet d'un livre accompagné de CD sur lesquels je me rue). Pour citer un affreux cliché : que du bonheur. Mais c'est vrai.

 

 

 

 

Repost 0
Published by cdc - dans musique
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 17:36

C'est un graphe que j'ai déjà publié :

 

1997trend

 

qui montre une tendance quasiment nulle, et qui continue pour 1992, résumé par le graphique simplifié paru récemment :

 

WorldTemp-copie-1.jpg

 

Cela ne plaît pas à tout le monde, et certainement pas à Bob Ward qui dénonce la grande désinformation selon laquelle il n'y aurait plus d'augmentation de température globale depuis plus de quinze ans. C'est un grand mensonge ! En fait, il saute aux yeux qu'il continue à y avoir un trand haussier, et précisément de 0,047 °C par décennie !  C'est évident, voyons ! Un simple calcul de régression linéaire permet de le montrer, encore que ce ne soit pas nécessairement statistiquement significatif à cause de problèmes d'autocorrélation... Autrement dit, Bob Ward "prouve" une augmentation avec un outil qu'il n'estime pas adéquat, allez comprendre, mais comme c'est chez Greenpeace, c'est tout compris.

 

Et pourtant, même Jim Hansen reconnaît la pause... 

 

Certes, personne - hors quelques excités - ne conteste l'existence d'un léger réchauffement séculaire depuis un bon siècle et demi. Beaucoup de "sceptiques" admettent même que la contribution anthropique n'est pas négligeable, alors que jusqu'à très récemment les tenants du GIEC ne voulaient pas entendre parler d'une contribution solaire, de l'ENSO ou des rayons cosmiques - de la foutaise, tout ça ! Rien ne vaut les bons modèles informatiques, qui, eux, ne se trompent pas. La preuve :

 

ipcc fig1-4 models obs

 On nous disait à l'époque qu'il était possible qu'il y ait un répit de dix ans, mais quinze, non. Ou alors (petit rire entendu) le modèle ne serait pas correct...

 

Ben oui, il semble que le modèle ne soit pas correct. Quand Bob Ward parle de 0,047 °C, il faut évidemment admirer la précision de la mesure et rappeler que ça fait moins d'un demi-degré par siècle...

 

Tout ça n'est pas très sérieux...

 

 

 

 

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 15:56

"I read your account of California's carbon trading scheme with interest (24 November, p 14). I am glad economist Luca Taschini said "the best scenario would be one global market" rather than national or regional markets. For several years I have been advocating a global carbon market scheme to begin in 2020.

Rather than the current system of targets set by individual nations, a surer route to success is to cap global emissions to ensure warming does not exceed 2°C. Force polluters, not governments, to pay, and put a price on global, not national carbon.

The dividends don't stop there. This new system would yield major climate funds since it allows the UN body responsible for climate negotiations to own and sell emissions allocations. These funds will help poorer countries cope with rising carbon prices, buy new clean technologies, adapt and achieve low-carbon sustainable growth.

There is no other way to win this battle. With the increasingly dire fiscal state of the world, soliciting nations to raise their ambitions is like whipping horses that are already limping. We have lived long enough and seen enough of the sad reality to harbour no illusion on this, haven't we?

Mutsuyoshi Nishimura

Ex-chief climate negotiator for Japan"

 

(Lettre au New Scientist)

 

(En résumé : puisque les dirigeants politiques sont incapables de se mettre d'accord - sous-entendu voyez Copenhague, Cancún, Doha - autant donner à une département de l'ONU le droit de décider pour eux, de prélever une taxe mondiale sur les "pollueurs" et de redistribuer ces fonds à sa guise. Il n'est pas indiqué si ce département onusien pourrait d'autorité interdire telle ou telle activité, mais c'est plus que vraisemblable).

 

Ben voilà quelqu'un pour qui, de toute évidence, n'a aucune idée de ce que pourrait être la démocratie ! Passez muscade ! C'est donc aux bureaucrates de l'ONU de décider pour les nations de ce qu'elles doivent faire en-dehors de leur décision. Et de décider de l'allocation des fonds entre les pays selon ce que l'ONU (lisez : le GIEC) en aura décidé. Donnez-nous des milliards et nous saurons ce qu'il faut en faire ! Quand on pense à la gestion des crédits carbone de l'Union européenne, on ne peut que bien rigoler... encore que le rire ne soit pas vraiment de mise en l'occurrence.

