Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 21:54

C'est un des titres du Monde de ce soir, et ce ne devrait pas être paywalled si on accepte les pubs.

Et oui, pourquoi pas ? J'ai mangé des sauterelles frites en Thaïlande, et ce n'était pas mauvais du tout. Aux USA, j'ai mangé des fourmis géantes confites en chocolat, et c'était délicieux. Ma première expérience de poisson cru dans un restaurant japonais de Singapour date de...date de... je n'oserais le dire, eu égard à la difficulté que j'ai à révéler mon âge, mais j'oserai dire que j'étais méfiant - n'aimant pas le poisson cuit, sauf la sole, notre belle sole de la Mer du Nord. Bah ! Ma chère C. ayant goûté à ces merveilles avant moi m'avait assuré que tout ce que nous avions connu comme poisson mariné au jus de citron vert n'avait rien à voir avec les sashimi délicieux. J'ai goûté, j'ai adoré (ici, je dévoilerai que c'était dans les années '70 et que l'Europe et le reste du Monde n'était pas encore prêts pour s'y abandonner. Et ça a bien changé depuis).

 

Je m'égare, comme toujours.

 

En Afrique, il m'est arrivé de sucer des asticots, comme l'avait fait Levy Strauss en Amazonie ; les marchés de Kin regorgent de petites bêtes grouillantes, il faut un peu (beaucoup !) de courage, mais c'est très bon. Délicieux, même. Et dans notre petite terre d'héroïsme, je ne saurais trop conseiller d'essayer ce que nous appelons des "abats" : rognons de veau, ça va de soi, ris de veau (évidemment, même si c'est précieux et sublime), mais encore rognons de porc (bien dégorgés, croisés du couteau et sautés à la chinoise avec gambas et pour ceux qui aiment ça, brocolis - eh oui, les Chinois ont adopté le brocoli, comme ils ont adopté tout ce qui se mangeait. Le tempura, par contre, a été adopté et raffiné par le Japonais depuis ce que leur avaient appris les Portugais. Voyez comme la bouffe du Monde a évolué !) Sans parler des pis de vache, quasiment introuvables, mais tout de même moins chers que la truffe noire - et tout de même moins goûteux, je l'admets.

 

Donc, nous mangerons bientôt de l'insecte concentré. Je me lèche déjà les babines à l'idée de trouver dans les supermarchés des barquettes d'insectes très simples et dans les boutiques de luxe des pâtés "écologiques".

 

Et pour une fois, je ne moque pas !

 

Ou pas trop...

 

 

 

Repost 0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 15:31

Il y a quelques semaines, Matt Ridley publiait sur Wired un article repris (avec quelques améliorations) sur son blog, dans lequel il reprenait toutes les prévisions catastrophistes de scientifiques, d'économistes, de politiciens, de journalistes... J'ai assez parlé de Paul Ehrlich et de ses centaines de millions de morts de faim promis dans une édition ultérieure), mais il y en a tant d'autres ! Par exemple Jimmy Carter en 1977 : "Nous pourrions avoir épuisé toutes les réserves prouvées de pétrole vers la fin de la décennie qui vient".

 

Premier cavalier : les produits chimiques

 

Et, 50e anniversaire aidant, place à Mme Rachel Carson pour le DDT. Puis il y eut les pluies acides, et un certain Bernhard Ulrich - prof à Göttingen - annonçant qu'il était trop tard pour sauver les forêts de son pays. Fausse alerte, finalement : contrairement à ce qu'on a voulu faire croire, ce n'est nullement la législation qui est venue au secours des forêts et des lacs, c'est tout simplement que la menace n'existait pas, ou à peine. Puis la fameuse "couche d'ozone", avec Al Gore (ah, celui-là !) parlant de de lapins et de saumons aveugles ou cataractiques. Et après ça les perturbateurs endocriniens, et la spermogénèse en chute libre. Encore un pschitttt.

