Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 20:19

(oui, je l'avoue, c'est très mauvais...)

 

Pour fêter les derniers beaux jours, nous sommes allés hier faire une balade à vélo entre Sterrebeek et Louvain, et, au retour, C. a fait une fausse manoeuvre et est tombée dans un champ de maïs. De maïs, vous imaginez ! Sa belle-soeur n'a pas manqué de lui faire remarquer que ce champ était certainement bourré d'OGM et qu'elle allait très rapidement développer des tumeurs effroyables, grosses comme des oeufs de pigeon, voire de ballons de rugby. Imaginez ma terreur...

 

Avec tous ceux qui en ont parlé, Bob, Laurent Berthod, Imposteurs, Cultilandes et d'autres, je ne peux m'empêcher de lire que l' "étude" de Séralini n'a aucune valeur. Allez lire les critiques scientifiques chez eux, et notamment l' article de J.F. Narbonne (très peu suspect d'être anti-OGM) ou celui de Harry Bleiberg. En anglais, on a un article indigné de Discovermagazine, scandalisé par la "conférence de presse" barnumesque lors de la présentation de l'"étude" et son mépris des journalistes. Dans le même e-mag, une critique détaillée de la "méthodologie" de cette "étude" par ailleurs partiellement financée par The Sustainable Food Trust - voir l'article assassin de Tim Worstall dans Forbes, cité par Bob.

 

Donc, une misérable "étude"... Rigolote mais sans aucune valeur scientifique. Politiquement, par contre....

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article

commentaires

Cédric 19/10/2012 16:46


Bonjour


Aussi "ridicule" que puisse paraître cette étude, MOI en tant que consommateur, je ne VEUX PAS d'OGM dans mon alimentation, comme j'ai banni depuis 2008 l'huile de palme ainsi qu'un maximum
d'additifs alimentaires (les fameux E)

Et bien vous savez quoi ? Depuis cette époque, je n'ai pas été malade UNE FOIS, idem pour mon fils qui "bénéficie" de mon alimentation (légumes et viande bio la majorité du temps, produits frais
de préférence, et je cuisine tout moi même sans exception...)

Tout comme je privilégie (dans un tout autre domaine) la viande produite et abattue localement, non désireux de bouffer du hallal ou du kasher à l'insue de mon plein gré comme c'est le cas de 99%
des habitants d'IDF, sans qu'ils le sachent (dans la mesure où les 5 principaux abattoirs de la région parisienne respectent l'abattage Hallal !) - je ferme la parenthèse, pour dire que cela
s'appelle "respecter le consommateur".

Je propose que tous les défenseurs des OGM soient alimentés à hauteur de 11% (teneur moyenne d'OGM dans l'alimentation d'un américain moyen) de maïs Monsanto K603 sur une durée de 2 ans : ainsi
nous serons réellement fixés sur leur inoffensivité ! En seriez-vous ?...

cdc 02/11/2012 19:06



Sancta semplicitas...



Cultilandes 24/09/2012 22:34


Vous écrivez: "J.F. Narbonne (très peu
suspect d'être anti-OGM)"


 


Je crains une confusion:
Il a été expert auprès des tribunaux dans l'affaire de Paul François cet
agriculteur intoxiqué au désherbant Lasso de Monsanto, cité par l'avocat de l'agriculteur, car il a dénoncé la toxicité de nombreuses substances, dont des pesticide, ainsi que la faiblesse des
normes et contrôles.


 


' Intoxication confirmée et expliquée par la suite par le professeur Paul Narbonne,
toxicologue à l'université de Bordeaux 1, qui explique que les composants du Lasso inhalés en très fortes quantités, le 27 avril 2004, ont été stockés dans les graisses et relargués par le corps
plusieurs mois après. "


Source avec confusion de prénom.