Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 09:19

C'est tout de même le grrrrrand philosophe Jean-François Kahn qui décroche la médaille d'or de la muflerie ; à l'en croire, Strauss-Kahn n'aurait fait que "trousser une soubrette", un geste tellement courant et traditionnel qu'on ne peut lui en tenir rigueur. Comme disait si bien Jack Lang "après tout, il n'y a pas mort d'homme...". Voilà où on en arrive par esprit de corps, par humeur partisane, par militantisme(*)(**). Je suis de son bord, il est du mien, donc il ne peut avoir commis de crime, ou ce crime doit donc n'en être pas un, et d'ailleurs c'est un coup du KGB proclame très haut un autre PS éminent, Claude Bartolone, tandis que Manuel Valls - qu'on avait connu mieux inspiré - clame sa grande indignation, mais attention, pas contre ceux qui dérapent, non non, contre ceux qui dénoncent les dérapages ! Et assiste à un débat tout en se scandalisant des "débats absurdes". On se souvient du "Messieurs les censeurs, bonsoir !" - a vrai dire, je m'attendais à ce que Valls imite Clavel...

 

(*)je ne m'attarderai pas sur les âneries habituelles de BHL, sauf qu'ici elles prennent un tour assez abject -"J'en veux, ce matin, au juge américain qui [...] a fait semblant de penser qu'il était un justiciable comme un autre. "

(**) voir cependant le point de vue de Sceptique.

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 13:49

Mardi, sur France Inter, Robert Badinter a dénoncé "une mise à mort médiatique" de DSK. L' ancien ministre de la justice aurait "aimé l'égalité des armes" entre "l'accusatrice" et "le présumé innocent" : "On dit 'c'est la justice égale pour tous'. Plaisanterie, dérision ! En vérité, quand Strauss-Kahn est là assis au milieu des autres, il est ravalé délibérément au rang de dealer." "Où est l'égalité des chances quand en effet l'accusatrice dit 'je suis la victime' et qu'on la protège et DSK répond 'je plaide non coupable' et on l'accable ?", a-t-il plaidé.

 

Et-ce que je suis vraiment le seul à être abasourdi par ce propos d'un ancien Ministre de la Justice ? Il faudrait avoir plus d'égards pour un candidat potentiel  PS à la Présidence de la République, ancien ministre, Président du FMI etc. présumé coupable de tentative de viol que pour un quelconque citoyen présumé dealer ? Ils sont tous "au milieu des autres", M. Badinter, aux USA chacun attend son tour, c'était la même chose pour les protagonistes du scandale Enron. Mais il est vrai que le citoyen lambda présumé dealer n'a pas pour les défendre les vedettes du barreau... Là, peut-être, pourrait-on voir que la justice n'est pas vraiment la même pour tous, n'est-ce pas, Monsieur l'ex-avocat ? Et c'est tout juste si M. Badinter ne dit pas que l'accusatrice pourrait tout simplement mentir, mais il le donne évidemment à penser ; après tout, ce n'est qu'une petite Africaine sans le sou... ce que ne vont évidemment pas manquer de proclamer les avocats de la défense. Et qu'on la "protège" (en fait qu'on l'isole) lui semble donc scandaleux, à cet ex-Garde des Sceaux ? Que n'a-t-il pas utilisé son ministère pour faire abolir complètement la garde à vue, car c'est tout de même la situation où se trouve DSK pour l'instant, qu'on n'accable pas, qu'on va faire passer devant un Grand Jury comme chaque suspect. Il ne faut pas non plus prendre M. Badinter pour un naïf qui ignorerait que "plaider non coupable" est un acte technique et n'est en rien une protestation d'innocence.

 

Le mot nauséabond est très à la mode et je l'évite comme je peux, mais ici il s'impose à moi.