 

Deuxième cavalier : les pestilences

 

Le Sida a permis à Oprah Winfrey (pas précisément la personne la plus sceptique au monde) à répéter en 1987 que : "un hétérosexuel sur cinq dans  pourrait mourir du Sida dans les 3 prochaines années". Puis, une effroyable épidémie virale (Ebola, par exemple) allait dépeupler "un monde déséquilibré" (Laurie Garrett et Richard Preston). Rappelez-vous la maladie de la vache folle, avec les prévisions d'un pathologiste anglais annonçant "des milliers, voire des dizaines ou des centaines de milliers de cas de Creutzfeldt-Jacobs" au Royaume Uni (en fait 176). Et le SARS ! Un rapport de l'OMS prévoyait entre 2 et 7,4 millions de morts - en fait quelque 200.

 

Troisième cavalier : la surpopulation

 

Comme l'annonçait si bien Denis Hayes, l'inventeur de la "Journée de la Terre", en 1970 : "il est déjà trop tard pour éviter des famines de masse en Inde". Et, bien entendu, toujours les Ehrlich.

 

Quatrième cavalier : les ressources

 

J'en ai aussi pas mal discuté. Pour le pétrole, c'est depuis le XIXe siècle qu'on parle de l'épuisement des ressources. Pour ce qui est des minéraux, un article du Scientific American de 1970 expliquait gravement qu'en 1990, on serait totalement à court de plomb, de zinc, d'étain, d'argent et d'or. Je ne reviendrai pas sur les stupidités du Club de Rome, sauf pour dire que j'ai encore lu récemment qu'il s'était seulement trompé sur le délai, mais que ses prévisions étaient justes. Puis Matt Ridley, à la suite de Bjorn Lomborg, critique les invraisemblables exagérations sur les extinctions animales, où bien entendu les Ehrlich sont encore présents.

Enfin, évidemment, le "réchauffement climatique global", et l'inusable Rajendra Pachauri rappelant en 2007 que si rien n'est fait avant 2012, alors "c'est trop tard".

 

Ceci n'est qu'un bref résumé d'un article extrêmement bien documenté, avec de nombreuses références. Il est absolument à lire par ceux qui connaissent un minimum d'anglais.

 

 

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 20:19

(oui, je l'avoue, c'est très mauvais...)

 

Pour fêter les derniers beaux jours, nous sommes allés hier faire une balade à vélo entre Sterrebeek et Louvain, et, au retour, C. a fait une fausse manoeuvre et est tombée dans un champ de maïs. De maïs, vous imaginez ! Sa belle-soeur n'a pas manqué de lui faire remarquer que ce champ était certainement bourré d'OGM et qu'elle allait très rapidement développer des tumeurs effroyables, grosses comme des oeufs de pigeon, voire de ballons de rugby. Imaginez ma terreur...

 

Avec tous ceux qui en ont parlé, Bob, Laurent Berthod, Imposteurs, Cultilandes et d'autres, je ne peux m'empêcher de lire que l' "étude" de Séralini n'a aucune valeur. Allez lire les critiques scientifiques chez eux, et notamment l' article de J.F. Narbonne (très peu suspect d'être anti-OGM) ou celui de Harry Bleiberg. En anglais, on a un article indigné de Discovermagazine, scandalisé par la "conférence de presse" barnumesque lors de la présentation de l'"étude" et son mépris des journalistes. Dans le même e-mag, une critique détaillée de la "méthodologie" de cette "étude" par ailleurs partiellement financée par The Sustainable Food Trust - voir l'article assassin de Tim Worstall dans Forbes, cité par Bob.

 

Donc, une misérable "étude"... Rigolote mais sans aucune valeur scientifique. Politiquement, par contre....

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 15:42

Je ne connais évidemment pas la qualité scentifique de l'équipe Séralini, mais en ce qui concerne la com', chapeau. L'idée de lancer le film, le livre et le Nouvel Obs d'un seul coup, ça, c'est du grand art. La Presse française ne sort pas glorieuse de l'épisode, mais il est vrai que le curieux accord de confidentialité ne facilitait pas les bidons...

 

Donc, l'aspect scientifique fait l'objet de commentaires de Laurent Berthod, de Marcel Kuntz, d'Anton Suwalki, de Bob le silencieux, de l'AFIS et de bien d'autres. On verra. Comme le fait remarquer Bob,on ne peut qu'être d'accord avec Hervé Kempf lorsqu'il dit "L’étude publiée le 19 septembre marque un tournant dans la carrière de M. Séralini. Si sa qualité est validée, il prendra une nouvelle stature. Sinon…".

