Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 11:52
Il est-y pas joli, ce poisson ? Alors regardez-le bien, parce que vous risquez - enfin vous ou vos enfants - de ne plus en voir bézef.
Le cabillaud se meurt, et personne ne peut dire "Ah bon ? Mais je ne savais pas...". Les énormes réserves de Terre-Neuve ont été réellement épuisées, et malgré plus de dix ans d'interdiction de pêche les stocks ne se sont toujours pas refaits, peut-être à jamais si l'on en croit les experts les plus pessimistes.

Mais ne vous en faites pas, quand les Ministres se rassembleront le mois prochain au Juste Lipse, ils alloueront tout de même des quotas beaucoup trop élevés et râtisseront encore les mers - après tout, Kyoto, c'est loin, c'est 2012, c'est anonyme, et ça permet même à M. Mittal de se faire une fortune en tradant les droits à pollution des aciéries russes qu'il a rachetées ; mais évidemment, les pêcheurs ce sont des familles - accessoirement, mais alors très accessoirement, des électeurs aussi. Et vous entendrez Monsieur Chichi ("ah, celui-là !") tonner contre l'Ifremer et la classe scientifique dans son ensemble...
Repost 0
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 11:02
Un petit fait - enfin, tout de même un assez gros fait divers - et qui génère cinquante interprétations, toutes contradictoires, bien évidemment.

La première explication que j'ai entendue, c'était sur les ondes de la RTBF : le parc d'éoliennes du nord de l'Allemagne aurait été privé de vent ; le refroidissement soudain de la température créant un besoin accru de courant, il fallait en importer et voilà le travail.

C'était un peu gros, tout de même, encore que cette explication avait le mérite de rappeler que les éoliennes ont une faible marge de manoeuvre.

Et puis, il est apparu que la panne avait inexplicablement suivi une coupure de cable décidée pour faire passer un navire - inexplicablement, car une telle manoeuvre est paraît-il assez routinière.

Evidemment, les anti-nucléaires ont estimé que c'était la faute aux centrales nucléaires ("des colosses aux pieds d'argile"). Les souverainistes ont blâmé l'interconnexion des réseaux. La CGT a blâmé la dérégulation. Les transporteurs de courant ont blâmé l'excès de mauvaise régulation. Tout le monde a blâmé les électriciens de ne pas avoir investi et de s'être occupés uniquement des profits.

On ne sait toujours pas dans le détail ce qui s'est passé ; à vrai dire, on ne sait toujours pas pourquoi les centraux téléphoniques fonctionnent et pourquoi le Net ne crashe pas plus souvent. Ce sont des systèmes stochastiques sans doute non-markoviens, extrêmement difficiles à modéliser. Il semble que le réseau européen se soit brutalement scindé en trois sous-réseaux indépendants (désynchronisés en fréquence !) ; il va de soi qu'aucune des explications simplettes ne tient la route, elles ne sont mises en avant que pour des raisons politiques.

A ce propos, j'ai adoré cet affreux cliché "colosse aux pieds d'argile" ; le Monde Diplo de ce mois en portait un autre en couverture : "apprentis sorciers"... Quand on lit ce genre de formule, on comprend immédiatement à quoi on a affaire.
Repost 0
Published by Phl - dans actualité
commenter cet article
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 14:23

Le directeur du CNCD (vous savez, le célèbre onze onze onze) était interviewé ce midi en vue de la prochaine campagne, et justement, il en parlait des campagnes, de celles qui produisent de la nourriture, et qui en produisent bien peu pour ceux qui y travaillent - je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, c'est pourtant simple : les paysans des pays pauvres sont encore plus pauvres que les autres. Cruel paradoxe, et effectivement assez scandaleux. Mais pourquoi fallait-il que, non content d'utiliser cette misérable dichotomie Nord/Sud ("les pays du Sud"), le bonhomme utilise la bonne vieille attaque devenue maintenant traditionnelle - non seulement chez les gens "de gôche" mais aussi dans toute ONG ou dans tout mouvement platement caritatif - contre la "libéralisation mondiale".

Non, non, pas contre l'ultralibéralisme, ou les excès du néolibéralisme ; la libéralisation, point. Or, ce monsieur n'est certes pas un idiot, sait bien que les grosses ONG telles qu'Oxfam ou le CCFD essayent d'obtenir justement que les USA et l'Europe ouvrent leurs frontières, donc pour plus de libéralisme... Il est amusant de constater que sur ce point, ils sont en phase avec les recommandations de la Banque Mondiale, du FMI et de l'OCDE ! On sait aussi que - sauf pour le coton - la question est très controversée sur l'ampleur des bénéfices à attendre d'une telle ouverture hypothétique et très improbable ; mais il est certain que le protectionnisme vigoureux des deux larrons précités n'est en rien un remède à la malnutrition des paysans pauvres... tout en faisant l'affaire des privilégiés urbains...