Repost 0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 20:57

Et, évidemment, la présomption d'innocence, fondamentale (que je sois un bon supporter de DSK n'a rien à y voir). Mais ce qui me fait sourire (jaune), c'est la grande scandalisation contre les maudits Yankees qui se repaissent de l'arrestation médiatique du Frenchie. Les rascals ! Quand c'est un citoyen lambda qui se fait arrêter (et les tabloids du pays se font un grand plaisir de montrer les images dudit citoyen lambda menotté), on ne les entend pas très fort. Le Monde, lui-même ne s'est pas fait faute de montrer ces images qui devraient lui valoir - selon une jurisprudence constante, comme on dit - de gros et gras dommages et intérêts, ce que j'espère vraiment. Et à ces justes de faire des gorges chaudes sur le moralisme US, de se révolter contre une telle attitude, en oubliant commodément leurs réactions sur les scandales des hommes d'Eglise, ou en passant sous silence l'arrestation et la détention de Damien Wigny en 1997 lors de l'affaire KBLux (qui a d'ailleurs fait pssschittt....), et cela pour une affaire de fraude fiscale, tout de même moins lourde qu'une présomption de viol statutaire (c'est en tout cas mon point de vue, mais je sais qu'il n'est pas universellement partagé. Pour certains, l'évasion fiscale est pire que le viol et le meurtre). Pour faire un petit parallèle, quand l'archevêque de Canterbury se déclare "troublé" par l'exécution de OBL, on se demande pourquoi il n'a pas eu le même trouble (ou alors j'ai mal suivi les nouvelles) chaque fois que les drones US ont tué des innocents en Afghanistan ou au Pakistan. Il est temps de se battre la coulpe aussi pour le bombardement de Dresde, j'attends l'archevêque à ce sujet.

 

Gute Shabbes...

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 17:27

FISH FOOD

 

Il faut reconnaître qu'Obama a bien manoeuvré : son discours soulignait bien que c'était lui qui était à la base de toute l'affaire, que c'était sa politique à l'égard du terrorisme qui avait réussi (suivez mon regard).

 

Cela dit, l'élimination de cet être totalement démonétisé ne changera sans doute pas grand'chose, dans la mesure où il n'était déjà plus qu'un symbole - ce qu'il restera avec encore plus d'éclat, puisque maintenant c'est un chahid, un martyr - et que de toutes façons on aura droit à toutes les théories du complot pour lesquelles Ben Laden (Monsieur Ben Laden, comme je l'ai vu écrit...) n'est pas mort (bien que les USA seront tout de même tenus coupables de son assassinat, les militants n'ayant nullement peur des apories).

 

Mais tout de même deux petites remarques (en sus du "Monsieur") :

 - les mêmes journalistes qui parlent d' "exécutions d'otages" s'empressent de parler ici d' "assassinat" (ce qui n'est pas encore avéré, par ailleurs)

- les mêmes journalistes qui se déclarent écoeurés par les manifestations de joie aux USA devaient certainement l'être lors des débordements d'enthousiasme de tous les pays musulmans en septembre 2001, mais je ne m'en souviens plus très bien.

 

La mémoire qui flanche, une fois de plus... 