 

Par contre, le caractère rocambolesque de toute l'affaire rest un peu mystérieux - le gang des postiches... Ont-ils mis de fausses moustaches et des perruques pour opérer ? Mystère. Ont-ils chiffré avec pgp ou des méthodes encore plus élaborées ? Mystère. Ils avaient peur, paraît-il, que ces rascals de semenciers - et plus précisément l'immonde et perfide Monsanto - leur joue un coup de Jarnac ; en l'occurrence, c'est plutôt les potes à Séralini, les Bové et consorts, qui sont les spécialistes des arrachages et des saccages de labos, et je doute que ce soit pour éviter l'ire des luddites ant-OGM que l'équipe de Caen (si c'est à Caen qu'elle a eu lieu. Mystère) a pris ces précautions. Je sais bien qu'il suffit de dire à quelques excités : "oh, voyez ! il y a des OGM dans ce labo !" pour qu'ils s'y précipitent avec le masque, la combinaison blanche et le marteau, et c'est vrai que les Bovés et autres interdisent tout espèce d'essai d'OGM - même avec un grand écriteau sur la porte "Ici, on prouve que les OGM sont du poison", ces grands fous risquent de ne pas y croire et de tout dévaster.

 

Non, je pense qu'il faut chercher ailleurs. Après tout, cette "expérience" a duré semble-t-il deux ans, et s'est conclue on ne sait encore quand, mais elle était menée en parallèle avec le film et le bouquin. Je me doute bien que toutes les précautions avaient été prises pour arriver au résultat voulu, mais enfin, ç'aurait pu rater, et alors, il suffisait de tout ranger, personne n'en aurait rien su. C'est d'ailleurs tout le problème des non-publications pour résultats négatifs, mais avec des enjeux de cette importance, la moindre rumeur aurait pu être catastrophique pour la crédibilité du "scientifique international de l'année 2011".

 

Mais peut-être - peut-être ! est-ce simplement de la paranoïa.

 

Mystère.

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 21:36

Curieusement, les résultats claironnés par G-E Séralini et son équipe ont été complaisamment répandus par le Nouvel Obs sans aucune espèce de réserve ou de doute. Les autres organes de Presse que j'ai lus ou entendus étaient tout de même un peu moins candides, y compris Le Monde, où l'on s'étonne des conditions de diffusion - sans parler de l'aspect infantile des "précautions" et du secret (e-mails chiffrés, etc. ). De même, les financements de l'étude devraient - chez tout journaliste un peu honnête - faire l'objet de questions, voire de soupçons : que dirait-on d'une étude sur l'innocuité du tabac menée par R.J. Reynolds ? Le CRIIGEN, n'en parlons même pas, ni de Carrefour, très engagé dans le bio. Quant à la Fondation Charles Léopold Mayer, il suffit d'aller sur son site pour comprendre...

 

Comme chacun sait ou devrait savoir, une seule étude ne prouve rien, du moins dans le processus scientifique habituel, avant d'avoir été critiquée et reproduite. Et si celle de l'équipe de Séralini devait être confirmée, il faudrait certainement s'incliner. Cependant, connaissant le personnage (voir ici, et là, et un peu partout) on pourrait légitimement avoir des doutes.

 

Laurent Berthod (entre autres, sans aucun doute) a fait quelques recherches et je me permets de reproduire le contenu de sa dernière newsletter :

 

DES EXPERTS SCEPTIQUES

Plusieurs voix se sont déjà élevées pour contester les résultats.

Tom Sanders, directeur du département des sciences nutritionnelles au King's College de Londres, note que Gilles-Eric Seralini et son équipe n'ont pas fourni de données chiffrées sur la quantité de nourriture donnée aux rats, ni sur leur taux de croissance.

"Cette race de rat est particulièrement sujette aux tumeurs mammaires lorsque les ingestions de nourriture ne sont pas contrôlées", a-t-il dit.

"Les méthodes statistiques sont inhabituelles et les probabilités ne permettent pas de comparaisons multiples. Il n'existe pas de projet d'analyse de données et il semble que les auteurs n'ont retenu que les chiffres les intéressant", a-t-il ajouté.

