Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 14:45

C'est la rigolade du jour. Gergis et al. ont publié un article retentissant sur une reconstruction de mille ans de la température australasienne - après tout, la crosse de Mann ne concernait que l'hémisphère Nord, donc il importait de lui adjoindre l'autre moitié du Monde. Et la crosse de Gergis était sans appel : les soixante dernières années étaient les plus chaudes du millénaire !

Australasia

 

Le fait que Gergis soit une militante ne saurait évidemment être tenu en compte. Un scientifique proche de Greenpeace est du côté des anges, mais un bon scientifique ne saurait avoir le moindre intérêt pour les pétroliers, les charbonniers, les électriciens (et la liste est longue, de ces vilains méchants). Mais le papier était basé sur 27 proxies, et il est toujours utile de vérifier les données, peut-être que les peer reviewers ont été un peu paresseux, sait-on jamais ? Inutile de dire que les journalistes qui ont publié des cinq colonnes à la une hurlant à la catastrophe n'avait aucune donnée à vérifier...

 

Mais Madame Gergis, qui s'honore d'avoir reçu des demandes de données provenant de 16 pays, n'est cependant pas prête à les envoyer à Steve McIntyre ou à d'autres "sceptiques" - ce qui est bizarre, McIntyre étant un statisticien hors pair. Si les données étaient robustes, il ne devrait que s'incliner. Heureusement, il y avait assez de données publiées pour faire quelques calculs préliminaires, et là, il est vite apparu (et notamment à Nick Stokes du CSIRO, certainement pas un "sceptique" !) que la méthodologie de l'article était exécrable. Mystérieusement, l'article a disparu du site de l'American Meteorological Society... et également sa référence sur le blog activiste de Real Climate. Curieusement, la biographie de Joelle Gegis semble avoir également disparu, tout comme son blog qui a été effacé - une fausse manip' ?

 

Mais le plus drôle, c'est tout de même la réponse à la question que n'ont posée aucun journaliste : plus chaud, oui, mais combien plus chaud ? Réponse : 0,09 °C...

 

Non seulement les proxies ont été mal employés, mais en plus on travaille au centième de degré...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires