Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 21:02

Très bien. Parfait. Il faut encourager l'emploi, tout le monde, patronat compris, le recommande. Et surtout résorber le chômage, non ? Comme, par exemple, évacuer les pièges à l'emploi qui font préférer le chômage à un emploi peu payé. Tout le monde l'admet, mais rien ne bouge.

 

J'entendais hier et aujourd'hui les ténors syndicaux tonner contre les restrictions salariales, estimant qu'il fallait au contraire augmenter les salaires afin de permettre un pouvoir d'achat plus élevé, ce qui remettrait la croissance en marche (comment on peut concilier cela avec les revendications "vertes" de décroissance me semble improbable, mais peu importe). Certes. Et si les recettes des entreprises diminuent et que les salaires augmentent, quid ? Une faillite ? Ou des emprunts massifs ?

 

Je ne suis pas économiste (comme disent tous ceux qui mettent cette excuse en avant pour prétendre avoir raison), mais cet ultra-Keynesisme me semble un peu exagéré. On pourrait aussi encourager les smicards, chômeurs etc. à dépenser un maximum et à encore raboter leur maigres économies pour relancer l'économie. Gute shabbes !

 

En ce qui concerne ce cher Keynes si réhabilité de nos jours, je ne puis m'empêcher de le re-citer via l'affreux Alain Minc (Les Prophètes du bonheur)  :

 

Comment puis-je accepter cette doctrine [le communisme] qui exalte comme une bible, au-dessus de toute critique, un manuel démodé, dont je sais qu'il est non seulement scientifiquement erroné, mais encore inintéressant et inapplicable dans le monde moderne ? Comment puis-je adopter une doctrine qui, préférant la vase au poisson, exalte le prolétariat crasseux au détriment de la bourgeoisie et de l'intelligentsia qui, en dépit de tous leurs défauts, sont la quintessence de l'humanité et sont certainement à l'origine de toute oeuvre humaine ?

 

Bah, le petit facteur joufflu a toutes les explications, n'est-ce pas ? Et Marx est tout de même plus contradictoire que ça...

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans politique
commenter cet article

commentaires

Sceptique 30/09/2010 05:22



Je ne sais pas comment qualifier cette "pensée unique" adoptée par les syndicats, et portée par leur responsables(y croient-ils? Sont-ils comme bien des prêtres, qui ne sont plus très sûrs, mais
qui font leur "job"?). Ont peut appeler ce mode de penser, "pensée magique", ou "passion de l'ignorance". Ce qui est sûr, c'est qu'ils ne veulent pas savoir. En
tout cas, les dirigeants et porte-paroles jouent parfaitement leur rôle dans le drame. Alors qu'il ne s'agit nullement d'une fiction.



cdc 30/09/2010 21:09



Votre commentaire me fait penser à une anecdote concernant le frère de R.W. Emerson qui, pasteur perdant la foi, vint faire part de ses problèmes à Goethe; Celui-ci lui répondit de continuer dans
sa vocation : "vos convictions personnelles sont votre affaire et ne regardent nullement vos paroissiens"... Business as usual comme pour les prêtres vacillants mais qui font leur
boulot...