Mark Tester, professeur à l'université d'Adelaïde en Australie, s'est étonné que les précédentes études n'aient pas soulevé les mêmes inquiétudes.

"Si les effets sont aussi importants que rapporté et que l'étude est vraiment pertinente concernant l'homme, pourquoi les Nord-Américains ne tombent-ils pas comme des mouches?" s'est-il interrogé.

"Les OGM font partie de la chaîne alimentaire depuis une décennie là-bas et la longévité continue de s'accroître inexorablement", a-t-il poursuivi.

 

Oui, on peut vraiment se demander pourquoi les cadavres gonflés ne comblent pas les rues des USA...

 

 

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 20:43

C'est le titre d'un petit livre de Pierre-André Taguieff dans la collection "Les petits libres" (éd. Mille et une nuits), et c'est un peu une plongée dans le cauchemar.

 

Bien sûr, nous avons tous côtoyé peu ou prou des gens un peu bizarres qui voulaient nous avertir des effroyables complots qui se tramaient dans le monde, mais en général on les évitait, ils étaient gênants, attacabottoni dont on se débarrassait en les orientant vers un autre invité. 

 

Mais ici, il s'agit de tout autre chose, de parfaits paranoïaques écrivant des livres, donnant des conférences, webmasters apocalyptiques (et sans aucun doute "honnêtes". Enfin, pas tous...). Les comploteurs du "Gouvernement mondial" sont multiples : souvent les Extra-terrestres, les Francs-Maçons, ça va sans dire, Bilderberg, Illuminati, anciennement les Jésuites, plus récemment les gens de l'Opus dei (cf Dan Brown), et, bien évidemment et toujours LES JUIFS ! Les Juifs, on le sait, sont - un peu comme les Américains - coupables de tout. Et au sujet de la misérable vidéo des Innocent Muslims (si c'est son titre, je ne sais pas trop bien, j'en ai vu quelques minutes, assez pour me rendre compte qu'il s'agissait d'un truc de potaches), je rappelle que toute (enfin, peut-être pas toute...) la Presse musulmane fourmille de caricatures judéophobes et antisémites dignes des Nazis (je mets une majuscules et je gagne un point Godwin). Juste pour dire, quoi.

 

Mais un Thierry Meyssan n'est évidemment pas crédible ; par contre, l'inénarrable Jean Ziegler, dans son sublime  Les nouveaux maîtres du monde et ceux qui leur résistent (Paris, Fayard, 2002) y va à la louche, s'attirant le glaçant commentaire de Taguieff : "un marxisme grossier, inséparable d'un antiaméricanisme rabique, continue de tenir lieu de pensée à des tiers-mondistes figés dans leur attente des lendemains qui chantent après la destruction de l'empire du mal".

 

On ne saurait trop mieux dire...

Repost 0
Published by cdc - dans politique
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 09:42

Ruez-vous chez votre libraire favori, à la FNAC, sur Amazon, peu importe, mais achetez Joseph Anton qui paraît jeudi prochain. Il faut que ce soit un extraordinaire succès de vente, et si vous avez un peu d'argent à y consacrer, achetez-en deux et envoyez une copie à l'ambassade d'Iran. Un immonde cloporte (*) d'ayatollah a encore appelé à l'assassinat de Rushdie, et il serait tout de même désolant de laisser faire cet ignoble régime, cette peste ennemie du monde bien plus dangereuse que la Corée du Nord. Quand je lis que la Merkel va "tout faire" pour interdire The Innocent Muslims (par ailleurs misérable pamphlet, mal foutu et tout), je crains hélas la lâcheté des politiques.

 

(*) ou "cafard" ? Je m'interroge.

Repost 0
Published by cdc - dans politique
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 22:23

J'en avais touché mot récemment, mais la jolie ballade du sublime Laurent Tailhade, intitulée "Ballade touchant l'ignominie de la classe moyenne" me donne envie de la reproduire in extenso tellement qu'elle me paraît digne de son temps et impossible à faire paraître aujourd'hui, en ce temps de correction politique :

 

CROUTELEVÉS et marmiteux
De Nevers, de Chartre ou de Tulle,
Spalatocinèdes piteux
Couverts de gale et de pustule,
Ce bourgeois qui récapitule,
— Étant ladre mais folichon, —
Le quantum de votre sportule,
C’est de la viande de cochon. 