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 08:40

Oui, 25 ans, si vous ne le savez pas, c'est que vous êtes sourd et aveugle. On ne compte plus les célébrations journalistiques, radiophoniques et télévisuelles, y compris évidemment à notre chère RTBF, dont un journaliste a même consacré un livre à l'événement - inutile de dire qu'il passe son temps à répondre aux questions de ses confrères et à faire la promotion de son ouvrage. Et, lors d'une émission assez longue, il avait fait intervenir un de ses informateurs principaux, qui était censé être un expert et qui l'était peut-être, mais qui en sortait cependant de lourdes. Tout ce qui était estimations "officielles" était balayé - non pas seulement celles émanant du gouvernement soviétique, ou russe, ce qui serait évident, mais même de toute autre institution comme la Royal Academy of Engineering, l'OMS et les diverses Académies des Sciences, qui tablent sur une dizaine à une vingtaine de milliers de morts "attribuables". Non, explique Marc Molitor, le journaliste, parce qu'on ne veut comptabiliser que les morts directement attribuables, scientifiquement démontrées - ce qui est évidemment faux, le nombre de morts directs étant exactement connu : 28 personnes mortes d'irradiation aiguë et 15 cancers mortels de la thyroïde. Tous les autres chiffres sont des extrapolations statistiques ; mais bien sûr, on préfère le sensationnalisme et la peur viscérale des radiations. Ah, mais, vous ne voyez que les cancers, tandis que les médecins ukrainiens voient plein d'autres maladies, et on ne les prend pas au sérieux, ajoute l'expert, qui préfère évidemment les anecdotes de valeureux médicastres provinciaux aux travaux suspects d'épidémiologues sataniques. Un article d'E. Cardis et al. paru en 2006 peut être plus pessimiste que l'OMS et annoncer 16.000 cancers de la thyroïde et 25.000 cancers divers à l'horizon 2065, tout en précisant que ces chiffres surnagent dans plusieurs centaines de millions de cancers sur la même période (on parle bien prévalence, pas de morts, estimées à une quinzaine de milliers), qu'importe : c'est évidemment Greenpeace, les Amis de la Terre (quel nom stupide !) ou les autres anti-nucléaires qui ont raison en annonçant jusqu'à près d'un million de morts ! Pour le reste, je vous conseille, si vous ne l'avez déjà fait, de lire le chapitre 5 du livre de Kervasdoué, Les prêcheurs de l'apocalypse, ouvrage chaudement recommandé !

 

C'est vrai, M. Molitor, 25 ans plus tard, on reste dans le déni. Mais le déni de quoi ? Les épidémiologues, tous vendus au nucléaire ? Et il faudrait faire confiance aux statisticiens du Belarus qui parlent froidement de 270.000 cancers, pas moinsse... Mais il est vrai qu'il y a des dommages et intérêts en jeu !

 

Cela dit, il n'est évidemment pas question de traiter tant de morts à la légère - la responsabilité de l'Union Soviétique est écrasante et un tel accident en dit long sur la nature du régime. On fait aujourd'hui comme si Japon = URSS en feignant d'oublier la catastrophe sismique, et j'entendais encore ce matin Olivier Deleuze, notre paléo-écolo, annoncer de sa belle voix tribunicienne que les économies d'énergie pouvaient être énormes, et que, donc, on n'avait pas besoin du nucléaire. Interrogé sur la nature de ces économies d'énergie, il précisa : mais, par exemple, dans les bâtiments ! Ah bon ? On chauffe beaucoup à l'électricité, en Belgique ? Ou alors, on supprime les ascenseurs ? Et la pompe à chaleur préconisée par tout bon écolo, on la fait marcher avec une éolienne ?

 

Je préciserai pour finir que je ne suis nullement inconditionnel du nucléaire. Mais pour l'instant, je ne vois pas d'alternative, sauf à attendre une assez hypothétique fusion, d'ailleurs farouchement combattue par les écolos.

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 09:07

Il y a quelque temps, j'ai reçu un tweet me dirigeant vers un blog du Monde :

http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/04/04/plus-de-petrole-dans-50-ans-previent-hsbc/

et donc, comme le dit le lien, selon HSBC il n'y aura plus de pétrole dans 50 ans. Peut-être, mais j'avais moi-même remarqué dans le même blog que http://petrole.blog.lemonde.fr/2010/11/04/pas-de-pic-petrolier-en-vue-selon-natexis-sur/ autrement dit, selon Natixis il n'y a pas de pic pétrolier en vue.

