Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 14:14

Et plus précisément au lignite, c'est-à-dire une variété extrêmement polluante de houille, qui s'extrait dans des mines à ciel ouvert, nécessitant pour leur extension la destruction de dizaines de villages et le déplacement de milliers d'habitants de ces villages. Si ça se passait en Amazonie ou en Chine, vous verriez les réactions indignées de tous les zécolos et de leurs fidèles ONG ! On parlerait évidemment d'ethnocide, de pollution intolérable et on exhiberait un chef Guarani convenablement muni de son labret ou un shaman du Xinjiang relooké par l'agence de PR engagée par Greenpeace ou FoE. Mais ici, qui va promener un brave péquenot westphalien, un quelconque Herr Stekel avec sa dégaine habituelle ? Sans intérêt, et puis, c'est pour se passer de l'affreux nucléaire.

Devinette : si on avait fait évacuer une seule maison pour installer une tête de puits de fracking, qui serait arrivé en masse ? Comme au Royaume Uni ?

Vous pouvez retrouver ici (Allemagne : l'expansion du charbon chasse des milliers de villageois) un excellent web-reportage de la RTBF qui n'est pas totalement acquise encore aux thèses écologiquement correctes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 22/09/2013 17:29

Les Verts ont pris dans une main le nucléaire, dans l'autre le charbon, et ils opté pour le charbon, qui pesait moins lourd sur leur conscience. Les nôtres renverraient dos à dos les deux sources. Si les français ont froid, qu'ils dansent la "danse des réchauffés"!

Sceptique 23/09/2013 04:53

Vous n'avez sans doute pas vécu l'expérience d'être potache dan un Lycée français, soumis, encore "de mon temps", à la tradition napoléonienne et militaire de l'inconfort. Même en Afrique du Nord, les hivers peuvent être froids. La "danse des réchauffés" était le moyen collectif et joyeux de se réchauffer. Les paroles d'accompagnement:"C'était à la, bataille de Reichshoffen, il fallait voir, les cavaliers charger, -Cavaliers, chargez!. On tapait des pieds sur le sol en se frappant les cuisses. Ça réchauffait vite, dans la tête, en tout cas.
Grâce aux Verts, "elle" a peut être un avenir!

cdc 22/09/2013 21:15

Ou la danse de Saint-Guy...