Philistins gâteux, ce sont eux,
Les miteux, que chacun gratule,
Malgré leurs gestes comateux,
Leur ventre et leurs doigts en spatule !
Gazons ceci de quelque tulle :
Ô Pétrone ! faut un bouchon
Quotidien dans leur fistule.
C’est de la viande de cochon.

Tous, notaires galipoteux,
Monteurs de coups et de pendule,
Dentistes, avoués quinteux,
Tous, le jobard et l’incrédule,
Violent, moyennant cédule
Et tous, pour ne payer Fanchon,
Citent les Devoirs de Marc-Tulle :
C’est de la viande de cochon.

 

ENVOI


Roimez, le singe de Catulle,
Paul Gébor et madame Chon,
Nana-Saïb et sa mentule,
C’est de la viande de cochon. 

 

C'est beau, non ? Ce que je préfère (de peu...), c'est "notaires galipoteux". Mais j'avoue que tout le reste est très bon aussi...

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cdc - dans littérature
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 21:41

"And this isn’t about science or personal careers and reputations any more. This is a fight for survival. Our civilisations' survival. .. We need our own anonymous (or not so anonymous) donors, our own think tanks…. Our Monckton’s … Our assassins.

Anyone got Bill Gates’ private number, Warren Buffett, Richard Branson? Our ‘side’ has got to get professional, ASAP. We don’t need to blog. We need to network. Every single blog, organisation, movement is like a platoon in an army. ..This has a lot of similarities to the Vietnam War….And the skeptics are the Viet Cong… Not fighting like ‘Gentlemen’ at all. And the mainstream guys like Gleick don’t know how to deal with this. Queensberry Rules rather than biting and gouging.

..So, either Mother Nature deigns to give the world a terrifying wake up call. Or people like us have to build the greatest guerilla force in human history. Now. Because time is up…Someone needs to convene a council of war of the major environmental movements, blogs, institutes etc. In a smoke filled room (OK, an incense filled room) we need a conspiracy to save humanity."

 

Et il n'est plus question ici de science ou de carrières personnelles ou de réputation. C'est un combat pour la survie. La survie de nos civilisations... Nous avons besoin de vos donateurs (anonymes - ou pas tellement anonymes), de nos think tanks... Nos Monckton... Nos assassins.

Vous connaissez le numéro de téléphone privé de Bill Gates, celui de Warren Buffett, celui de Richard Branson ? "Notre côté" se doit d'être professionnel, dès que possible. On doit se mettre en réseau. Chaque blog, chaque organisation, chaque mouvement doit être comme une section dans une armée... Cela ressemble beaucoup à la guerre du Viêt Nam... Et les sceptiques sont le Viêt Cong... Pas du tout de bataille entre gentilshommes Et les braves gens comme Gleick ne savent pas comment faire. Les règles de la boxe plutôt que mordre et arracher... Donc, soit la Mère Nature daigne donner au Monde un terrible signal d'éveil. Ou des gens comme nous doivent constituer la plus grande guerilla dans l'histoire humaine. Maintenant. Parce qu'il est temps... Il faut que quelqu'un rassemble un conseil de guerre de tous les mouvements environnementaux, des blogs, des instituts, etc. Dans une pièce enfumée (OK, enfumée d'encens), nous avons besoin d'une conspiration pour sauver l'humanité.

 

Chouette, non ? ça vient de Glenn Tamblyn, de Skeptical Science (pas du tout un blog sceptique, malgré son titre, en fait un blog totalement climato-catastrophiste). C'est d'autant plus rigolo qu'il assimile les "sceptiques" au Viêt Cong....

