Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 15:51

C'est pas moi qui le dit, c'est Yann Arthus-Bertrand en splash-page de la e-Libre Belgique de ce jour. C'est d'ailleurs aussi ce que dit Jean-Marc Jancovici depuis longtemps.

 

Ainsi donc, M. Frugal n'est plus aussi frugal que ça ? Ben, apparemment : "J'ai aujourd'hui un peu évolué sur ma position anti-nucléaire car nous en avons besoin. Mais je sais, après avoir été 2 fois à Tchernobyl, que les centrales nucléaires sont dangereuses. Et je pense qu'on ne le dit pas assez. Bien évidemment, les énergies vertes ne remplaceront pas le nucléaire. Nous devrons utiliser toutes les solutions, les énergies renouvelables étant la priorité."

 

Alors là, c'est un peu rigolo, le "on ne le dit pas assez" ! On n'arrête pas de le claironner de tous les côtés, M. Arthus-Bertrand ! C'est vrai que les centrales nucléaires du type Tchernobyl étaient excessivement dangereuses, comme bon nombre des merveilles de la technologie soviétique, mais cette catastrophe majeure n'a heureusement fait que peu (toujours trop, évidemment) de victimes. Cependant, il faut savoir (et s'il ne le sait pas, qu'il se renseigne) que les conceptions actuelles des réacteurs sont extrêmement sûres (remarquons en passant qu'il escamote la question des déchets, pourtant le fer de lance des zécolos - bizarre).

 

Tout ceci nous conforterait-il dans le soupçon de donnant-donnant : OK pour les centrales, mais tu me laisses les OGM ? Comme la Libre est un journal influent et que les Ecolos sont au gouvernement à Bruxelles et en Wallonie, on va sans doute avoir droit à quelques réactions qu'il sera amusant d'interpréter !

 

P.S. Quelques jours ont passé et rien n'a troublé le silence... Pas un bruit chez les Verts. Diable, aurais-je raison ? 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 15/12/2010 20:56



Ces "zécolos" qui se rallient à la nécessité de l'énergie nucléaire, s'inclinent devant la raison, mais souffrent de trahir leur conviction. D'où le sentiment d'ambiguité que l'on ressent. Il
n'est jamais très confortable d'être divisé.