Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 09:43

  Historical global tropical cyclone landfalls

 

Jessica Weinkle, Ryan Maue, and Roger Pielke Jr.
  weinkleetal globaltclandfalls

Depuis quelques décennies, les dommages économiques dus à des cyclones tropicaux (CT) dans le monde entier on augmenté de manière impressionnante. La littérature scientifique publiée à ce jour montre que l'augmentation de ces dommages peut être complètement expliquée par des changemenents sociologiques (comme une richesse accrue, une augmentation des structures ou de la population, etc.) aux endroits exposés aux CT terrestres plutôt que par des changements dans la fréquence ou la force de ces orages. Cependant, il n'existe pas encore de base de données comparables qui puisse être utilisée pour valider de telles études économiques normalisées. En utilisant les données historiques actuelles concernant les TC, nous avons établi une base de données globales reprenant les TC terrestres de niveau ouragan. Notre analyse ne montre aucun trend à court ou à long terme ni globalement ni dans un bassin particulier pour les TC terrestres de niveau ouragan faible ou fort.  Ces données montrent nettement que l'augmentation des dommages mondiaux depuis plusieurs décennies peut être entièrement expliquée par l'augmentation de la richesse [des populations] vivant dans les endroits exposés aux CT terrestres, ce qui confirme les analyses de normalisation économique.

 

H/T Pielke Jr.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 11/04/2012 18:17


@Bob


Je pensais à la liberté de construire, n'importe où, n'importe comment. La tempête de 1999, dont je me souviens très bien, était relativement nouvelle par son ampleur et sa répétition, sur deux
trajets parallèles, à X heures d'intervalle (le nombre exact...?). Mais, d'une part , les dégâts ont été indemnisés, d'autre part, des systèmes d'alerte et des consignes ont été édictées par les
pouvoirs publics. Mais vous avez raison, les pertes humaines, dans ces circonstances, sont principalement imputables aux imprudences.

bob 11/04/2012 16:34


«mais si c'est une villa avec piscine... ça
résiste mieux mais c'est bien plus cher ! »


On peut mettre des normes anticyclonique
dans toute construction, de la petite case de 80m2 à la grosse maison cossue avec piscine. Dès qu'on construit en béton sur une zone construtible, généralement ça tient.

bob 11/04/2012 16:18


@Sceptique: «Chaque désatre entraîne
d'ailleurs des "mesures", qui corsètent un peu plus la Liberté.»


Quand le risque cyclonique est avéré et
régulier, je pense que la liberté peut en prendre un coup surtout sur une ile ou il n'y aucune échappatoire. Regardez la tempête de 1999 en France: aucun avertissement de la population, aucune
préparation du domicile, l'activité économique qui continue, un service météo lamentable... Forcer les gens à rester chez eux en famille, éclairés à la bougie devant la radio qui donne la
progression de la tempête, est une perte de liberté tout à fait acceptable. 

bob 11/04/2012 16:03


Oui vous avez raison,l'article parle de dégats. Toutefois, pour l'avoir vécu, quand la population est préparée et les constructions solides: les dégats sont minimes. 

Sceptique 11/04/2012 15:45


L'hôtel avait-il encore des clients, justifiant des grosses réparations? Il me semble que Madagascar* n'a pas laissé se constituer un courant touristique. Ce n'est pas une destination courante.


*Si c'est bien le pays dont vous parlez.

cdc 11/04/2012 16:38



Oui, c'est bien de Madagascar qu'il s'agit. On a refait un nouvel hôtel... Il n'y a vraiment que très peu de tourisme à Madagascar, excepté sans doute Nosy Be.