Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 15:30

Mon post précédent (les milliards verts) découlait principalement de deux articles particulièrement vicieux parus dans le dernier New Scientist, où des GIEColâtres accusaient formellement les lobbys énergétiques de cibler les hommes âgés peu instruits et les femmes jeunes et pauvres pour faire passer la propagande "climato-sceptique". Ce qui est possible, mais passe totalement sous silence le fait que les lobbys alter-énergétiques n'étaient pas dénués de moyens, que BP et d'autres pétroliers arrosent les GP, FoE et WWF, etc. De plus, on commet l'habituel amalgame : puisqu'il y a des "climato-sceptiques" d'extrême droite (et c'est vrai), ils le sont tous (ce qui est...... faux, bravo ! vous l'aviez deviné!). Enfin, en parlant des mouvements de protestation contre la taxe carbone en Australie, on omet également de rappeler que personne n'aime les taxes, surtout quand leur justification est quelque peu incertaine. En fait, ces accusations de "climato-sceptiques" vendus aux intérêts des pétroliers n'est pas neuve, elle n'est même pas totalement fausse mais elle date terriblement ; la seule raison pour laquelle elle reprend du poil de la bête est sans doute que de plus en plus de voix discordantes se font entendre qui dénoncent les manoeuvres gouvernementales utilisant les travaux du GIEC pour instaurer plus de taxes et un contrôle accru sur leurs citoyens. Ce qui se passe en Angleterre (je ne parle pas des pillages) est évident : la New Left et maintenant Cameron ont mis et mettent sur pied une société de plus en plus encouragée à se conduire de la bonne manière, politically correct. Ce sont les politiques qui prennent la place des parents, ce que Brendan O'Neill appelle nudging, littéralement "donner un coup de coude" ("blink blink, nudge nudge" des Monty Python) mais en l'occurrence se traduirait par "pousser à petits coups". On trouvera de sa part une première analyse des pillages en Angleterre où il s'en prend évidemment à son exécré Nudging Welfare State. Je ne sais pas si Brendan O'Neill est "climato-sceptique" (expression qui, rappelons-le, n'a aucun sens), mais il a une méfiance extrême envers le GIEC et il n'est vraiment pas de droite (*)... même s'il n'a que du mépris pour les gauchistes de salon (armchair radicals).

 

Mais pour en revenir à mon titre, c'est tout simplement pour rappeler à ceux qui l'auraient oublié ou apprendre à ceux qui ne le savaient pas que les journalistes du News of the World n'étaient pas les seuls à utiliser des moyens illégaux (en fait, la brigade anti-terroriste, semble-t-il, leur communiquait des données, chose rigoureusement illicite et illégale) ; David Leigh, du Guardian (évidemment) s'en vante, d'ailleurs, tout en prenant ses distances avec ses collègues du NotW ("A la différence de Goodman, je n'avais aucun intérêt pour les commérages sur la famille royale. Je cherchais des preuves de corruption"). Ce qui lui a permis de publier les noms et coordonnées exacts de certains blogueurs qui avaient le malheur de ne pas aimer le GIEC ou l'Université de l'East Anglia lors de l'affaire du Climategate - la brigade anti-terroriste avait à l'époque enquêté pour connaître l'origine de la fuite mais n'avait pas publié de noms. Leigh l'a fait, ce qui est illégal en Angleterre, et avait aussi attaqué le Professeur Paul Dennis, coupable de ne pas avoir fait bloc avec Phil Jones dans la même affaire, allant même jusqu'à trouver suspect le fait que Dennis avait invité à l'époque à publier les données sur lesquelles étaient basés les travaux de Mann et al. Vous trouverez ici un exposé de première main sur cette affaire assez ignoble.

 

Mais qu'est-ce que je raconte, "ignoble" ? Pas du tout, c'est héroïque, c'est pour sauver la planète, c'est pour la bonne cause ! Il faut faire taire les contradicteurs, puisqu'ils ont l'intention de massacrer nos petits-enfants !

 

(*) c'est un ex-trotzkyste du Revolutionary Communist Party qui a évolué mais n'a pas viré sa cuti

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 11/08/2011 17:52



Qu'est-ce qu'une société peut faire quand une proportion notable de parents déclarent, de bonne foi, qu'ils ne peuvent plus tenir leurs adolescents? Avant les sanctions pénales prévues pour les
vrais actes de délinquance, il y a le complément d'éducation que peut proposer l'État, avec des pressions musclées. Nous en sommes là, aussi! Nous faisons du "nudging" sans le savoir! Ce qui
m'inquiète, c'est le retentissement politique, en Angleterre, mais aussi dans toute l'Europe, du spectacle qu'ont donné les jeunes des quartiers londoniens.



cdc 15/08/2011 23:42



Je reste un peu... sceptique... même si mon site de référence reste http://www.spiked-online.com/index.php/site/article/10985/ je ne le suis pas sans un (très gros) grain de sel...