 

Qui croire ? Un problème majeur dans cette affaire vient du fait que les "experts" qui s'expriment sont très souvent intéressés, dans un sens tout à fait général : si vous travaillez pour Exxon ou pour BP, et même si vous êtes un parangon de vertu, il vous sera très difficile d'être impartial. Et si vous ne travaillez pas pour une compagnie pétrolière, d'où tiendrez-vous votre expertise ? HSBC ou Natixis sont des banques, elles placent et vendent ; et je n'ai jamais été persuadé que les experts des banques fussent des parangons de vertu, eux...

 

A vrai dire, j'ai entendu cette antienne depuis un certain temps, déjà lors du "choc pétrolier" de 1973 et même avant. Robert Bryce rappelle opportunément que les sombres prédictions sortent régulièrement et que, curieusement, on n'en a chaque fois que pour une dizaine d'années de répit. En 1914, le Bureau des Mines des Etats-Unis prédit l'épuisement dans les dix années à venir. En 1939, c'est au tour du Département d'Etat d'annoncer que c'est pour dans 13 ans ; il révise son diagnostic en 1951 et remet l'inévitable à 13 ans à nouveau. En 1972, l'inénarrable Club de Rome annonce la fin du pétrole pour 1992 et celle du gaz naturel pour 1993. Bien sûr, l'inévitable Ehrlich proclame en 1974 que c'est pour le prochain quart de siècle. Et dans les années '80, Colin Campbell prévoit le pic vers 1989.

 

Il ne fait aucun doute que ce pic est déjà arrivé dans certains champs, et d'autres sont épuisés. Mais le pic "global" ? On découvre régulièrement de nouveaux champs, certes plus difficiles et/ou coûteux à exploiter (voir la catastrophe du Macondo). Encore une fois, comme avec Fukushima, il faudra sans doute se résigner à un véritable renchérissement du prix de l'énergie. En attendant, je continue à me méfier des marchands de peur (qui, eux mêmes, appellent les sceptiques comme moi les Marchands de doutes - j'avoue que ça me plairait bien de me faire payer, mais je n'éprouve aucune honte à semer le doute...).

 

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 21:19

Ou de toutes les orthographes dont on peut orner ce Monsieur (معمر القذافي‎). Je ne comprends pas bien d'ailleurs pourquoi on l'écrit comme ça, mais peu importe. Les frappes des coalisés sont, paraît-il, extrêmement précises, mais je ne peux m'empêcher de penser à ces pauvres tankistes brûlés vifs (très rapidement, bien sûr...). Ces cadavres rebelles ou de l'armée "régulière"... Jeunes, tous, "chababs-s" comme les désignent les journalistes qui payent de leur courage. Parfois, ils m'énervent un tout petit peu, les journalistes, mais tant d'entre eux font tout de même un magnifique boulot...

 

Horreur.

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 10:19

Oui, bien sûr, je vous souhaite (et me souhaite par la même occasion) une très bonne année 2011, aussi bonne que 2010. Ah, bien sûr, je n'ai entendu à la radio que la ronde des catastrophes de 2010, et les pleurs des réassureurs. On parle du "peak oil", tout en passant sous silence les gigantesques champs pétrolifères découverts au large de l'Afrique et du Brésil, ainsi que les énormes réserves de gaz naturel "non conventionnel" qui commencent à peine à être exploités. Le prix du gaz devrait chuter, et, bien évidemment, les producteurs d'éoliennes vont réclamer encore plus de subsides.

 

Et selon le FMI, 2010 a été une année faste - sauf pour les USA et l'Europe : 7,9% de croissance en Asie, 6,3% en Amérique du Sud, 5% en Afrique, 4,1% pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord. Le PIB per capita moyen du globe était de 11.000 $, à comparer à ses 8.500 $ de l'an 2000. La Chine et l'Inde, qui à eux deux comptent quelque 40% de la population mondiale, ont eu une croissance globale d'environ 10% en 2010. Mais j'oubliais que la croissance c'est très mauvais - vive la décroissance - et que le PIB n'a aucune valeur. Vous irez le dire aux bénéficiaires de la croissance de leur part du PIB...