 

Bien sûr, de nombreux kleptocrates se mettent en ligne pour recevoir ces milliards de dollars ou d'euros et installer une ou deux éoliennes sur leur palais. J'avoue que cela me fait un peu mal, ayant été moi-même un bon bureaucrate de l'UE (un bureaucrate fait bien tourner la machine que les politiques lui ont confiée), mais au moins nous avions un trilemme entre la Commission, le Conseil et le Parlement européen. Rien de tel évidemment en ce qui concerne l'ONU.

 

Mais je n'ai aucun doute que les Nations (et les dieux savent que je ne suis pas nationaliste !) ne se laisseront pas rouler dans la farine par des bonshommes comme Mutsuyoshi. Nous n'avons pas besoin de tels dictateurs.

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 00:37

C'est le troisème film de Gomes dont je n'ai hélas pas vu les deux premiers. On en trouvera une analyse très fine chez Chronicart.

 

Qu'y ajouter ? Je vois dans ce film une exposition de la misère, misère financière d'Aurora qui perd tout son argent dans un casino après avoir perdu celui de son père, mais surtout misère morale de tous et de toutes, Aurora perdue et meurtrière, Aurora mourante et délaissée par sa fille jusque mais non y compris sa mort, misère morale de Santa, Mozambicaine raide et "sainte", intercessionnaire entre Aurora, sa fille invisible et couronnant sa mère à sa sépulture, et Pilar, la voisine, offrant un dérisoire gâteau à la carotte et sans doute une espèce de cava à celle qu'elle a pris sous sa protection. Misère aussi de la colonisation portuguaise au Mozambique, où les colons sont montrés avec une certaine, comment dirais-je, non pas tendresse ni méchanceté ni mépris, mais tels qu'ils l'ont sans doute été. Et les Africains sont montrés aussi avec leur misère, leur soumission et leur tristesse - voir l'exil du cuisinier. Misère aussi de la relation entre Aurora et Ventura (ventura, le bien-nommé...) qui se fracasse. Et enfin, misère du Portugal qui se débat dans sa crise financière et misère des quelques protestataires et de leur minable manif - où Pilar récite en contrepoint une interminable et vaine prière à Saint Antoine, censé tout guérir et tout apaiser...

 

Flamboyant mélodrame comme sans doute Les mystères de Lisbonne, Tabu (qui, on le sait, emprunte beaucoup au concept, mais pas au film de Murnau) mêle merveilleusement la voix off et de très belles séquences confondant réalisme et faux réalisme. Les acteurs parfois jouent appuyé, puis sont réels, selon ce que Gomes voulait montrer, histoire ou document d'exposition. Les scènes dialoguées sont jouées faux, les scènes en voix off sont réalistes. Plaisir aussi de revoir un film en 4:3 et dans un N&B pas particulièrement chiadé mais subtilement étalonné dans les gris d'un Lisbonne pluvieux et les contrastes d'un Mozambique de soleil.

 

Formellement, il me semble évidemment que Gomes s'est inspiré des films de Marguerite Duras, India song ou Le camion. Longues scènes, voix off, musique...

 

Très remontée contre le film, M. assure avoir vu une montre au poignet d'un Africain dansant un chant de Mort lorsque le triste explorateur va se faire bouffer par un crocodile, ledit triste explorateur voulant rejoindre sa compagne décédée qui lui est apparue lors d'un très beau prélude. C'est possible. Et il est tout aussi vrai que la chasse aux gros ne se fait pas avec une petite carabine, mais avec un fusil de gros calibre qui rompt la clavicule si on ne l'a pas bien appuyé à l'épaule. Mais j'aurais l'intrépidité de penser que Gomes a voulu souligner la légèreté de l'être d'Aurora à cet instant, celui où elle perd sa valeur de chasseur.

 

Un très joli parallèle de la scène où, dans le cinéma, Pilar, à côté de son triste peintre quelque peu raté, pleure en entendant une chanson - Be my, Be my Baby - qui sera reprise par Ventura avant son départ. Et puis aussi, ces moments de merveilleux où le film s'égare dans de voies improbables, le rêve de Victoria, l'alcoolique qui joue (et finira par perdre) à la roulette russe une fois par an et son fils dérangé qui prend des adversaires imaginaires à la boxe française, sans parler de l'extraordinaire trouvaille de prendre la mort de Màrio comme cause déclenchante de la guerre de libération, et la rencontre de Taizé où une improbable Maya polonaise refuse l'hospitalité de Pilar pour des raisons mystérieuses, se faisant passer pour une autre en toute transparence. Et dix autres allusions, clins d'oeil, le crocodile Dandy (Crocodile Dundee ? mais aussi dandy que Ventura le bellâtre, version pommadée de Patrick Dewaere, reuckeur à la Pétillon d'un misérable orchestre années soixante).

