Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 12:19

greensgotwrong

Le 4 novembre, la chaîne de TV Channel 4 de Grande-Bretagne a diffusé la première émission d'une série remettant en question plusieurs des dogmes fondamentaux des Verts, comme le nucléaire, les biocides etc. Ce qui est déjà un événement, la télé ne donnant généralement la parole qu'à des Coline Serreau ou autres Vandana Shiva, mais le plus drôle dans l'affaire, c'est que la série donne la parole à des Verts ayant viré leur cuti, comme Mark Lynas (qu'on a connu en faucheur volontaire avec tout l'équipement obligé, combinaison blanche de peintre et masque itou) qui professe très sagement  : "si nous n'avons pas un débat constructif sur ce que l'environnementalisme peut espérer réussir, son potentiel positif dans le monde est en grand danger de se diluer dans une adhésion quasi-religieuse à des campagnes du passé" et "prenons le nucléaire. Les racines du mouvement environnementaliste actuel est intimement lié à ses campagnes anti-nucléaires - mais il n'est absolument pas évident que celles-ci aient été bénéfiques pour l'environnement. Le nucléaire n'a pas provoqué l'extinction d'une seule espèce. Au contraire, il a été extraordinairement bénéfique pour des pays industrialisés à population dense et gourmandes en énergie de produire une électricité indispensable sans émettre de CO2".

 

Tout le monde n'est évidemment pas d'accord, et les émissions prennent bien soin de donner la parole aux deux camps. Il est d'ailleurs intéressant de constater que Greenpeace et le WWF se sont rangés à l'avis positif de l'OMS sur l'utilité du DDT comme moyen de prévention de la malaria jusqu'à ce qu'on trouve une alternative plus respectueuse de l'environnement. Fort bien, mais évidemment, les anti-DDT se font entendre, et notamment les auteurs de Merchants of Doubt dont l'argumentaire criant de mauvaise foi contient cette perle : "les campagnes de DDT n'ont pas réussi dans de nombreux endroits moins développés parce que simplement asperger ne suffisait pas". Il est évident que toutes les campagnes d'éradication à long terme portaient également sur la prévention ; les auteurs ne peuvent l'ignorer, mais on connaît la grande honnêteté intellectuelle de Naomi Oreskes...

 

Voilà un signe, pourvou qué ça doure !

 

(dessin de Josh dans le Bishop Hill Blog - celui de A.W. Montford :

 

Hockey%20Stick%20Jacket3 

Livre que je recommande chaudement !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 11/11/2010 04:41



"Espérer" n'est pas ma position. Être prêt, à réagir, à combattre, à dénoncer, à avertir, tant que cela me sera possible, ont ma préférence.


Les Verts ont la prudence d'avancer masqués derrière le PS et ses promesses sociales, du genre "demain on rasera gratis". Si les français savaient ce qu'ils leur préparent: décroissance,
austérité, révolution culturelle, retour à la campagne, non plus volontaire comme dans les années 70, mais forcé, au nom de la décroissance et du bio généralisé, ils ne tendraient pas le cou.
Actuellement, ils ont les moyens de payer le "denier du culte" à l'écologie aimable. Mais quand l'Église militante sera remplacée par l'Église triomphante, ce sera moins tendre, et la régression
du niveau de vie sera une réalité concrète et imposée.



cdc 11/11/2010 12:29



Je crains que vous n'ayez raison... Enfin j'entendais Eva Joly l'autre jour, et ceux qui voteront pour elle le feront au moins en toute connaissance de cause !



Sceptique 10/11/2010 16:56



Ce n'est pas de chez nous, en France, que proviendra la première secousse sérieuse dans la religion écologique. Si le gouvernement est si prudent avec eux, c'est qu'il se méfie de leur fanatisme
et de leur violence. Laisser ces problèmes d'environnement à l'écart, attendre, je le pense, un deuxième mandat pour être plus libre.  



cdc 11/11/2010 01:35



On se doit d'espérer...