Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 21:13

Ah oui, je suis fumeur, c'est-à-dire que je fume "des cigarettes, des cibiches" comme on disait en un  temps ou dans une esthétique qui ne sont pas tout à fait les miens (voir Georgette Plana). J'ai d'ailleurs expliqué ici ou pourquoi je n'étais pas foncièrement opposé à l'interdiction de fumer dans les lieux publics. Bien sûr, dans les boites de jazz, ça fait assez minable, mais passons.

 

Donc, oui, je fume des cigarettes, et je n'en ai pas honte. Mais je devrais, s'il faut en croire les Torquemada de la croisade anti-tabac qui veulent interdire (et y arrivent !) non seulement dans ces "lieux publics" mais même dans l'espace public, au grand air où passent camions et bagnoles émettant des bouffées bien plus élevées de CO, de NOx et d'autres vapeurs toxiques !

 

En fait, ce qu'on veut interdire, c'est de montrer qu'on fume. Fumer est comme un autre poison, moral celui-là. Un fumeur est un exhibitionniste, c'est un pervers, il faut lui interdire de se montrer. Et il y a déjà des législations en cours pour interdire même de fumer chez soi, même si mes réserves à l'égard des conspirationnistes sont assez connues.

 

Big Brother n'est pas très loin, hélas. Je ne pense pas vraiment que demain la Police écolo viendra crashing through your door pour vérifier que vous ne fumez pas chez vous, que vous prenez bien 5 portions de fruits par jour, que vous ne buvez qu'au plus un verre de vin rouge (et encore !).

 

Enfin, si, j'en ai bien peur.

 

RESISTER. Cela me semble indispensable.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurent Berthod 17/02/2011 23:00



"Après tout, c'est le cas pour les musulmans, donc une partie importante du Monde vit très bien sans alcool."


Si vous connaissiez mieux le monde musulman vous sauriez que beaucoup, mais vraiment beaucoup, picolent en cachette de leurs coreligionnaires. La seule véritable interdiction est de boire en
public.


Dans les hôtels cinq étoiles de Paris, les sheiks arabes se font servir leur whisky d'une théière dans une tasse à thé !



cdc 18/02/2011 00:59



Oh, mais j'ai vécu et travaillé, puis voyagé plusieurs années en Algérie, où les citoyens se ravitaillaient - comme dans certaines villes "sèches" aux USA - dans les bars des hôtels, la bouteille
de whisky payée un prix fou étant emballée dans du papier Kraft... Et notre proprio à Alger venait toucher son loyer tout les mois avec un ptit coup de whisky ou de cognac, très sympa le Msieur
Laribi, et il croquait quelques grains de café en sortant pour truquer son haleine.


Mais le petit fellah, en Algérie (chray), en Egypte (nabiz), et même dans des contrées musulmanes où je suis allé, non, pas le coup de rouge ou le coup de blanc. Abstèmes - et
d'ailleurs c'est le cas pour beaucoup de gens en Inde, que je connais tout de même assez bien. Il n'est pas indispensable de consommer un peu d'alcool pour bien vivre (enfin...), mais je
ne les envie pas. Une fois de plus, la notion de 'péché', le Coran a dit, etc.


On peut vivre sans vin, mais tellement moins bien...



aymeric 08/02/2011 08:39



Certains regardent même avec nostalgie vers le bon temps de la prohibition...



cdc 08/02/2011 11:58



Avec un bonhomme pareil, tout est possible, évidemment... Pourquoi d'ailleurs ne va-t-il pas au bout de son raisonnement et n'exige-t-il pas l'interdiction des boissons alcoolisées ? Après tout,
c'est le cas pour les musulmans, donc une partie importante du Monde vit très bien sans alcool.


On ne s'étonne donc plus que les "rapports Attali" finissent tous à la poubelle...



Sceptique 08/02/2011 04:49



"Cachez-moi cette clope que je ne saurais voir!" Vous n'avez pas tort d'interpréter de cette manière ce projet d'interdire de fumer dans l'espace public. La phobie
du tabac se fait phobie sociale.


Cela dit, cet activisme des anti-tabac part d'un bon sentiment: libérer l'homme d'une funeste dépendance. Résister, cela peut être, aussi, résister au besoin, à l'envie (de fumer). C'est ce que
j'ai fait, il y a plus de vingt ans, sans avoir jamais été, ensuite, un zélote anti-tabac.


Je pense que les anti ceci ou cela(les médecins sont sur-représentés car c'est leur métier) ne font que répondre à une question: comment vivre plus longtemps et en bonne santé. Ils moulinent les
facteurs de risque dans un ordinateur et ils sortent une liste d'interdits et de recommandations. Si on les applique à la lettre, on s'ennuie et on a envie de mourir! 



cdc 08/02/2011 12:02



J'avoue ne pas supporter les "militants"... mais je comprends bien qu'on puisse aider les gens à se passer de leur(s) assuétude(s).


Pour le reste, je renvoie à une adresse fournie par un lecteur :


http://www.fumeursdepipe.net/artverittabagism.htm