 

Cela dit, je ne comprends pa encore pourquoi un bon film comme celui-ci a été tellement plébiscité et même porté au pavois par toute la critique bruxelloise. Bon film, certes, mais nullement égal à ce qu'en disent ses thuriféraires.

 

Mais j'y ai passé une bonne soirée.

Repost 0
Published by cdc - dans cinéma
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 23:15

Oui, depuis mes chères études je suis assez branché sur l'histoire romaine et j'ai parlé de Commode et de son père, l'admirable Marc Aurèle. Et je suis un peu fan de Lucien Jerphagnon qui nous a malheureusement quittés en 2011.

Veyne, Carcopino (eh oui !), Symes, Le Glay et tant d'autres, tous ces historiens merveilleux nous ont fait revivre la vie de ceux qui sont maintenant nos ancêtres.

Dans un de ses livres excellents, Jerphagnon nous raconte la vie de Julien. Passionnant ! Sans doute, Jerphagnon était partagé entre le christianisme et le paganisme, mais ici il s'agit, dans son livre, de raconter la vie malheureuse dudit Julien.

Merveilleux, achetez-le, lisez-le et enjoy !

J'ajouterai que ce qui nous reste des livres d'Ammien Marcellin, qui a relaté avec passion mais une rare objectivité l'histoire de l'époque, se trouve en format Kindle (aussi disponible sur d'autre plateformes, dont iOS) au prix extraordinaire de 2 € ! Hélas, il s'agit d'une très ancienne traduction datant de 1860, dont le français est presque aussi impénétrable que le mauvais latin dont se servait l'auteur (enfin, c'est lui qui le disait, on sait qu'à l'époque tout ou presque se passait en grec. Rome était un symbole, un souvenir glorieux, une ville merveilleuse - mais historiquement seulement. Byzance arrivait... Et depuis un certain temps, les Illyriens - des Croates selon notre géographie politique actuelle - avaient pris le relais et se considéraient comme les vrais protecteurs de l'Empire).

Repost 0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 23:34

...eh bien, vous avez tort ! Il est dans mon blogroll et je vous conseille de vous abonner à sa newsletter. En attendant, je me permets de vous livrer copie de sa dernière :

 

Si cette lettre ne s'affiche pas correctement, lisez la sur http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/categorie-11224871.html

**********************************************************************

LETTRE d'INFORMATIONS sur les PLANTES GENETIQUEMENT MODIFIEES N° 206. 31 décembre 12

**********************************************************************

LettreInfoPGM : l'ACTUALITE des PGM et d'autres sujets de débats.

https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/info/lettreinfopgm

 

Sommaire

1. Compilations de publications scientifiques 2. OGM et politique 3. Guerre de communication sur les OGM 4. Les PGM dans le monde 5. Avancées en Recherche, R&D, mise sur le marché 6. Divers 7. Précautionnisme 8. Opinions

 

 

1.Compilations de publications scientifiques

----------------------------------------------------------

La SECURITE SANITAIRE des OGM CONFIRMEE

par les NOUVELLES DONNEES SCIENTIFIQUES

-----------------------------------------------------------

La mise à jour de la liste des PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES (recherche publique)

rapportant 60 profilages à grand échelle des plantes GM et 33 nourrissages à

long terme d'animaux confirme l'absence d'effet délétère pour la santé via

la consommation de PGM.

La publication :

Assessment of GE food safety using omics techniques and long-term animal

feeding studies, par A. Ricroch.  New Biotechnology (online 17 December 2012)

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1871678412008801

 

Pour un RESUME INTRODUCTIF (en Français) des compilations précédentes et

leurs conclusions :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-pas-d-effet-a-long-terme-92356951.html

 

----------------------------------------------------------------

AVIS de l'EFSA CONCERNANT la CULTURE de MAÏS Bt

et une POMME de TERRE GM

-----------------------------------------------------------------

Mise à jour de l'évaluation et de la gestion des risques pour la culture du

maïs MON810, sur la base de 97 PUBLICATIONS scientifiques nouvelles :

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3017.htm

 

Idem pour le maïs Bt, sur la base de 17 PUBLICATIONS scientifiques nouvelles :

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3018.htm

 

Le Panel OGM considère que ses CONCLUSIONS PRECEDENTES RESTENT VALIDES quant

à la SECURITE de ces MAÏS GM, et que ses recommandations de biovigilance et

de gestion de risque restent valides et applicables.

