Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 21:26

Il n'est pas indispensable de louer une voiture pour visiter New York. Les taxis ne sont pas chers, mais encore faut-il comprendre les chauffeurs qui se recrutent principalement parmi les nouveaux arrivés, Bengalis, Iraniens, Serbes ou Croates et bien d'autres et dont l'anglais est plus qu'approximatif. Par contre, ils savent où ils vont, ce qui est assez étonnant vu que le GPS marche très mal à Manhattan, sky-risers obligent. Ils n'ont aucune patience, klaxonnent comme des malades (sauf dans les quartiers marqués "No honking, 250 $ fine"). Manque de chance, notre voiture de location était immatriculée en Floride : on imagine les insultes et les "Motherfucker!" fusant quand on ratait un tournant dans un Manhattan dévasté...

Et puis, trouver un parking est facile. Très facile. Très cher aussi, de l'ordre de 30 à 40 $ la première heure (mais environ 45 $ pour 24 h. Allez comprendre !). Prenez le taxi, c'est moins cher, mais n'oubliez pas de payer 15% de pourboire, sinon on pourrait vous répondre "d'you want to pick up your teeth on the floor?" (authentique - mais c'était dans les années '50).

 

La vie est chère, demandez à ceux qui payent leur loyer ! Le moindre restau pour une misérable pizza demande une vingtaine de dollars plus taxe (8.875 %) plus pourboire (très facile à NY : le double de la taxe...). Un bon steak-house demande quelque 45 $ pour un (sublime, je l'admets) Rib-eye - plus taxe, plus tip...Par contre, les boutiques de vêtements sont moins chères : achetez !

 

Que dire des musées ? Fabuleux - et chers. Au MOMA, faites-vous membre, vous y aurez la gratuité et vos invités n'y payeront que 5 $/entrée. Le Met est moins intéressant au point de vue prix d'entrée, mais qu'il est stupéfiant !.

Que dire du métro ? Horrible et mal foutu. En été, il est impossiblement chaud même si les rames sont climatisées.

 

Par contre, les New-Yorkais sont adorables, un peu bruts de décoffrage mais très accueillants ; entrant avec une poussette de bébé dans une bouche de métro, il y a toujours un quidam qui vous propose de vous aider à descendre les marches. Si vous ne trouvez pas votre chemin, ils sont tous là à vous aider. Et si vous ne connaissez pas bien la langue et si vous dites que vous êtes Français ! Ils se mettront en quatre ! Si vous parlez espagnol, c'est le délire...

 

D'ailleurs, dans cette ville pure Democrat, on ne saurait dénombrer les bistrots, restaurants et autres commerces dont les enseignes sont en français...

 

Ecolos, comme ils veulent l'être, avec leur High-line où ils ont planté des herbes gentiment "sauvages", mais où ils se repaissent (et nous avec !) des invraisemblables illuminations de Times Square !

 

I love this place...

Partager cet article

Repost 0

commentaires