Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 12:03

Pour faire dire ce qu'on désire à un graphique, il y a de nombreux trucs bien connus des gens du marketing, des assureurs et des rédacteurs de Corporate Newsletters ou de Bilans pour les actionnaires. Et d'Al Gore. Le plus simple et le plus courant, c'est d'escamoter l'origine et de gonfler l'échelle. Les Minnesotans For Global Warming dont je vous ai déjà parlé ont ainsi rétabli l'échelle et l'origine pour la température moyenne globale(*) de la Terre de 1880 à nos jours, dont on nous terrifie avec la publication de ce qu'on appelle "l'anomalie" (qui ne constitue nullement un jugement, faut-il le dire, mais une données scientifiquement exploitable) :

 

Temp-HS

 

Remarquez une fois de plus qu'on a des précisions de l'ordre du millième de °K... On aimerait voir les marges d'erreur !

 

Mais passons. La température moble moyenne est d'environ 13°C, la température la plus froide (mesurée au Pôle Sud) est de -89°C, la plus élevée de 56,7°C. Difficile de trouver une échelle et une origine, mais soyons généreux et envisageons la fourchette -40 à +40°C. Il est alors facile de faire le graphique suivant (mais encore fallait-il y penser) :

 

TempHS

 

 ce qui, vous en conviendrez, est un peu moins terrifiant. Un petit travail analogue avec la teneur en CO2 de l'atmosphère terrestre transforme cette courbe menaçante :

 

mauna loa co2 graph-thumb-400x305-550

 

 

en une autre un peu moins sensationnelle lorsqu'on examine les ordres de grandeur (et encore faudrait-il la comprimer verticalement encore 100 fois) :

 

CO2-HS

 

Qu'on m'entende bien : il ne s'agit évidemment pas de nier l'évolution séculaire de la température, ni le rôle du CO2, ni même évidemment son "anthropogénicité". Il s'agit simplement de mettre les chiffres en perspective, hors des rugissements cataclysmiques des Kempf, Foucart et autres Monbiot.

 

(*) que je m'obstine à estimer dénuée de sens physique, la température étant une grandeur intensive.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 04/02/2011 14:34



Bien envoyé! Mais il ne sera pires sourds que ceux qui ne voudront pas vous entendre, et....couvriront votre voix de leurs cris! 



cdc 25/02/2011 20:54



Ben oui... On n'entend que ceux qu'on veut écouter...