Recommandations supplémentaires concernant l'évaluation et la gestion des

risques pour la culture du Bt11 et MON810 :

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3016.htm

 

L'avis sur le rapport annuel de suivi environnemental post-mise sur le marché

pour la pomme de terre Amflora de BASF. L'EFSA recommande des améliorations

(gestion des repousses notamment).

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3015.htm

 

Et aussi l'avis final rejetant les allégations de Séralini et coll. :

http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/121128.htm

http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2986.htm

 

--------------------------------------------------------------------

METTRE la TRANSGENESE en PERSPECTIVE : CONSIDERATIONS

 sur la STABILITE et la PLASTICITE des GENOMES VEGETAUX

--------------------------------------------------------------------

Crop Genome Plasticity and Its Relevance to Food and Feed Safety of Genetically

Engineered Breeding Stacks. J. Kough and W. Parrott. Plant Physiology 2012 vol.

160(4) 1842-1853

http://www.plantphysiol.org/content/160/4/1842.full.pdf+html

 

----------------------------------------------------------------------

LIVRE sur le PROGRAMME CO-EXTRA (coexistence et traçabilité)

----------------------------------------------------------------------

Genetically Modified and non-Genetically Modified Food Supply Chains:

Co-Existence and Traceability (Dir. Yves Bertheau), Wiley-Blackwell, November

2012, 686 pages

http://eu.wiley.com/WileyCDA/WileyTitle/productCd-1444337785.html

 

 

2. OGM et politique

---------------------------------------------------------

FRANCE : PRENDRE PRETEXTE de l'AFFAIRE SERALINI pour POURSUIVRE

une INTERDICTION POLITIQUEMENT MOTIVEE de la CULTURE des PGM

---------------------------------------------------------

En contradiction avec les données scientifiques disponibles (voir ci-dessus),

une PROPOSITION DE RESOLUTION relative aux organismes GM et aux risques

sanitaires et environnementaux « insuffisamment documentés », enregistré à

l'Assemblée nationale le 18 décembre 2012, « demande que les études sur les

effets sanitaires à long terme de la consommation de plantes génétiquement

modifiées et les pesticides associés soient engagées sur fonds publics et

soient menées sur une période longue. . . »

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion0545.asp

 

Le GOUVERNEMENT reconnaît des « biais importants dans le protocole et dans

l'analyse des données » [de Séralini et coll.]. Il ne revient donc pas sur

les autorisations accordées au maïs NK603 et à l'herbicide Roundup, mais «

a retenu la proposition formulée par l'ANSES de renforcer les études sur les

effets à long terme de la consommation des OGM » et veut « porter au niveau

européen la demande d'une remise à plat du dispositif communautaire

d'évaluation, d'autorisation et de contrôle des OGM et des pesticides . Dans

ce contexte, la détermination du Gouvernement pour maintenir le moratoire en

France des OGM autorisés à la culture dans l'Union européenne est

réaffirmée ».

http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120902095.html

 

----------------------------------------------------------------

ROYAUME-UNI : Le MINISTRE de l'ALIMENTATION

OWEN PATERSON SOUTIENT les PGM

----------------------------------------------------------------

http://www.telegraph.co.uk/news/politics/9733589/Food-minister-Owen-Paterson-backs-GM-crops.html#

 

 

----------------------------------------------------------------

HONGRIE : le MINISTERE du DEVELOPPEMENT RURAL

LANCE une CAMPAGNE contre les OGM

----------------------------------------------------------------

http://www.seedquest.com/news.php?type=news&id_article=32012&id_region=&id_category=&id_crop=

 

 

----------------------------------------------------------------

KENYA : INCONSISTENCE GOUVERNEMENTALE

----------------------------------------------------------------

Le 8 novembre 2012 le gouvernement annonce l'interdiction des importations

d'OGM « jusqu'à ce que le pays soit capable de certifier qu’il n'ont pas

d'impact négatif sur la santé humaine ».

http://www.nature.com/news/scientists-torn-over-kenya-s-recent-gm-food-ban-1.11929?WT.ec_id=NEWS-20121204

tandis qu'en 2011 tous les feux semblaient au vert après la publication d'une

réglementation sur l'utilisation des OGM :

http://www.nature.com/news/2011/110711/full/news.2011.410.html

 

