Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 14:17

On ne présente plus Hans von Storch ("non, plus du tout..." aurait ajouté Régis Franc). A 63 ans, il est directeur de l'Institut de recherches du littoral au Centre Helmholtz Geesthacht de recherches sur les matériaux et le littoral, basé près de Hambourg. Mathématicien et météorologue, c'est un des experts du climat les plus réputés au monde. Il est passé par l'Institut météorologique Max Planck où il a eu un rôle éminent d'analyse des modèles informatiques de simulation climatique.

Il a son franc parler, connaît intimement tous les rouages du GIEC où il a toujours joué un grand rôle, dans le registre un peu trouble-fête (voir à ce sujet les livres éclairants d'Andrew Montford) qui est aussi celui de Richard Tol - tous deux collaborent d'ailleurs au célèbre Klimazwiebel.

 

Et le voici interviewé par le Spiegel on-line dans un article qui va certainement faire des vagues, car il sera très difficile de le traiter de négationniste (bien que le terme ait été appliqué récemment à Richard Tol, justement, ce qui est un comble ! Mais c'était Dana Nuccitelli qui l'avait fait, et se faire insulter par DN est un honneur...), d'amateur ou d'incompétent. Il a des phrases chargées au vitriol ("Oui, j'ai l'impression qu'il y a moins d'hystérie par rapport au climat", "Malheureusement, certains scientifiques se comportent comme des prédicateurs et sermonnent les gens", "[la pause du réchauffement global depuis une quinzaine d'années] est un réel problème scientifique que le GIEC se devra d'étudier lorsqu'il présentera son prochain AR en fin d'année prochaine", "Il n'y a pas de dernier mot dans la recherche, et cela vaut aussi pour la recherche en climatologie", "La pire erreur des climatologues a certainement été de donner l'impression qu'ils détenaient la vérité définitive".

 

Je suppose que les henchmen de Jim Hansen, Mann et consorts, vont dégainer et voudront convaincre le bon peuple que von Storch est gâteux (vous imaginez, 63 ans !). Mais ce ne sera pas facile...

 

J'aimerais traduire et poster l'article mais 1° je suis un peu débordé de travail en ce moment et 2° je crains qu'il y ait des problèmes de copyright...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 21/06/2013 17:34


Vous le résumez et le commentez très bien, et il réconfortera tous ceux qui sont déjà de cet avis. Il n'entamera pas la conviction de ceux qui "y croient" encore. Il faudra encore d'autres faits
troublants.

cdc 22/06/2013 01:04



Mais cette fois-ci, cela vient, comme le disent nos amis anglophone "from the horse's
mouth", c'est un tuyau qui vien de la bouche du cheval ! Il sera de plus en plus difficile de ne plus prendre en compte les "sceptiques", ou tout simplement les "dubitatifs"...