 

Ah oui, j'oubliais la belle prévision de Paul Ehrlich : "En l'an 2000, le Royaume-uni sera un petit groupe d'îles appauvries, habitées par 70 millions d'affamés... Si j'étais joueur je parierais même que l'Angleterre n'existera plus en 2000." Il avait dit ça (et bien d'autres...) en 1971 devant le British Institute For Biology.

 

Bonne année !

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 14:39

...mais ça pourrait changer. Je ne sais si les dernières bavures de notre primat(e) ont franchi les frontières, mais elles le mériteraient. Figurez-vous que ce curieux bonhomme compare le SIDA à une punition divine, pas moins. Ce n'est pas la première ignominie qui sort de sa bouche et de sa plume, mais tout de même, celle-ci est assez corsée dans le baveux. Le Pr Clumecq se trompait lorsqu'il faisait remonter cette conception au Moyen-âge : elle est en fait bien plus ancienne, il suffit de se souvenir des sept plaies d'Egypte, et au fond on pourrait considérer Monseigneur Léonard comme la première plaie de la Belgique (la deuxième étant Bart De Wever, je ne suis pas Belgicain mais Bruxellois). Il se trompe aussi en expliquant qu'on ne croit plus aux punitions divines mais aux virus : Léonard le sait très bien et il lui suffit de dire que c'est Dieu qui a envoyé le VIH sur Terre comme punition de nos péchés. Enfin, de leurs péchés, à ces salauds de pédés et de drogués. Tout comme on sait maintenant que la peste n'était pas répandue par les Juifs qui jetaient du poison dans les puits, mais par les Juifs qui répandaient du Yersinia Pestis sur les bons chrétiens, Léonard ne l'a pas encore dit mais je pense qu'il le garde pour la bonne bouche.

 

Par contre, il semble bien que le Léonard soit légèrement en retard d'information, il y a belle lurette que l'épidémie mondiale ne concerne plus uniquement les pécheurs, mais fait la part belle aux bons couples mariés très catholiquement et qui, se rangeant aux ordres papaux, s'abstiennent de prendre "des précautions" - et voilà un petit sidéen de plus ! Dans ma jeunesse, on parlait encore en fac de médecine de "syphilis non méritée", mais c'était plutôt pour se moquer d'une appellation déjà vieillotte. Hé oui, Monseigneur, il y a du SIDA non mérité, voyez-vous, par exemple quand Madame se voit contaminer par son mari qui a couru le guilledou en mauvaise compagnie ; lui, il mérite bien sûr de crever d'une longue et affreuse agonie, mais elle ? Je n'ai fait ni le petit ni le grand séminaire, je ne connais pas la théologie - qui par parenthèse ne me semble pas vraiment une science expérimentale - et je ne sais donc comment justifier la condamnation de Madame ; vous y parviendrez certainement sans peine, Monseigneur, il y a certainement tout ce qu'il faut chez Thomas d'Aquin et un peu partout ailleurs. Il lui restera à se joindre à Ahmadinejad cherchant les femmes adultères ayant péché avec des homosexuels athées, les pierres pour l'un, une seringue pour l'autre, ah ah ah (voir le délicieux dessin de Willem dans le Libération du 14/10).

 

Pour le reste, je suis assez d'accord avec Clumecq : quand donc Dieu enverra-t-il une punition (divine, par définition) aux curés pédophiles ?

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 00:00

Bon sang, mais c'est bien sûr ! Ce sont les grands détectives Black and White qui le savent et qui ont sauvé notre planète de l'effroyable conspiration entre Klakmuff, les Babus et les Gzbhrs ! Signé Furax, évidemment !  Attraper les oreillons...
Et d'ailleurs, Ribouldingue, c'est Pachauri, Croquignol, c'est van Ypersele et Filochard, c'est...

Aaaaargh... les rascals... ils m'ont eu !

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article