Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 15:25

Lors d'une présentation d'un livre il y a quelques jours, un jeune biologiste abordant le sujet du biomimétisme avouait son peu d'enthousiasme - pour ne pas dire plus - envers le génie génétique moderne (càd les recombinants, pour être précis), arguant du fait que la Nature n'avait jamais entrepris ce genre d'expérimentation, à savoir l'incorporation d'ADN d'organismes très éloignés, et que donc il restait très prudent voire carrément hostile à cette pratique.

Sa remarque m'a laissé songeur. Tout d'abord, cette personnalisation plus ou moins téléologique de "la Nature", habituelle chez les écolos les plus ultras, et qui prend un peu la place du Bon Dieu barbu trônant sur un nuage ; c'est très naïf, mais sans doute chevillé à l'esprit des hommes.

Mais surtout, c'est parfaitement erroné ! De la part d'un biologiste on peut s'étonner qu'il ne connaisse pas Agrobacterium Tumefaciens qui est le spécialiste (100% naturel !) de la transgénèse, même que c'est en l'utilisant que les chercheurs ont réalisé les premier "OGM". D'autre part, les mitochondries et les chloroplastes ça fait un peu désordre ! Et puis, ça fait tout de même un certain temps qu'on connaît la présence des introns au sein de l'ADN des eukariotes, et ces introns sont souvent des fossiles d'ADN provenant entre autres de virus ; ces mêmes virus sont innombrables et utilisent sans vergogne la machine génétique pour se reproduire. Ce brave jeune homme l'ignorait peut-être, mais le gène le plus répandu dans le génome humain, a des centaines et peut-être des milliers d'exemplaires, est le gène pour la transcriptase inverse, qui ne sert rigoureusement à rien pour l'Homme... mais qui est essentiel pour certains virus, comme celui du Sida ! Le blé et le colza sont tous deux des hybrides (encore que pour le blé, certains polyploïdes sont sans doute d'origine humaine). Les plasmides/bactéries, les transposons et les pseudo-gènes etc., les séquences-ALU (plus d'un million dans votre génome, 10% de tout le matériel génétique !) tout montre bien que dans la nature il existe une multitude de manières d'exploiter le génome d'une espèce éloignée, mais curieusement, la seule qui à ma connaissance n'existe pas, c'est bien celle qui est prônée par les mêmes contempteurs d'OGM, à savoir la sélection artificielle - car il faut tout de même garder à l'esprit qu'à peu près aucun de nos aliments ou de nos animaux familiers n'est "naturel" ! Si vous mangez des pommes 100% "bio", dites-vous bien qu'elles ne sont qu'un fruit "inventé" par l'homme, et encore, il n'y a pas si longtemps de ça.

Mais le plus gros OGM est évidemment obtenu par le croisement de l'âne et du cheval... et, curieusement, on ne l'interdit pas !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 22/07/2010 19:15



Et si ce jeune scientifique ne voulait tout simplement rien savoir....de ce que tout le monde.... savait.


La "passion de l'ignorance" se porte de mieux en mieux....à moins qu'il s'agisse d'un mutant: "homo sapiens ignorantissimus".


À suivre!



cdc 23/07/2010 12:20



Biologiste, oui, scientifique, j'en suis moins sûr... Il fait partie des meubles d'une exposition sur "l'archiborescence", concept inventé par Luc Schuiten qui a exposé à Bruxelles et à Lyon, et
exposera bientôt à Shanghai, excusez du peu...


Quant au biologiste en question, Gathier Chapelle pour le nommer, je lui ai dédié deux posts de plus "merci les virus" et "intelligent design". Cela dit, je ne suis certes pas opposé par principe
au biomimétisme, loin de là, mais pas dans le militantisme - on ne trouve pas de roues dans la nature (sauf dans un livre de Kurt Vonnegut Jr), il ne s'ensuit pas qu'il faille en interdire
l'usage.