Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 11:28

Déjà que Yann Arthus-Bertrand s'y était mis, suivi par George Monbiot (juste après Fukushima !), voilà maintenant que c'est James Hansen lui-même qui rallie le camp des pro-nucléaires. On ne présente plus M. Hansen, lui qui devant un comité du Sénat US avait en 1988 profité d'une vague de chaleur à Washington pour terrifier les membres de l'assemblée - il avait ouvert les fenêtres juste assez pour faire entrer la chaleur et déconnecter la climatisation... Il s'est d'ailleurs glorifié de cet exploit ad majorem causae gloriam (*).  

 

Prevented mortality and greenhouse gas emissions from historical and projected nuclear power

Pushker A. Kharecha and James E Hansen
Environ. Sci. Technol., Just Accepted Manuscript
DOI: 10.1021/es3051197
Abstract

 

A la suite de l'accident de mars 2011 à la centrale nucléaire Daiichi de Fukushima, la contribution de l'énergie nucléaire à la fourniture globale d'énergie est devenue quelque peu incertaine. Etant donné que l'énergie nucléaire est une énergie de base abondante et peu intensive en CO2, à y bien penser elle pourrait constituer largement à contrer le changement climatique global et la pollution atmosphérique. Des données historiques de production, nous avons calculé que l'énergie nucléaire globale a empêché environ 1,84 millions de décès liés à la pollution et 64 gigatonnes d'équivalent CO2 en gaz de serre qui auraient été émis en brûlant des combustibles fossiles. D'après des projections tenant en compte les effets de Fukushima, nous avons trouvé qu'en milieu de siècle, l'énergie nucléaire pourrait prévenir entre 420.000 et 7,04 millions de décès supplémentaires ainsi qu'entre 80 à 240 Gt d'équivalents CO2, selon le combustible remplacé. A contrario, nous établissons que l'utilisation accrue de gaz naturel ne réduirait pas les effets du problème climatique et causerait bien plus de décès que l'expansion du programme nucléaire.

 

Full paper: Hi-Res PDF 

 

Voilà, je ne sais pas très bien comment le héros des Verts, des Décroissants et des Zécolos va être considéré à l'avenir par ses ex-thuriféraires... Il sera intéressant de lire si Hervé Kempf s'étranglera de rage ou s'il glissera simplement dessus...

 

(*) A noter qu'il quitte la NASA pour devenir un simple militant, et un militant qui va spécialement cibler les Européens, moins réticents que ses compatriotes. Quant à savoir comment un partisan du nucléaire sera accueilli chez nous....

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 03/04/2013 17:55


Chassez la Raison, elle revient par la fenêtre!

cdc 08/04/2013 21:56



Ou dans la chaufferie...



Sceptique 03/04/2013 17:54


....Je penche pour la seconde hypothèse: "il" glissera dessus.

cdc 08/04/2013 21:53



Une sale peau de banane, tout de même. Vous savez que je ne suis pas un fan de Hollande, mais être pris entre Mélenchon et Marine, ça me fait mal. Je reste social-démocrate à certains pints de
vue...