 

3. Guerre de communication sur les OGM

------------------------------------------------

ACTIVISME ANTI-OGM sur les RESEAUX SOCIAUX

------------------------------------------------

Le référendum en Califormie sur la Proposition 37 (étiquetage obligatoire

des aliments dérives de PGM) a échoué de justesse dans les urnes. Les

explications sont multiples. Les industriels des biotechnologies avaient

dépensé plus d'argent dans une campagne pour le Non que les industriels en

faveur du Oui. Un paramètre important en faveur du Oui a été l'activisme des

opposants aux biotechs sur internet. Un article de Colby Vorland montre comment

ces activistes ont exploité Twitter pour donner l'impression d'une adhésion

massive au Oui.

http://nutsci.org/2012/12/21/an-analysis-of-prop37-gmo-twitter-activism/

 

------------------------------------------

Le RIZ DORE ENCORE ATTAQUE

------------------------------------------

« Sauvez les baleines, oubliez les enfants »,  l'opinion de Henry I. Miller

contre Greenpeace et les opposants à ce riz GM enrichi en béta-carotène pour

lutter contre la déficience en vitamine A :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-sauvez-les-baleines-oubliez-les-enfants-112729351.html

 

 

Pour rappel : pour démontrer l'efficacité de ce riz face aux allégations de

Greenpeace qui prétendait qu'il faudrait manger des Kg de ce riz, des

chercheurs ont mesuré la bioconversion du béta-carotène du Riz Doré en

vitamine A, après ingestion par des adultes volontaires aux Etats-Unis.

La publication :

Golden Rice is an effective source of vitamin, par G. Tang et coll. Am J Clin

Nutr June 2009 vol. 89 no. 6 1776-1783.

http://ajcn.nutrition.org/content/89/6/1776.full

 

Greenpeace a poursuivi sa campagne en attaquant l'étape d'évaluation suivante

(réalisée sur des enfants dans un pays susceptible de consommer ce riz, la

Chine) : les familles avaient été informées que les enfants consommeraient

du riz avec du béta-carotène, mais pas qu'il s'agissait du Riz Doré. De

plus, l'importation du riz (cuit aux Etats-Unis) n'avait pas été déclarée

officiellement.

http://www.nature.com/news/china-sacks-officials-over-golden-rice-controversy-1.11998?WT.ec_id=NEWS-20121211

 

Lire aussi sur le thème « Better dead than GM fed » :

http://imposteurs.over-blog.com/article-better-dead-than-gm-fed-on-remet-le-couvert-86536262.html

 

-------------------------------------------------------------

La COMMUNICATION de FUTURAGRA,

ORGANISATION AGRICOLE PRO-BIOTECH ITALIENNE

-----------------------------------------------------------

http://www.youtube.com/watch?v=gUC8xuuk9W4

Sur le rôle des medias:

http://www.youtube.com/watch?v=M0FN5GoNovY

Sur la compétitivité :

http://www.youtube.com/watch?v=Hzu8FGnCaqw

Sur la politique :

http://www.youtube.com/watch?v=9awu89vaAi8

Sur la recherche et l'innovation :

http://www.youtube.com/watch?v=U_KJSeDA-kw

 

----------------------------------------------------------------

Le GUIDE de POCHE « CULTURES OGM et REGLEMENTATION » d'EUROPABIO

----------------------------------------------------------------

http://www.europabio.org/sites/default/files/europabio-booklet-fr.pdf

et aussi une vidéo sur les barrières européennes aux biotechs :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=UyC3-7AgvOk

 

 

4. Les PGM dans le monde

-------------------------------------------------------------

Les BIOTECHNOLOGIES VERTES dans le MONDE

--------------------------------------------------------------

Une présentation de Bernard Le Buanec lors de la Séance du 05/12/2012 de

l'Académie d'Agriculture de France :

http://www.academie-agriculture.fr/mediatheque/seances/2012/20121205_presentation3.pdf

Le résumé :

http://www.academie-agriculture.fr/mediatheque/seances/2012/20121205_resume2.pdf

 

Les autres présentations :

http://www.academie-agriculture.fr/detail-seance_310.html

 

