Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 20:20

Une des grandes icones modernes est celle de Jan Rose Kasmir prise par Marc Riboud alors qu'elle tendait une fleur à des gardes nationaux armés de baïonnettes (par ailleurs non-défourraillées, me semble-t-il. J'imagine mal que ç'ait pu être "sabre au clair") :

 

flowerPower1.jpgA

 

Il y a bien d'autres exemples de ce genre de manifestations, comme par exemple celui-ci :

 

flowerPower2.jpg

 

C'était semble-t-il une habitude aux USA et à Haight-Ashbury....

 

Pour mémoire, et même si c'est sans aucune importance, je ne me suis jamais identifié au mouvement "hippie", tout en ayant bien évidemment porté à l'époque des pantalons patte d'éph', des vestons cintrés en velours côtelé à fleurs et tout le reste. Politiquement, non... Pas des fleurs aux "pigs", mais des cocktails molotov, dont j'avais - horresco referens - inventé une variante assez intéressante en tant que bon étudiant chimiste, sans compter des boules puantes effroyables (dont je le reconnais je n'étais pas du tout l'inventeur, mais bien un de mes profs dont je ne divulguerai pas le nom...) à base de mercaptans - atroce odeur, pour tout dire... Puis, bien sûr, j'ai eu le plaisir de beaucoup voyager au Viêt Nam dès le début des années '90 et j'ai été assez étonné (dans le sens voltairien du terme) d'à l'époque y voir de jeunes élèves du primaire portant un sac à dos sur lequel était inscrit en grandes lettres "US ARMY". Je jure que c'est vrai. Sacrés Viêts !

 

Mais, une fois de plus, je m'égare...

 

Donc, pour ce qui est du Flower Power, je me réfère à un épisode que j'ignorais, fondateur en quelque sorte : lors de la Révolution russe de février 1917, les Cosaques ne savaient pas trop quel parti prendre à Petrograd ; le 25, une jeune fille sortit des rangs de 200.000 manifestants et s'avança lentement vers les Cosaques. Qu'allait-il se passer ? Elle sortit de son manteau un bouquet de roses (par ailleurs symbole révolutionnaire) qu'elle tendit à l'officier... Celui-ci le prit et lui sourit, tandis que la foule hurlait sa jubilation !

 

Vous voyez qu'on peut être optimiste ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans sociologie
commenter cet article

commentaires

Sceptique 08/10/2012 07:24


Connaissant la suite....de l'Histoire, la force symbolique de la fleur se fait ambigue.