Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 20:57

Et, évidemment, la présomption d'innocence, fondamentale (que je sois un bon supporter de DSK n'a rien à y voir). Mais ce qui me fait sourire (jaune), c'est la grande scandalisation contre les maudits Yankees qui se repaissent de l'arrestation médiatique du Frenchie. Les rascals ! Quand c'est un citoyen lambda qui se fait arrêter (et les tabloids du pays se font un grand plaisir de montrer les images dudit citoyen lambda menotté), on ne les entend pas très fort. Le Monde, lui-même ne s'est pas fait faute de montrer ces images qui devraient lui valoir - selon une jurisprudence constante, comme on dit - de gros et gras dommages et intérêts, ce que j'espère vraiment. Et à ces justes de faire des gorges chaudes sur le moralisme US, de se révolter contre une telle attitude, en oubliant commodément leurs réactions sur les scandales des hommes d'Eglise, ou en passant sous silence l'arrestation et la détention de Damien Wigny en 1997 lors de l'affaire KBLux (qui a d'ailleurs fait pssschittt....), et cela pour une affaire de fraude fiscale, tout de même moins lourde qu'une présomption de viol statutaire (c'est en tout cas mon point de vue, mais je sais qu'il n'est pas universellement partagé. Pour certains, l'évasion fiscale est pire que le viol et le meurtre). Pour faire un petit parallèle, quand l'archevêque de Canterbury se déclare "troublé" par l'exécution de OBL, on se demande pourquoi il n'a pas eu le même trouble (ou alors j'ai mal suivi les nouvelles) chaque fois que les drones US ont tué des innocents en Afghanistan ou au Pakistan. Il est temps de se battre la coulpe aussi pour le bombardement de Dresde, j'attends l'archevêque à ce sujet.

 

Gute Shabbes...

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Sceptique 17/05/2011 17:35



Notre sujet ne présente aucun trouble du raisonnement, mais "pète les plombs", comme il l'a dit lui-même à propos d'un incident antérieur, c'est à dire qu'il perd le contrôle de lui-même, devient
incapable de se raisonner, dès lors qu'on lui résiste. L'adolescent frustré ressurgit de l'adulte pas vraiment carencé. Car il est vraisemblable que toutes les femmes courtisées à sa manière n'en
ont pas faites de leur côté. C'est donc un délit, ce serait un crime s'il est arrivé à ses fins(ce qui ne semble pas être le cas), et aux États-Unis, si ses avocats ne font pas de miracle, il va
payer très cher. Trop cher, à mon avis.


Je comprends très bien que Fillon, homme politique responsable, voie les choses autrement.


À l'inverse de divers "spécialistes", je pense que l'intensité de la libido précède et permet l'accès au pouvoir, et non l'inverse.



cdc 17/05/2011 17:57



En tous cas, si les faits doivent s'avérer un jour, il faudra qu'il se soigne... Je suis assez réservé sur l'utilité de la prison ; sert-elle à punir, à protéger la société, a-t-elle valeur
pédagogique ? Quant à la libido se déchaînant dans la conquête du pouvoir, cela me semble évident, et l'Histoire fourmille également de preneurs de pouvoir qui sont de grands pervers.



Laurent Berthod 17/05/2011 14:44



Mon cher Sceptique,


 


Dresde n'a en effet rien à voir avec DSK. C'est le rédacteur qui teminait son article par un appel (ironique ?) à l'archevêque britannique à demander pardon pour le bombardement
de Dresde.


 


Le bombardement de Dresde n'est pas une punition pour les horreurs commises  spécifiquement en Pologne par les Allemands. Simplement, je suis en train de lire un livre sur l'histoire de
la Pologne de cette époque et il illustre les horreurs dont les Allemands se sont montrés capables dans les pays occupés, ce qui explique, selon moi, qu'aucun peuple européen ne
sera jamais d'accord pour que quiconque, même un archevêque britannique, leur demande pardon pour le bombardement de Dresde.


 


Sur l'affaire DSK je me sens plus proche de la déclaration de Fillon que de la votre : si les faits sont avérés ils sont inexcusables.



cdc 17/05/2011 17:52



"Si les faits sont avérés ils sont inexcusables", je suis pleinement d'accord. Il ne m'est jamais venu à l'idée de vouloir l'en exculper.