----------------------------------------------------------------------

BRESIL : AUGMENTATION de 14% des PLANTATIONS de PGM

---------------------------------------------------------------------

Selon les analyses de Céleres, le Brésil va augmenter par rapport à l'année

dernière ses surfaces plantées de soja, de maïs et de coton GM :

http://uk.reuters.com/article/2012/12/17/brazil-biotech-idUKL1E8NH1LW20121217

 

------------------------------------------------------------------

La RUSSIE LEVE l'INTERDICTION d'IMPORTATION du MAÏS NK603

-------------------------------------------------------------------

Ce pays avait décrété cette interdiction au moment de l'affaire Séralini.

http://www.interfax.com/newsinf.asp?id=385888

 

A noter aussi : Les BIOTECHNOLOGIES en RUSSIE et d'ici 2020,

selon des rapports de l'USDA Foreign Agricultural Service :

http://gain.fas.usda.gov/Recent%20GAIN%20Publications/Agricultural%20Biotechnology%20Annual_Moscow_Russian%20Federation_7-19-2012.pdf

http://gain.fas.usda.gov/Recent%20GAIN%20Publications/Program%20on%20Development%20of%20Biotechnology%20in%20Russia%20through%202020_Moscow_Russian%20Federation_6-7-2012.pdf

 

Lire aussi sur le programme de développement des biotechs :

http://www.bsbanet.org/en/news/files/Biotechnology-development-programme-2020-Russia-en.php#unique-entry-id-41

 

 

---------------------------------------------------------

ETATS-UNIS : RAPPORT sur la COEXISTENCE et RECHERCHES

-------------------------------------------------------

L'U.S. Department of Agriculture (USDA) a publié un rapport de son Advisory

Committee on Biotechnology and 21st Century Agriculture (AC21) sur les

mécanismes d'indemnisation des agriculteurs qui ont subi des pertes en raison

de pollinisation croisée avec des PGM. La volonté affichée est la

coexistence.

http://greenbio.checkbiotech.org/news/usda_panel_reports_economic_harm_neighboring_crops

 

 

Et aussi: le National Institute of Food and Agriculture (NIFA) de l'USDA va

financer 11 projets de recherche sur l'évaluation des risques, leur réduction

et le confinement des PGM lors de leur introduction dans l'environnement. La

volonté affichée est l'utilisation des données scientifiques dans les

décisions réglementaires et dans la politique sur les biotechnologies.

http://soyatech.com/news_story.php?id=29346

 

 

5. Avancées en Recherche, R&D, mise sur le marché

-----------------------------------------------------------------

La FIRME ISRAELIENNE MORFLORA COMMUNIQUE

sur sa TECHNOLOGIE TraitUP

------------------------------------------------------------------

La technologie est basée sur un ADN circulaire (plasmide) qui peut porter

n'importe quel gènes ou groupes de gènes qui seront exprimés dans les

cellules de plantes sans intégration dans les chromosomes. La multiplication

de l'ADN et sa propagation dans la plante sont dérivées de celles de virus de

plantes. Pour Morflora, il ne s'agit pas de transgénèse et les caractères ne

sont pas transmis à la descendance.

http://www.morflora.com/?cp=610

 

-------------------------------------------------------------------

MAÏS plus TOLERANT à la SECHERESSE de DEKALB/MONSANTO

--------------------------------------------------------------------

Dekalb va mettre sur le marché aux Etats-Unis en 2013 ses hybrides Genuity

DroughtGard qui combinent différents caractères de tolérance à la

sécheresse, non-transgéniques et sélectionnés par la firme (dont un

d'enracinement profond) en combinaison avec le premier caractère transgénique

mis au point par Monsanto.

https://www.seedquest.com/news.php?type=news&id_article=31740&id_region=8&id_category=2135&id_crop=

 

 

--------------------------------

ANIMAUX GM

--------------------------------

Le SAUMON GM PASSE une NOUVELLE ETAPE REGLEMENTAIRE

aux ETATS-UNIS,

après la publication d'une évaluation environnementale positive (ouverte à

commentaires publics) de la FDA, malgré une interférence présumée de la

Maison-Blanche :

http://www.nature.com/news/transgenic-fish-wins-us-regulatory-backing-1.12130

http://www.geneticliteracyproject.org/2012/12/19/fda-aquabounty-environmental-assessment-summary/

 

http://www.slate.com/blogs/the_slatest/2012/12/21/genetically_modified_salmon_white_house_had_blocked_fda_but_now_approval.html

 

NB. La commercialisation n'est pas encore proche.

