Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 21:17

Dans ses derniers commentaires, Bob me renvoie quelques quelques références intéressantes (qu'il en soit remercié !), dont un ancien post d'Eviv Bulgroz (qui semble hélas avoir disparu des écrans radar). Post assez ancien (fin 2009) concernant le Climategate I et auquel j'avais répondu de manière assez naïve (j'étais en pleine découverte de la problématique et je ne concevais pas qu'un chercheur comme Lindzen fût parfaitement inconnu de la Presse francophone). Mention spéciale pour un certain Thierry avançant que : "Il est raisonnable, avant toute mesure de température, de considérer qu’il existe un réchauffement anthropique". Inutile de dire qu'EB démolit à juste titre une phrase aussi absurde ; "avant toute mesure" ! Un chrétien fondamentaliste pourrait aussi bien dire "il est raisonnable, avant toute constatation, de considérer qu'il existe des anges gardiens". Il faut dire que ledit Thierry en sort de lourdes... J'ai moi-même fait un doctorat sur la modélisation des orbitales moléculaires (à l'époque, pour ceux qui s'en souviennent, c'était LCAO-SCF suivant la méthode PPP) ; c'était très joli, ça prenait des nuits entières de calcul sur un 7040, et ça faisait rigoler certains miens collègues qui réalisaient des synthèses en extrapolant un Grignard et me demandant si mes modèles avaient prévu ça. J'étais vexé, mais j'étais jeune. Depuis, j'ai pris une certaine distance avec la modélisation, qui peut être très utile, mais qui, bien évidemment ne peut pas entrer en contradiction avec les data, data, data... Je répète la phrase célèbre : donnez-moi trente paramètres et je vous fait un éléphant, donnez-m'en trente et un et je lui fais remuer la trompe. Peu importent les leçons d'épistémologie (et je reconnais que ledit Thierry en soulève - peut-être sans le savoir - de très importants ; si je dis "sans le savoir" c'est qu'il semble considérer les problèmes résolus). Revenons à l'éthique, d'abord la fureur de Foucart contre les rascals ayant publié les e-mails ultra-secrets de chercheurs affiliés au GIEC mais conduisant leurs recherches avec des fonds publics et devant répondre aux FOIA (Freedom Of Information Acts), demandes de publication des données sur lesquelles ils fondent leurs publications. Il ressort du Climategate I que ces chercheurs ont totalement subverti des procédures pourtant indispensables à leur profession. Pour autant, la publication de ces e-mails est-elle admissible ? En droit, peut-être pas, je l'ignore, n'étant pas juriste, et c'est peut-être ce qui a motivé une réaction musclée des services de police (et même semble-t-il des services spéciaux britanniques) dans le cas du Climategate I et plus encore du Climategate II - demandez-le à TallBloke qui s'est fait saisir son matériel informatique. En ce qui me concerne, et bien que je sois plutôt du côté libertarien, je ne pourrais absolument pas accepter que mon courrier privé soit publié, mais je suis totalement conscient que mes courriers sur serveur de mon employeur ou mon compte Facebook sont hackables sans merci. Tant pis pour moi si je m'y révèle, le Net est un dadzibao, et ce n'est pas pour rien que ce soit un "Wall" sur Facebook. Nous en venons donc tout doucement à Gleick et The Heartland Institute. On trouvera ici : http://wattsupwiththat.com/2012/02/23/peter-gleick-debate-invitation-email-thread/ l'invitation faite à Gleick de venir soutenir son point de vue - tous frais payés, of course - devant ledit Heartland, ainsi que son refus pour la raison que l'Institut ne publiait pas (en fait *plus*) la liste de ses donateurs. La réponse de Heartland me semble très raisonnable - en tant moi-même que donateur à certaines associations, je préfère rester anonyme. Mais voilà, Gleick n'a pas apprécié et il a envoyé un petit mail au Heartland en se faisant passer pour un administrateur et en leur demandant d'inscrire son *autre* adresse dans la mailing list. Ce que le Heartland, une entité ultra-secrète regroupant tous les X-men décidés à subvertir le monde, a exaucé immédiatement. Rien n'oblige le Heartland à publier la liste de ses donateurs, et je comprends très bien pourquoi. Huet, Foucart et al. se sont-ils scandalisés de cette usurpation d'identité ? Pas que je sache. Moi, par contre, je m'en réjouis parce que la baudruche a été complètement crevée : le Heartland est un tout petit organisme, naïf (évident !), à petit budget (moins de 5 M$/an, pour tous les projets ! voir les budgets des groupies du GIEC), et sans rien des gros pétroliers, charbonniers etc.. Deux poids, deux mesures évidemment, et Judith Curry (Hiss, hiss, la traîtresse) a montré comme il ne fallait même pas assumer une fausse identité pour entrer dans les ultra-secrets du Heartland, une organisation complaisamment décrite par Foucart comme "proche du Tea Party", ce qui est une condamnation définitive. Je n'ai aucune sympathie pour le Tea Party, mais il est de fait que ma tasse de thé est plutôt, comme je l'ai dit souvent, du côté des libertariens, pourvu qu'ils ne soient pas sectaires (si, si, ça arrive). Bah, mieux vaut en rire ! Comme le disait si bien Reiser, nous vivons une époque formidable ! P.S. n'oublions pas que Gleick était président du Comité d'éthique de l'American Geophysical Union ! Il a présenté de grandes excuses mais il a bien sûr été absous par ses groupies genre Kempfoucart - un héros, on vous dit ! Très bel article de Peter Foster : http://opinion.financialpost.com/2012/03/06/peter-foster-fakegate-latest-climate-clash/

