Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 11:33

Tout le monde et son voisin se lamentent de la perte des glaciers un peu partout, et, notamment, de la diminution de ces fameuses neiges du Kilimandjaro, qui en faisaient une bonne partie du charme. Et il va de soi que tout le monde et son voisin ainsi que la grande majorité des journalistes scientifiques vont répétant que tout ça, n'est-ce pas, c'est à cause du réchauffement anthropogénique global, aussi appelé dérèglement climatique, etc. Je dis "grande majorité" parce qu'il y a tout de même des journalistes un peu plus, ne disons pas sceptiques, disons plutôt rigoureux, comme par exemple Andrew Revkin, qui ne se contente pas de reproduire les prières d'insérer, mais va directement lire les articles publiés.

 

Mais, comme le font remarquer nombre de climatologues dissidents du GIEC, le modèle dominant est celui-ci : (dessin chez Pielke Sr.)

 

oublis

 

le soleil, les volcans et le sol vivant sont laissés en-dehors.

 

Or voici qu'un article de Fairman et al. s'est attaqué au problème du Kilimandjaro :

 

Fairman, J. G., Jr., U. S. Nair, S. A. Christopher, and T. Mölg (2011), Land use change impacts on regional climate over Kilimanjaro, J. Geophys. Res., 116, D03110, doi:10.1029/2010JD014712

 

Utilisant eux aussi un modèle numérique, le RAMS pour Regional Atmospheric Modeling System, les auteurs étudient les réponse en couverture nuageuse et en précipitations après avoir calibré leur modèle sur la situation actuelle. Et la conclusion est intéressante : la déforestation à basse altitude contribue de manière très nette à une diminution de ces deux phénomènes à quasiment toutes les altitudes.

 

Anthropogénique, donc, au moins très probablement - mais pas du tout dans le sens du GIEC.

 

Et ce n'est qu'un des très nombreux articles qui trouvent une corrélation entre l'usage du sol et les changements climatiques locaux. Par exemple, les bassins de retenue...                           

(à suivre)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 25/02/2011 18:06



Je ne vois exclus, dans le schéma reproduit dans votre article, que le soleil et les volcans. Le sol et la vie qu'il porte est à l'intérieur du trait gras.


Claude Allègre avait déjà montré que l'atmosphère au sommet du Kilimandjaro avait toujours le même (basse) température, et que la raréfaction de la neige était due à la sécheresse
environnante. 



cdc 25/02/2011 19:25



Vous avez raison, c'est un piètre dessinateur qui l'a exécuté... Mais de fait, ces modifications du sol sont généralement exclues de la modélisation.