La société Aquabounty Technologies a besoin de nouveaux investisseurs pour

survivre :

http://www.aquabounty.com/

 

Vers la PRODUCTION du FACTEUR de COAGULATION IX  HUMAIN

dans le LAIT de CHEVRE ?

Production of transgenic goats expressing human coagulation factor IX in the

mammary glands after nuclear transfer using transfected fetal fibroblast cells.

Yekta et coll. Transgenic Research, February 2013, Vol. 22(1) pp 131-142

http://link.springer.com/article/10.1007/s11248-012-9634-y/fulltext.html

 

Les PERSPECTIVES des ANIMAUX GM

Cet article décrit deux domaines d'applications de la transgénèse chez les

animaux : la production de molécules pharmaceutiques et la sélection des

animaux de ferme. Les auteurs examinent trois thèmes, la science, le marché

et le public, susceptibles d'influencer le succès des animaux GM.

La publication :

Will GM animal follow the GM plant fate ? N. Vàzquez-Salat & LM Houdebine.

Transgenic, Research February 2013, Vol. 22(1) pp 5-13

http://link.springer.com/article/10.1007/s11248-012-9648-5/fulltext.html

 

 

6. Divers

------------------------------------------------------

SEQUENCAGE du GENOME du BLE TENDRE

------------------------------------------------------

Analysis of the bread wheat genome using whole-genome shotgun sequencing. R.

Brenchley et coll. Nature 491, 705-710 (29 November 2012)

http://www.nature.com/nature/journal/v491/n7426/full/nature11650.html?WT.ec_id=NATURE-20121129

 

 

---------------------------------------------------------------------

Les PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES PAYS par PAYS en 2012

----------------------------------------------------------------------

http://www.nature.com/polopoly_fs/7.8087.1355853889!/image/cube%20map_web.jpg_gen/derivatives/lightbox/cube%20map_web.jpg

 

 

7. Précautionnisme

-----------------------------------------------------------

FALLAIT-il VRAIMENT BANNIR les PARABENS ?

-----------------------------------------------------------

La question est posée dans le Journal International de Médecine :

http://www.jim.fr/e-docs/00/02/13/B7/document_actu_pro.phtml

 

----------------------------------------------

ONDES ELECTROMAGNETIQUES

-----------------------------------------------

Le groupe écologiste à l'Assemblée Nationale présentera le 31 janvier sa

proposition de loi visant à réguler les ondes électromagnétiques.

http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/sante-comment-eelv-veut-appliquer-le-principe-de-precaution-au-wi-fi-et-a-la-3g_365460.html

 

----------------------------------------------------------------------

L'ACADEMIE NATIONALE de MEDECINE CRITIQUE

à PROPOS du PROJET DE STATUT DE « LANCEUR D'ALERTE »

----------------------------------------------------------------------

Lire le communiqué de presse du 15 novembre 2012 :

http://www.cadureso.com/actualite/actualite-sante/2761-a-propos-dun-projet-de-statut-de-lanceur-dalerte

 

 

 

8. Opinions

-----------------------------------------------------------------

Un POINT DOCUMENTE sur la QUERELLE des OGM

------------------------------------------------------------------

The GM crop risk-benefit debate: science and socio-economics; a plea for a new

regulatory system for a modern agriculture, par Klaus Ammann (une version

raccourcie est publiée sous forme d'un chapitre dans Encyclopedia of

Sustainability Science and Technology, Dir. RA Meyers, Springer 2012) :

http://www.ask-force.org/web/Sustain-Journal-Print/Ammann-Strategy-GMO-Debate-enh-20121206-opensource.pdf

 

------------------------------------------------------------------

Les BIOTECHNOLOGIES et l'INTERET STRATEGIQUE de l'AFRIQUE

----------------------------------------------------------------

par Calestous Juma :

http://www.technologyandpolicy.org/2012/12/04/biotechnology-and-africas-strategic-interests/#.UOAshHd-WDc

 

 

-------------------------------------------------------------------

FUTURE of AGRICULTURE: ONLINE DISCUSSION BLOG

-------------------------------------------------------------------

une série de discussions en ligne organisée par Oxfam :

http://blogs.oxfam.org/en/future-of-agriculture

 

---------------------------------------------------------------------

REMISES en CAUSE du  PROGRES TECHNIQUE et de l'EXPERTISE SCIENTIFIQUE :

le SYNDICALISME peut-il RESTER MUET ?