Mais voilà , c'est comme le bac chez Flaubert : "Libéralisme : tonner contre".

 

 

 

Repost 0
Published by Phl - dans social
commenter cet article
31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 16:08

Récemment, le CRIOC a déposé plainte contre je ne sais plus quel magasin - de jouets, je pense, qui avait osé publier un catalogue portant sur la Noël ou la Saint Nicolas ou les deux à la fois, je ne sais plus, et je m'en fiche d'ailleurs, car ce n'est pas là le problème - je pourrais faire une petite recherche si j'étais moins paresseux.

Je n'en veux pas au CRIOC, qui par ailleurs peut faire un boulot utile ; mais je suis tout de même émerveillé qu'on puisse mettre en branle toute la machine législative dont on connaît la lourdeur : va et vient de textes discutés en commission, renvoyés, amendés, relus, le Sénat l'évoquera-t-y, l'évoquera-t-y pas, publication (électronique, ça fait chic et moderne) au Moniteur belge. Voilà ! A partir de dorénavant, plus de bisounours en catalogue avant le X décembre de l'année ! Protection du consommateur, qui en a bien besoin, lui le chétif citoyen qu'il faut parfois un peu rudoyer - mais c'est pour son bien, vous savez... Quand il sera grand, il nous remerciera ; enfin, quand il sera grand, il sera mort...

Vous avez dit "infantiliser" ?

Repost 0
Published by Phl - dans agacement
commenter cet article
24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 16:00

C'est sans espoir, je le sais bien.
Ecologie, écologiste, écologique... Mots complètement détournés. L'écologie est une science, l'"écologie" est une idéologie.
Gay : autre mot détourné, et par antiphrase ? Quand on sait que le taux de suicide des jeunes homosexuels est entre 6 et 13 fois plus élevé que la moyenne de la population, on se pose la question.
Homophobe : là, c'est complètement crétin. Homophobe, ça veut simplement dire "haineux de ce qui est semblable".
Un peu dans le même ordre d'idées, je m'amuse de voir refleurir les "multinationales", comme dans les années (hyper-politisées) 70 ; ces croquemitaines un peu vieillotes sont montrées du doigt par les antilibéraux qui assument, et il faut entendre le mot dans leur bouche, c'est comme un bonbon qu'on suce... Alors, inutile de dire que dans le monde d'aujourd'hui, il n'y a pratiquement plus que des multinationales...

Repost 0
Published by Phl - dans agacement
commenter cet article
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 11:07

Toujours dans un "Monde" récent, j'apprends qu'abondent les sites permettant à tout un chacun d'apprendre à nouer une cravate...
Ca doit être ça, devenir vieux, quand on s'aperçoit que le monde éternel et rassurant commence à craquer de toutes parts et qu'il fait eau !
La barbarie est proche ! Si les djeunes ne savent même plus comment on noue une cravate, mais où va-t-on ?

De mon temps (toux discrète - ou pas), les noeuds étaient des étapes dans la vie, de l'indépendance cherchée très jeune et trouvée avec ses lacets de chaussures (ah, les belles coques bien symétriques qu'il s'agissait de réussir...) à la  cravate qu'on étrenne ; la première étape en s'éloignant de la mère et la seconde en se rapprochant du père. On a les rites de passage qu'on peut, mais enfin je préfère ceux-là à de pénibles épreuves telles qu'on en subit ailleurs.

Bien sûr, je parle en tant que garçon - les filles devaient avoir leurs propres nouüres, tresses etc.  Et je confesse humblement que je n'ai jamais été fichu de nouer un noeud pap'.

Repost 0
16 octobre 2006 1 16 /10 /octobre /2006 15:43

Lu dans un Monde récent : "Le gouvernement relance les jeux dans les cafés pour adoucir l'effet de l'interdiction de fumer".

Maintenant, je crois que le sommet du ridicule est atteint. Bien sûr, la mesure d'interdiction n'est pas populaire chez les cafetiers - bien qu'elle semble l'être dans la population générale ; mais enfin, je croyais avoir entendu bien haut et bien fort que la France républicaine allait s'attaquer à ce fléau des jeux de hasard qui provoquent tant de drames dans les familles... On allait moraliser tout ça, réglementer les jeux à gains (ou plutôt à pertes, évidemment) trop rapides, créant le redoutable syndrome de la ludopathie.

Ben non, on va remplacer une dépendance par une autre, en espérant que le bon peuple ne rigolera pas trop fort à la veille des présidentielles.

Repost 0
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 13:47
Alors là, les bras m'en tombent :
"Le gouvernement régional de Madrid a décidé d'exclure les top models trop maigres des défilés du grand rendez-vous de la mode, la Pasarela Cibeles, du 18 au 22 septembre, en raison du mauvais exemple donné aux jeunes Espagnoles que l'obsession de leur poids incite à l'anorexie. En collaboration avec la Société espagnole d'endocrinologie et de nutrition, le gouvernement a imposé qu'aucun mannequin présentant un indice de masse corporelle inférieur à 18 (56 kg pour 1, 75 m) ne puisse défiler."

