Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 20:29

On connaît mal David Suzuki en Europe. Ce généticien canadien incontestablement doué et bien doté (pas par sa famille mais par les nombreux Prix qui lui ont été attribués) est à l'origine d'une fondation et est lui-même un activiste écolo forcené en-dehors, faut-il le dire ? de son domaine d'excellence. Une description de sa position : "David Suzuki fait partie des scientifiques qui voient dans la nature, le sacré". Je me dois de préciser qu'une telle vision est extrêmement minoritaire chez les scientifiques, et même assez anti-scientifique...

En 2002, Suzuki a publié Good News For a Change.

Son chapitre 8 s'appelle Wrestling With Pluto: Cutting Toxins, Cleansing Air, La bataille contre Pluton : arrêter les toxines [encore les "toxines ! Venant d'un biologiste !], purifier l'air. Quelques extraits : 

 

Depuis que nous avons découvert la force de métaux comme le cuivre et le fer pour des pointes de flèches et de lances, nous nous sommes intéressés à des matières que nous trouvons sous terre. Mais toutes celles-là, depuis l'or, le zinc, le cuivre, le nickel et l'argent jusqu'au pétrole, le gaz, l'uranium et le charbon sont directement ou indirectement des poisons tant pour nous que pour d'autres formes de vie. Il est intéressant de de savoir que dans quasiment toutes les mythologies de l'humanité, le monde sous-terrain est un endroit où règnent la mort et les dangers, et non seulement pour le corps mais aussi pour l'âme ["l'âme" ! Pour un biologiste !] Pluton, Odin et les nains de l'Enfer [les Niebelung, je suppose] ou Mars et Vulcain, dieux associés aux métaux que nous minons depuis les dessous de la Terre, tous sont les maîtres de sombres royaumes auxquels les mortels  accèdent au péril de leur vie [oui, Lovecraft, Shub Niggurat...]. Et si certains aventuriers peuvent trouver des trésors par-là, ils sont généralement maudits par les esprits infernaux dont la vocation est de garder les trésors contre un tel vol. La revanche de Pluton nous a toujours trouvés, où que nous ayons été pour pour traîner ses trésors. Que nous pompions du pétrole des océans, extrayions de l'or des montagnes ou que nous grattions nos seules fermes et maisonnées pour y trouver du nickel ou du charbon, les carburants fossiles et les métaux lourds que nous sortons de la terre empoisonnent nos récoltes et nos arbres, détruisent les systèmes endocrines et immunitaires de nos enfants, nous apportent des maladies qui nous font dépérir et tuent nos animaux et poissons - souvent de nombreuses années après ce que nos bénéfices nous avons reçus aient été dépensés. 

La ressemblance entre tant de mythes associée entre tant de cultures concernant l'Enfer implique que, d'une certaine manière nous avons toujours su qu'il était dangereux et contre-naturel d'aller sous la terre et de voler Pluton. Mais nous savons exactement pourquoi cela est vrai et quand la mine de charbon d'effondre sur nous ou la veine de gaz explose, c'est le moindre de nos problèmes. Nous apprenons petit à petit que nos minéraux, pétrole et gaz séquestrés sous la surface de la terre par la biologie, la géologie et le temps ont une raison pour rester où ils sont. Sinon, il y a des risques qu'ils changent tout ce qui se passe sur la surface de la Planète, y compris l'atmosphère qui protège tout.

Pour finir :

Nous devons nous arrêter et laisser entre eux Pluton et ses acolytes de l'Enfer.

Donc, un monde sans aucun produit minier : fer, acier, terres rares, cuivre, clous, marteaux, caméras, TV, avions, tout, quoi ! Sauf briques (attention au feu !) poterie et macramés... Adieu à tout et vive la vie des cavernes !

 

Qu'une telle crétinerie puisse avoir "some traction" me laisse sans voix...

 

 

 

 

 

H/t Donna

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bob 08/05/2013 02:33


Ne soyez pas étonné, il avait déjà endoctriné sa fille Severn pour qu'elle prononce son discours larmoyant au somment de Rio en 1992. La même qui a ensuite tourné dans le navet bis de JP Jaud. Ce
qui me surprendra toujours c'est que Suzuki a écrit «Introduction à l'analyse génétique», un des textbook de génétique les plus utilisés à l'université. Un signe de schyzophrénie peut-être.


https://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg

cdc 08/05/2013 11:16



Ou de gâtisme... de ce même gâtisme qui, je le crains, avait fini par saisir un autre grand bonhomme, De Duve, qui était tombé récemment dans un délire malthusien assez désolant. Bah, croire que
le monde va de mal en pis est fréquent chez les vieux, ça les aide à mourir, sans doute...



Sceptique 07/05/2013 07:01


Habituellement, quand un scientifique décide de maintenir sa croyance en un monde créé, il cantonne le rôle du créateur dans le champ qui a encore échappé à la connaissance scientifique. Il est
vaste, et semble grandir encore à chaque découverte, abritant en sécurité l'objet de la foi. Dans le cas que vous relevez, on peut parler de panthéisme, et on ne voit plus quel rôle et quelle
place tiennent la science. Sa vision du monde est sans aucun cloisonnement. On est devant le mécanisme de la maladie mentale: l'effraction des limites, leur abolition.  


La connaissance n'offre aucune protection contre ce processus de rupture, qui progresse de proche en proche, jusqu'à l'envahissement total. C'est notre réflexe "dualiste" qui nous fait douter
longtemps du naufrage d'un grand esprit.

cdc 08/05/2013 11:14



C'est le "god of the gaps"... Et de fait, Suzuki est un scientifique respecté.