Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:47

Si être de gauche, c'est

 

* Être humaniste, dans le sens si bien décrit il y a près de 2.200 ans par un ancien esclave : nihil humani a me alienum esse puto

* Oeuvrer pour réduire les inégalités sociales

* Regarder le nationalisme avec suspicion et se sentir d'abord citoyen du Monde, mais aussi membre de sa culture

* Regarder le nationalisme avec suspicion, mais regarder des institutions lointaines et autocratiques avec plus de méfiance encore

* Admettre l'utilité de l'État, mais comme celle de l'argent : c'est un bon serviteur mais un mauvais maître

* Admettre l'utilité éminente de l'État dans ses fonctions de contrôle, mais bien moins dans ses capacités à agir 

* Faire sienne la maxime d'Henri Poincaré : « La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être », tout en lui reconnaissant une certaine naïveté épistémologique (on est en 1909 !)

* Oeuvrer pour enrichir - matériellement et intellectuellement - chaque citoyen du Monde

* Être suffisamment respectueux des opinions d'autrui sans abdiquer des siennes propres

* Croire au progrès ! sans avoir honte... et sans trop de naïveté... Le progrès, c'est aussi libérer l'Homme des contraintes

 

 

alors je suis de gauche.

 

Si être de gauche, c'est

 

* Tenir l'humanité pour une moisissure de la Terre dont l'élimination serait bénéfique à l'Univers

* Tenir les humains pour détenir autant ou moins de droits que les montagnes, les arbres ou les punaises

* Réduire les inégalités sociales en condamnant chacun à la pénurie ou à la misère, matérielle et intellectuelle

* Faire appliquer l'omnipotence de l'État par les pompes de ses fonctionnaires et par les oeuvres de ses ministères

* Estimer que certaines causes sont tellement sacrées qu'on doive en imposer la soumission à tous

* Oeuvrer pour déléguer tout pouvoir à des Institutions technocratiques et coupées des réalités de terrain

* Interdire l'expression de ceux dont on estime qu'ils tiennent des propos scandaleux

* Considérer toute nouveauté avec méfiance et tout changement avec horreur

* Imposer de nouvelles contraintes au nom d'une idéologie

 

 

alors je ne suis plus de gauche.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 24/12/2011 10:19


La constance avec laquelle l'application politique du Marxisme-Léninisme évolue vers une dictature, parfois délirante, pose une question, à laquelle ma réponse est: ce
système, s'il satisfait, en théorie, l'idéalisme humain, produit culturel, est contraire à la nature humaine, à ce que j'appelle son "invariant"*. 


Je lirai avec intérêt le livre que vous me recommandez, et que je vais commander.


*Olivier Besancenot en avait pris conscience, s'en désolait, mais faisait le pari, prudemment mis sous son mouchoir, qu'il arriverait à éviter l'écueil. Mais il n'a toujours pas pris la mer!

Sceptique 21/12/2011 05:49


C'est toujours un étonnement pour moi de constater la discordance entre ce que les intellectuels en disent, et ce que les idéologies poilitiques qui s'en réclament en ont fait. Où est la faille?

cdc 24/12/2011 01:17



Cela dit et en ce qui concerne le communisme qui a uni des dizaines et des centaines de millions de gens enthousiastes et qui ne pouvaient pas prévoir l'ossification du système, je vous conseille
la lecture d'un petit livre fort bien fait, de Romain Ducoulombier : De Lénine à Castro (Ed. Le Cavalier Bleu). Juste et non polémique.



Sceptique 20/12/2011 11:13


La pensée communiste n'ayant en vue que l'intérêt du parti, j'exclus qu'elle puisse être autre que stupide.

cdc 21/12/2011 01:18



Ah, mais, ce bon vieux Marx avait et a toujours des choses à dire. Cela dit, en ce qui concerne le PC(F), oui, vous avez raison, hélas.



Sceptique 19/12/2011 18:35


La maxime d'Henri Poincaré me parait être le meilleur guide pour déterminer son opinion au coup par coup, indépendamment de toute "guidance"doctrinale, de toute grille d'interprétation. C'est, il
me semble, ce qui fait vos jugements.

cdc 20/12/2011 10:51



C'était la maxime de la libre pensée, celle de l'ULB où j'ai étudié, et que les cocos avaient violemment attaquée (la maxime) en '68 pour des motifs stupides.