Voilà où on en est ! Il y avait déjà les propos du Commissaire européen à la santé, qui proposait de mettre des bâtons dans les roues aux films où on voyait fumer une cigarette (à la poubelle, Bogey !) - mais tuer est toujours permis.

En général, j'ai le sens de l'humour, mais ce genre de réaction me fait peur.
Repost 0
Published by catastroPhé - dans agacement
commenter cet article
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 13:20

Etant donc en Afrique ces derniers jours, j'ai eu la stupeur de voir (à la TV) et de lire (dans les journaux) que le Mouvement des Non-Alignés tenait une de ces réunions plénières dont il a le secret, et qui débouchent toujours sur à peu près le même résultat.

Evidemment, la notion même de non-alignement n'ayant plus de sens depuis quelque temps déjà et le MNA ayant très rapidement été kidnappé par les potes de l'Union Soviétique, on pouvait légitimement se demander si le cadavre était encore chaud. Ben oui, un peu comme l'hôte en titre, le prochain cadavre qui respire encore, mais plus pour très longtemps, souhaitons-le aux Cubains. Le plus rigolo dans l'affaire étant l'histrion vénézuélien, tout occupé à verser sa manne pétrolière à la Corée du Nord et à l'Iran, remerciant ce dernier pays d'enfin dire la vérité sur la prétendue "holocauste" - chacun sachant que les camps de concentration étaient en fait des "theme parks", véritables Disneyland avant la lettre, mais que, hélas, les armées croisées américaines et britanniques ont semé des boîtes de corned beef sur lesquelles ils ont écrit au marqueur "ZYKLON B". Et comme les marqueurs n'existaient pas encore, ils ont dû les inventer spécialement pour ça. Et puis d'ailleurs, c'est Bush et les néoconservateurs qui ont fait sauter les tours jumelles. Et l'histoire du Pentagone, c'est du bidon.

Voilà sur quoi a débouché le congrès qui s'amuse - qui me rappelle le Congrès de la Tricontinentale en 1966 à La Havane, déjà, où Garaud faisait étalage de sa garde-robe somptueuse...

Ah, nostalgie quand tu nous tiens !

Repost 0
Published by ePharé - dans politique
commenter cet article
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 15:29

Ayant passé les deux dernières semaines en Afrique, je n'ai entendu que de loin le bruit et la fureur autour d'un discours ? d'un écrit ? d'une émanation en tous cas de Benoît XVI. J'ai pu Les manifestations désormais habituelles de barbus furibards, et les drapeaux qu'on brûle, ajoutant le star spangled banner à tout hasard, même si le pays n'est pas précisément papiste...
Impossible de savoir à la suite de quel discours ? de quel écrit ? de quelle émanation tant de foules haineuses brûlaient, et même tuaient. On se croyait quelque temps en arrière à l'époque des fameuses "caricatures", mais j'avoue avoir plus de sympathie pour les caricaturistes que pour le pape.

Et puis, de retour ici, j'apprends avec ahurissement (et un peu de délectation) que Benoît XVI prône la raison : "Agir contre la raison est agir contre l'essence de Dieu".
Rigolo, non ? Mais la raison par opposition à la violence, bien sûr !

On connaît tous McDo, mais certains connaissent moins un de ses rivaux, Burger King ; ce sont des rivaux qui s'exècrent et qui se portent tous les coups possibles, mais ils serrent les rangs contre l'ennemi commun (en gros, la non-malbouffe) ; et depuis quelque temps les papes s'efforçaient tant bien que mal d'unir au moins les religions du Livre (pas encore les hindouistes ou les mazdéens, mais ça viendra peut-être). Assiste-t-on à un mouvement tournant où le Saint Père laissera tomber les Imams pour se rapprocher des Francs Macs ? Le suspense est insoutenable !

Bien sûr aucun des enragés incendiaires et accessoirement assassins n'avait lu un traître mot du
discours, et sans doute en était-il de même de leurs inspirateurs. Non, non, ils voulaient seulement prouver à leur manière que, contrairement à ce que disait Manuel Paléologue, l'Islam est une religion de paix, d'amour et de douceur.
Et ce que les bons apôtres occidentaux reprochent au fond au pape, c'est de ne pas être musulman. Mais bon dieu ! son fonds de commerce, c'est tout de même le catholicisme, non ?

D'ailleurs, à ce propos, chacun sait que ledit catholicisme, lui aussi a toujours prêché la paix, l'amour et la douceur ; jamais il n'aurait défendu avec le glaive la foi qu'il prêchait ! Non, jamais.

Repost 0
Published by Phirconfpect - dans actualité religions
commenter cet article