Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 14:12

Notre chroniqueur RTBF-en Hugues Le Paige brigue visiblement (audiblement) la place de successeur de Gérard de Sélys dans la haine de l'Europe libérale. Et il allait sans dire qu'il allait foudroyer les pleutres, les lâches, les amis honteux du fantasque Kadhafi, et l'ignoble déclaration de la fantoche Catherine Ashton qui aurait demandé "l'arrêt des violences" sans préciser lesquelles. Et de moquer la manière dont Berlusconi, Sarkozy et les autres caressaient le gredin dans le sens du poil.

 

Premièrement, M. Le Paige ment ou est mal informé (un comble pour un journaliste) : Ashton (et dieu sait que je ne suis pas un de ses fans !) a appelé a l'arrêt de la "violence contre des manifestants pacifiques". Ce n'est certes pas foudroyant, mais on connaît le langage diplomatique, où l'expression "entretien franc et ouvert" signifie qu'on est quasiment allé jusqu'au pugilat.

 

Deuxièmement, M. Le Paige oublie commodément que le gredin est un grand pote de Chávez, ce grand démocrate qui dirige sans limite un pays que RSF classe 115e sur 168 pour ce qui est de la liberté de la Presse. Chávez a qui M. Le Paige a d'ailleurs consacré plus d'un billet en se scandalisant des agissements fascistes de ses adversaires. (*)

 

Troisièmement, M. Le Paige ne semble plus se souvenir que la Libye a été mise au ban des nations pendant une vingtaine d'années, même que les Etats-Unis ont mené plusieurs frappes aériennes contre le pays, déclenchant des vagues de protestation "à gauche", chez les amis de M. Le Paige. Le gredin d'aujourd'hui était alors un vaillant combattant victime du tigre de papier yankee.

 

Puis, M. Kadhafi a fait des excuses, il a versé des sommes considérables aux familles des victimes qu'il avait fait assassiner ; en 2004, retour en grâce du bonhomme.

 

Ah oui, le gaz et le pétrole. Il se fait que les caprices de la géologie ont situé de nombreuses réserves de pétrole dans des pays peu propices à la démocratie - et il est de fait qu'en retour, la manne générée a excité les appétits des pires dictateurs : de la malédiction  d'avoir un sous-sol riche... Ben oui, le gaz et le pétrole. C'est utile, n'est-ce pas ? Et à part les jusqu'au-boutistes de la pédale, tous ceux qui s'émeuvent qu'on puisse délaisser la morale pour l'essence n'ont pas fini de pester en voyant le prix à la pompe grimper, grimper... Les politiques doivent à leurs électeurs et à leurs administrés d'être un peu réalistes, et je ne pourrais imaginer un Homme d'Etat qui fît passer la morale universelle (pour autant que cela existe) avant les contingences de la vie quotidienne. Savonarole en Président de la République ? Non merci. Hypocrisie ? Sans aucun doute, mais si l'on devait fermer sa porte à tous les régimes qui prennent des libertés avec la liberté, on se retrouverait bien seul - pour autant qu'on soit irréprochable à cet égard. Vous en connaissez, des Etats comme ça, vous ? On peut le regretter, mais une certaine dose de "raison d'Etat" me semble nécessaire, tout au moins jusqu'à l'avènement de la paix et de la félicité mondiales. Et quand M. Le Paige et ses copains accusent les ministres et les chefs d'Etat de malhonnêteté et de couardise et exigent plus de fermeté, j'aimerais savoir s'ils entendent par là qu'il faudrait envoyer la troupe chasser le tyran, car c'est eux qui tonnaient contre les USA lors des guerres du Golfe et de l'intervention en Iraq.

 

Ah, que j'aime voir M. Le Paige se draper dans son indignation !

 

(*) Hugues (Serraf) nous rappelle utilement que Kadhafi avait décerné un "prix des droits de l'Homme" à d'autres grande figures Le Paigiennes :  Louis Farrakhan (1996), Fidel Castro (1999), Evo Morales (2000), Roger Garaudy et Jean Ziegler (2002), Hugo Chavez (2004) et Daniel Ortega (2010)...

 

P.S. Mais les bonnes âmes ne vont pas jusqu'à critiquer Obama, et ceux qui le font devraient savoir qu'il y a plusieurs milliers de citoyens américains en Lybie (généralement double-nats). Une position trop en flèche mettrait leur vie en danger. Notez qu'un tweet d'Aymeric m'a tout révélé sur le complot diabolique qui se prépare : http://www.workersliberty.org/story/2011/02/25/chavez-backs-qaddafi

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans politique
commenter cet article

commentaires

Sceptique 26/02/2011 23:31



@Raph


Vous avez raison, et je dois faire la faute souvent!



Raph 26/02/2011 22:08



Libye, pas "Lybie".



cdc 27/02/2011 12:30



Le rouge de la honte empourpre mon front...



Sceptique 25/02/2011 17:28



La situation en Lybie perturbe et désoriente plus d'une cervelle éole-dépendante. Même Ahmadinedjad y a perdu son parsi.



cdc 25/02/2011 20:57



Vous ai-je dit que je SAIS ce qui se passe là-bas ? ça vient d'Aymeric, et c'est ici : http://www.workersliberty.org/story/2011/02/25/chavez-backs-qaddafi