Sceptique 17/05/2011 05:05



Je suis d'accord avec Laurent Berthod sur l'horreur indicible imposée à la Pologne de 1939 à 1945, mais je ne considère pas que le bombardement de Dresde est une punition spécifique. C'était la
mise en oeuvre d'une action de guerre pouvant avoir un impact psychologique décisif. Qu'il n'eut pas.


Mais je ne vois pas, surtout, le rapport avec le passage à l'acte (vraisemblable) de notre très intelligent et très compétent ex-futur candidat à la Présidence de la République Française. D'un
point de vue français ou même européen, le prix qu'il pourrait payer pour cet accès de faiblesse est exorbitant. La vieille Europe, qui a connu les moeurs de ses monarques, aurait été nettement
plus indulgente.



cdc 17/05/2011 17:50



Il n'y a évidemment pas de lien entre DSK et Dresde, mais seulement entre les gens qui prennent des postures qui me semblent hypocrites.



Laurent Berthod 17/05/2011 00:12



La différence entre OBL et les innocentes victimes des drones, c'est qu'OBL, c'était volontaire, ciblé et prémédité ce qui n'était pas le cas des victimes des drones. Ceci étant dit, l'évêque en
question aurait mieux fait de se taire.


En ce qui concerne Dresde, jamais il n'en sera demandé pardon. Je suis en train de lire le livre de Jan Karski sur l'occupation allemande et la résistance en Pologne. Ce que les Allemands
ont fait subir au peuple polonais est à peine pensable et on l'ignore en France. Ce qu'ils on fait subir aux Juifs d'Europe est proprement informulable. Le peuple allemand a été complice de ses
dirigeants, c'est ce que l'opinion, chez les peuples victimes a ressenti et ressentira pour l'éternité. Aucun de ces peuples ne demandera jamais pardon pour Dresde. C'est
proprement impensable.


NB Je recommande vivement le livre "Mon témoignage devant le monde" de Ian Karski (Ed. Robert Laffont, coll. Point). On y apprendra
notamment les lâchetés, pour ne pas dire la trahison, dont les gouvernements français et britanniques ont fait preuve à l'égard de la Pologne et la félonie des soviétiques. On
y verra la barbarie germanique à l'égard des peuples slaves conquis et on pourra communier au courage historique du peuple polonais, éternelle victime, jusqu'à il y a peu, de
l'Histoire et des puissances européennes (de leur volonté de puissance ou de leur lâcheté). Le témoignage bouleversant de Jan Karski sur le ghetto de Varsovie a été recueilli par Claude Lanzmann
dans Shoah. Absolument et totalement bouleversant. Alors Dresde ! Pffff !


NB Dans le très beau livre d'Henri Coulonges "L'Adieu à la femme sauvage", il y a une description du bombardement de Dresde et de ses horreurs. Elle n'a pas réussi à m'émouvoir en faveur de
ses victimes, même innocentes.



cdc 17/05/2011 17:49



Les drones sont envoyés pour des victimes ciblées ! Mais parfois il y a erreur sur la personne et parfois des "dommages collatéraux".


Ce que les nazis, et n'ayons pas peur de le dire, les Allemands ont fait subir à l'Europe est effectivement hallucinant et les bombardements de civils n'ont certes pas été inventés par la RAF. De
même, ce n'est pas Hiroshima qui m'horrifie le plus, c'est Hiroshima et Nagasaki, pour tester deux types de bombes, suivi d'un raid aérien massif sur Tokyo alors que la reddition était
faite mais pas encore transmise officiellement. Je ne demande nullement à personne de demander pardon, je dis simplement que l'archevêque de Canterbury (que je n'aime pas, vous l'avez sans doute
deviné) se montre bien sourcilleux pour l'élimination vengeresse d'un affreux bonhomme mais ne semble pas réellement se soucier d'autres actes bien plus destructeurs d'innocents.



Laurent Berthod 16/05/2011 23:45



Je ne suis pas certain que DSK sera un jour en état de demander des dommages et intérêts à l'Immonde. Qui vivra verra.



cdc 17/05/2011 17:39



Pas optimiste... à vrai dire moi non plus... Mais Cantat avait tout de même gagné son procès contre France-Soir et deux autres journaux. On peut ester en justice en prison.