---------------------------------------------------------------------

Par Jean-Pierre Bompard et Jeanne Grosclaude (anciens représentants de la CFDT

au CSRT et au HCB) :

http://humanite-biodiversite.fr/temoignage/remises-en-cause-du-progres-technique-et-de-l-expertise-scientifique-le-syndicalisme-peut-il-rester-muet

 

-----------------------------------------------------------

12 ALIMENTS du FUTUR DERIVES de PGM ?

-----------------------------------------------------------

http://www.genengnews.com/insight-and-intelligence/12-gmo-foods-that-may-one-day-hit-your-thanksgiving-dinnertable/77899726/

 

 

 

*************************************************************************

ARCHIVES LettreInfoPGM :

https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/arc/lettreinfopgm

 

Contact : redactionpgm(a)ujf-grenoble.fr

Remplacez (a) par @

 

Pour vous abonner gratuitement :

https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/subscribe/lettreinfopgm

Pour vous désabonner :

https://tamise.ujf-grenoble.fr/sympa/sigrequest/lettreinfopgm

 

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 21:42

"Les économistes partent toujours du principe qu’il y a une information parfaite et gratuite. Deux : qu’il y a une multitude d’offreurs et d’acheteurs, mais on sait bien que sur une série de produits ce n’est pas le cas. Trois : que tout est comparable. Et quatre, que les coûts de transaction sont nuls. C’est-à-dire que cela ne sert à rien de savoir que vous pouvez avoir un médicament à moitié prix à l’autre bout du monde s’il faut payer cent euros pour le faire venir. Rien que cela, permet d’affirmer que toutes ces hypothèses sont très loin d’être réalistes dans beaucoup de marchés et de situations. Pour les médicaments, à cause du système des brevets, il n’y a bien souvent qu’un seul fournisseur. Tout ce qu’on raconte sur l’économie, sur le poids des acheteurs, etc., est souvent plus limité dans la réalité par rapport à la théorie économique."

 

Voilà ce qu'écrivait tout récemment Philippe Defeyt, économiste connu de l'Institut pour un Développement durable (bien sûr), dans Le Soir de Bruxelles.

 

Ah bon. Information parfaite et gratuite. Multitude d'offreurs et d'acheteurs. Ah bon. Coûts de transactions nuls. Ah oui ?

 

Depuis des décennies, les travaux de très nombreux économistes - dont pas mal de "Prix Nobel" d'économie, ne sodomisons pas les diptères - ont justement décrit et analysé tous ces facteurs, asymétrie de l'information, quasi-monopoles ou monopsones, etc.

 

Plus personne ne "croit" évidemment à des modèles ultra-simplistes. Et, évidemment, la montée en puissance du Net permet de mettre en contact des millions de vendeurs avec des centaines de millions d'acheteurs avec des coûts qui n'ont rien à voir avec les "cent dollars" cités. J'ai acheté plus d'une fois du matériel photographique à Hongkong en réalisant de très belles économies - l'Europe n'est pas une forteresse... C'est réellement un nouveau paradigme, qui commence à être pris en compte par nombre d'économistes.

 

Et voilà comment un économiste du type "développement durable" envisage les choses : coincé au XVIIe siècle, sans même avoir voulu lire ce qui doit être écrit dans L'économie pour les Nuls. Mai bien sûr il écrit pour convaincre ceux qui ne l'ont même pas lu...

 

Idéologie, avez-vous dit ?

 

 

 

Repost 0
Published by cdc - dans économie
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 01:50

Voilà. L'ampoule au-dessus de ma table de dîner a claqué. Une belle ampoule de 150 Watt qui donnait de la lumière à tous nos invités (et accessoirement à nous-mêmes...). Je n'avais hélas pas de backup et j'ai donc dû me résoudre à chercher un équivalent. Que dalle, oui ! J'ai donc dû me résigner à mettre une "ampoule économique" (néon, spirale, immonde dans un lustre "design italien", lumière blafarde, froide, à allumer une heure avant qu'elle donne sa misérable intensité - oui, bien sûr, j'exagère. Quand je parle d'une heure).

 

Et on se fait donc empapaouter (merci, M. Sceptique !) par la Commission et par tous ces connards, ces crétins,  ces idéologues du Parlement européen, par tous les Verts, par tous les Zécolos qui nous imposent de nous éclairer à la chandelle ? (n'oublions pas que les ampoules halogènes seront bientôt interdites aussi).

 

On va se laisser faire ? Bon dieu, nous sommes des veaux !

Repost 0