Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 15:56

"I read your account of California's carbon trading scheme with interest (24 November, p 14). I am glad economist Luca Taschini said "the best scenario would be one global market" rather than national or regional markets. For several years I have been advocating a global carbon market scheme to begin in 2020.

Rather than the current system of targets set by individual nations, a surer route to success is to cap global emissions to ensure warming does not exceed 2°C. Force polluters, not governments, to pay, and put a price on global, not national carbon.

The dividends don't stop there. This new system would yield major climate funds since it allows the UN body responsible for climate negotiations to own and sell emissions allocations. These funds will help poorer countries cope with rising carbon prices, buy new clean technologies, adapt and achieve low-carbon sustainable growth.

There is no other way to win this battle. With the increasingly dire fiscal state of the world, soliciting nations to raise their ambitions is like whipping horses that are already limping. We have lived long enough and seen enough of the sad reality to harbour no illusion on this, haven't we?

Mutsuyoshi Nishimura

Ex-chief climate negotiator for Japan"

 

(Lettre au New Scientist)

 

(En résumé : puisque les dirigeants politiques sont incapables de se mettre d'accord - sous-entendu voyez Copenhague, Cancún, Doha - autant donner à une département de l'ONU le droit de décider pour eux, de prélever une taxe mondiale sur les "pollueurs" et de redistribuer ces fonds à sa guise. Il n'est pas indiqué si ce département onusien pourrait d'autorité interdire telle ou telle activité, mais c'est plus que vraisemblable).

 

Ben voilà quelqu'un pour qui, de toute évidence, n'a aucune idée de ce que pourrait être la démocratie ! Passez muscade ! C'est donc aux bureaucrates de l'ONU de décider pour les nations de ce qu'elles doivent faire en-dehors de leur décision. Et de décider de l'allocation des fonds entre les pays selon ce que l'ONU (lisez : le GIEC) en aura décidé. Donnez-nous des milliards et nous saurons ce qu'il faut en faire ! Quand on pense à la gestion des crédits carbone de l'Union européenne, on ne peut que bien rigoler... encore que le rire ne soit pas vraiment de mise en l'occurrence.

 

Bien sûr, de nombreux kleptocrates se mettent en ligne pour recevoir ces milliards de dollars ou d'euros et installer une ou deux éoliennes sur leur palais. J'avoue que cela me fait un peu mal, ayant été moi-même un bon bureaucrate de l'UE (un bureaucrate fait bien tourner la machine que les politiques lui ont confiée), mais au moins nous avions un trilemme entre la Commission, le Conseil et le Parlement européen. Rien de tel évidemment en ce qui concerne l'ONU.

 

Mais je n'ai aucun doute que les Nations (et les dieux savent que je ne suis pas nationaliste !) ne se laisseront pas rouler dans la farine par des bonshommes comme Mutsuyoshi. Nous n'avons pas besoin de tels dictateurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires