Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 15:27

Les Britanniques aiment bien leur Met Office ; mais ils aiment aussi qu'on ne les prenne pas pour des imbéciles. Les prévisions à 24-48 heures sont très bonnes, les prévisions sur 5 jours couci-couça, et au-delà, plus rien, c'est le chaos qui s'installe. Alors, quand le Met Office commence à jouer les GIECs et se mêle de parler climat et non plus météo, ça ne va plus du tout. Figurez-vous qu'en octobre, le MO avait publié ses prévisions pour un hiver nettement plus chaud que la moyenne :

 

met office 3mo temp map oct

On sait ce qu'il en est advenu... Décembre 2010 est en Grande-Bretagne centrale, le mois de décembre le plus froid depuis 1890, et le deuxième décembre le plus froid depuis... 1659, année où ont débuté les mesures. Le hic, c'est que ce n'était pas la première fois qu'ils gaffaient, car ils avaient également annoncé l'hiver précédent comme anormalement chaud et l'été 2010 comme celui de tous les barbecues...

 

Bon, dira-t-on, on se moque assez des météos pour ne pas considérer tout ceci comme une erreur un peu stupide, un coup de pouce que le patron du Met Office, Robert Napier, voulait offrir à Jim Hansen et à ses potes - Napier est bien connu pour ses positions idéologiques. Mais non, mais non, le MO, enfin, un de ses spin doctors, sans doute, a fait savoir urbi et orbi que pas du tout, ils savaient très bien qu'ils ferait froid, mais ils ont secrètement averti le gouvernement britannique de cette certitude et publiquement raconté des carabistouilles, comme on dit au Sud de chez nous. Et, secrètement averti, ledit gouvernement n'a évidemment pris aucune précaution et les routes, trains et aéroports ont connu la même pagaille que partout ailleurs. Vous y croyez, vous ? Ben moi non plus, ni la grande majorité des blogueurs britanniques, et surtout pas les sites climato-sceptiques (je précise tout de suite que celui-ci ne l'est pas - pour le moment, je suis anthropo-climato-agnostique, mais peu importe)  - vous devinez bien qu'ils s'en donnent à coeur joie. Je n'ai pas encore lu la réponse indignée que le Guardian va certainement publier pour moucher tous ces petits malins qui osent se moquer des prévisionnistes.

 

Notez que le gouvernement britannique actuel a hérité du précédent une très fâcheuse habitude de se mêler un peu trop de la vie privée de ses citoyens, de faire du micro-management, en quelque sorte, jusqu'à conserver un "Behavioural Insight Team" à Downing Street, dont la tâche est, grosso modo, de pousser ("nudge") les gens à choisir les "meilleures solutions"... c'est-à-dire celles que le Gouvernement estime les meilleures, bien sûr ! On croirait Orwell, mais non, c'est ça l'Angleterre de 2011. Mais, promis, j'en reparlerai...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 06/01/2011 16:32



Pour les croyants, vous devez être anthropo-climato-impie, ce qui vous expose à une fatwa. Justement, sur le blog de notre ami L.B., un
sévère climatologue patenté assène une longue liste de références anglophones supposées nous clouer le bec un moment, et casser notre thermomètre extérieur, de honte. Vous allez pouvoir aller à
la pêche!