 

 

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 17:43

"France's Socialist government plans to exempt sports stars + artists from new 75% tax rate. Why should they pay less tax than entrepreneurs?", voilà ce que clame Andrew Neil, journaliste à la BBC (entre autres). Je lui fais confiance, il doit avoir vérifié ses sources - ce qui me dispense de le faire... (à dire vrai, j'ai essayé mais je n'ai rien trouvé)

 

Ainsi donc, les footballeurs, les perchistes, les peintres, sculpteurs et acteurs divers seraient exemptés de cracher au bassinet ? Tout comme il avait été décrété d'exempter de l'IGF (entre autres) certains collectionneurs d'oeuvres d'art pour des raisons dont le moins qu'on puisse dire sont assez contestables - j'ajoute que je ne désire pas contester ce choix étant moi-même un minuscule collectionneur, mais tout de même, intellectuellement parlant, pourquoi exempter celui qui a choisi de se fournir en Muybridge ou Delvoye plutôt qu'en un bel haras ? En fait, gagner plus d'un million d'euros est - en France - un péché qu'il faut punir ; cela dit, comme l'ont fait remarquer plusieurs intervenants, les patrons négocient en net, et c'est donc leur employeur qui payera la différence. Fort bien, ça ne me gêne pas, ce qui me pose problème c'est l'aspect moralisateur. Et d'autre part un peu démagogique, non ?

 

En gros, on se retrouve dans les mêmes conditions qu'en 1981 où le gouvernement français s'est effroyablement planté et a dû revenir en arrière sur nombre de ses options idéologiques absurdes. Hollande fait mieux - ou pire, c'est selon.

 

Et on en revient bien sûr au désormais célèbre "Casse-toi, riche con", le degré zéro de l'intelligence. Ah oui, ça fait écho à la misérable apostrophe de Trublion Ier, mon dieu que c'est malin... Certes, pour un quotidien "de gôche", la liberté de circulation dans l'Union européenne (et au-delà) se limite aux prolos, mais un salaud comme Arnault, lui, il a pas l'droit ! D'autre part, son recours en justice est une pure polichinellerie.

 

Oui, mais...

 

Oui mais, il y a 75 députés PS (75 à cette heure, ça va s'enfler, enfin j'espère) qui ont déposé une demande que le nouveau gouvernement accède au droit de vote et à l'égibilité des étrangers non-communautaires pour les élections locales, et Hollande et consorts traînent des pieds. Ah, bien sûr, il y a Marine... Cela dit, en ce qui concerne l'égibilité, je pense que c'est un mauvais combat, dans la mesure où l'appartenance au corps social est fondamental pour exercer des fonctions électives - pour autant que l'accès à la nationalité soit réel. Le vote dit "ethnique" ne me fait pas vraiment peur lorsque je vois que dans une commune ("municipalité" pour les Français, terme impropre, mais peu importe - je ne sais comment ça s'appelle au Québec mais je serais curieux de le savoir) comme Saint-Josse (Bruxelles) les "étrangers" ou "récemment naturalisés" élisent (si j'en crois les chiffres diffusés ce soir par la RTBF) quelque 3/4 du Conseil communal ("Conseil municipal" pour les Français) d'origine étrangère, Maghrébins, Turcs ou Congolais, entre autres. Il en va de même pour d'autres communes. Ce sont de "bons Belges", Bruxellois, Schaerbeekois, Molenbeekois, parlant (plus ou moins bien, je ne saurais l'affirmer) leur langue d'origine et le français avec ou sans un accent distinctif mais souvent bien bruxellois, attentifs à la gestion de leur commune et, sans doute, attentifs à préserver leur "communauté" de dérives en plus ou en moins, calmant les "djeunes" et refusant la stigmatisation d'autres "communautés" - pas spécialement des "Belges de souche", d'ailleurs... Les tensions entre les Turcs et Maghrébins sont souvent palpables.

 

Angélique, moi ? Certes non. Le processus démocratique est difficile mais il faut parier dessus - en tous cas chez nous. Sinon, que reste-t-il ? Le communalisme anglo-saxon ? Le raccrapotement sur soi-même ?

 

Et à ce sujet, je ne saurais faire l'impasse sur le brûlot qui fait la Une partout. Mais j'estime encore et toujours que la liberté d'expression est fondamentale et ne saurait faire d'exception (voir l'arrêt de la Cour européenne des Droits de l'Homme) : je suis un fervent défenseur du Premier Amendement. L'auteur de ce bazar avait en vue un affrontement brutal, et "que le sang des victimes retombe sur lui". Mais il n'est pas question de le censurer. (Voir à ce sujet le tweet en date du 14 de @niceorimmorally mais hélas je suis nul en twitter et je ne sais comment le relayer...).

 

 

Repost 0
Published by cdc - dans politique
commenter cet article