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans politique
commenter cet article

commentaires

bob 07/03/2012 19:11


Je me doutais bien que vous aviez travaillé dans la modélisation, ça explique votre scepticisme. Le lien du Monde
(http://darwin2009.blog.lemonde.fr/2009/12/17/petit-precis-de-scepticisme-online/) connote négativement le mot «sceptique» alors qu'actuellement il se rapprocherait du «douteur» de Claude
Bernard:


 


«Il ne faut pourtant point être sceptique ; il faut croire à la science, c'est-à-dire au déterminisme, au rapport absolu et nécessaire des choses, aussi bien dans les phénomènes propres
aux êtres vivants que dans tous les autres ; mais il faut en même temps être bien convaincu que nous n'avons ce rapport que d'une manière plus ou moins approximative, et que les théories que
nous possédons sont loin de représenter des vérités immuables.»
(http://fr.wikisource.org/wiki/Introduction_%C3%A0_l%E2%80%99%C3%A9tude_de_la_m%C3%A9decine_exp%C3%A9rimentale/Premi%C3%A8re_partie/Chapitre_II)


 


 


Vous soulignez le parti pris des journalistes des grands quotidiens français, vous avez raison. Huet semble très efficace sur le nucléaire, mais ne cache pas sa position antiprogrès en
agriculture et je le cite:  « le ton avec lequel je parle des brevets, des multinationales et de l'agriculture intensive montrent que je ne les porte pas dans mon cœur» (source:
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2012/03/futuribles-passe-les-ogm-en-revue.html). Ça, c'est du grand écart olympique.


 


 


 


Plus drôle encore, la réponse de Jacques «FIVETE» Testart qui accuse Huet de ne pas être assez critique envers les PGM (normal lui il conseillé par un agronome faucheur volontaire !). Là encore,
un scientifique crache sur les applications industrielles de la science. Technoscience qui pourtant a permis aux stériles du monde entier d'accéder à la FIVETE. Franchement il y a des jours où je
regrette d'avoir ouvert mes flux RSS... 

cdc 19/03/2012 14:11



Ce que je ne supporte pas chez ce genre de chroniqueurs, c'est le fait qu'au lieu de relater, ils condamnent ou absolvent. Notez, je ne mets pas testart ou Kempf dans le camp des chroniqueurs,
eux, ce sont des exaltés. Mais je reconnais que Huet ou Foucart peuvent, en-dehors de leurs bêtes noires, être très informatifs.