Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 22:32

Un bon vieil ami du CERN m'a donné quelques explications à ce sujet, et je le cite :

"ce sont mes collègues espagnols de la section [...] qui ont mis en place le système de mesure pour obtenir ces résultats des plus troublants !  Résultats déjà observés en mars 2011 mais qui ont attendu l’été 2011 pour obtenir l’imprimatur de la direction du CERN . Mes collègues m’ont expliqué que durant toute cette période ils n’ont cessé de recevoir des spécialistes de tous les autres instituts de la planète pour vérifier les conditions de la mesure et pouvoir finalement 6 mois plus tard annoncer ces résultats remettant en cause toute la physique d'Einstein !".

 

Déjà, avec la matière noire et l'énergie sombre, on se rend compte que nous sommes à peu près où en étaient les physiciens il y a un peu plus d'un siècle : au bord de découvertes fondamentales (sauf qu'eux ne le savaient pas vraiment, même s'ils sentaient que les équations de Maxwell n'étaient pas compatibles avec la mécanique newtonienne). Mais quand je dis "au bord"... je suis optimiste !

 

"Je voudrais pas crever" avant d'avoir au moins une idée là-dessus, mais avouons que ça patine un peu, idem avec les multivers. Ah oui, Reiser avait raison, nous vivons une époque formidable !

Ce qui me permet de rebondir sur mon petit vélo (pas le Velot d'Or d'Imposteurs, évidemment) : le GIEC et son "Science is settled" - "la science a définitivement conclu". J'ai déjà parlé de ce mythe. On sait tout de même depuis longtemps que la science n'est pas un état des lieux, mais un processus. Quoi qu'en ait dit Feyerabend, ce n'est pas n'importe quoi, par ailleurs. Ce n'est pas non plus aussi simple que le pensait Popper, mais tous ceux qui y contribuent ont une certaine idée de ce que ça implique.

 

La science et la technologie... Si vraiment le CO2 humain était responsable du changement climatique (en fait du réchauffement climatique global qui semble assez avéré), on pourrait trouver à le combattre, par exemple, comme tant de monde en a parlé, par la géoingéniérie. On peut être sceptique à ce sujet, ou le trouver discutable, mais ce qui horrifie les "ONG responsables", c'est que c'est un scandale qui distrait des vraies questions : à savoir qu'il faut être frugal. Couper le thermostat. Avoir froid. Manger des poireaux crus. S'éclairer avec des bougies de graisse de mammouth, peut-être ? Certes !

 

Repentez-vous et laissez les pauvres du Monde se repaître de laur pauvreté frugale !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article

commentaires

Laurent Berthod 28/01/2012 10:26


Le réchauffement climatique global n'est pas si évéré que ça. En tout cas, il semble bien sêtre arrêté depuis environ une quinzaine d'années.

cdc 02/02/2012 12:34



En fait, nous sommes dans une période de léger réchauffement depuis le petit âge glaciaire, avec des hauts et des bas. Toute la question est de savoir à quel point ce réchauffement est augmenté
par les activités humaines, mais surtout, quelles seront les répercussions de cette élévation de température sur le climat, qui est bien autre chose que la température !



Sceptique 23/01/2012 09:05


La relativité d'échelle de Laurent Nottale et la théorie MOND ont en commun de ne pas avoir besoin de l'énergie sombre et de la matière sombre.

cdc 23/01/2012 14:48



Oui, certes, mais à un prix conceptuel tel que ça fait un peu hésiter. Ce qui ne prouve rien, ni pour, ni contre, évidemment.



bob 23/01/2012 07:02


Rions un peu: Frugale ? Non, durable ;)


http://xkcd.com/1007/

cdc 24/01/2012 00:21



Superbe, votre référence !



Sceptique 23/01/2012 06:29


Les hypothèses de la matière sombre et de l'énergie sombre tentent d'expliquer les anomalies de vitesses de rotation des galaxies, et bien sûr, "on" cherche par tous les moyens à en prouver
l'existence pour ne pas avoir à réviser la théorie d'Einstein. 


La résistance aux révisions déchirantes fait partie de l'histoire des sciences. Je vous recommande un livre "La relativité dans tous ses états", de Laurent Nottale.

cdc 23/01/2012 08:54



Pas seulement la relativité, mais la bonne vieille mécanique newtonienne, d'où l'acronyme MOND (modified Newtonian dynamics) pour une théorie qui fait un peu peur... Toucher à un tel principe...