Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 16:26

Joli port où les Joburgois vont passer les longs week-ends, mais comme dans tous les ports, il y a des endroits peu fréquentables, pour ne pas dire de véritables coupe-gorges. Il y a aussi des endroits pleins de vie, surtout en ce moment, avec la foire des Nations-unies et son assortiment de manifestants arborant toutes sortes de costumes plus folklo l'un que l'autre. Je remarque tout bonnement que ça ne fait plus rire personne, que ça n'intéresse d'ailleurs plus grand monde. Bali, Copenhague, Cancún... chaque fois un couac retentissant. Comme le dit Fred Pearce : Durban climate deal is limping, but not dead yet, l' accord climatique de Durban boite, mais il n'est pas encore mort (New Scientist du 6/12). Pas encore. Mais tout l'article est la "chronique d'une mort annoncée" (formule ressassée à l'envi par tous les journalistes maniant le cliché à la pelle), avec les USA qui n'accepteront rien d'obligatoire si ce n'est obligatoire pour tous - ce que ça ne sera évidemment pas -, la Chine ne veut même plus discuter si on ne reconduit pas Kyoto - qui pénalise les pays développés - mais qu'elle ne fera rien en échange, et certainement pas accepter des obligations, le Canada, le Japon et la Russie vont se retirer si les USA ne s'y mettent pas... et la boucle est bouclée. Sauf évidemment l'Europe, qui  est autorisée une fois de plus à se tirer une balle dans le pied et à encore pénaliser ses industries et sa main d'oeuvre, mais là je me répète.

 

Bref, la fameuse "feuille de route" de Cancún, elle, est bien morte et enterrée.

 

Il faut dire que la plupart des journalistes ont d'autres chats à fouetter ; la couverture médiatique de cette foire au kérosène est me semble-t-il des plus réduites, and rightly so. Copenhague et Cancún occupaient les ondes et le papier, mais ça ne semble plus être le cas pour Durban. Lors de la manif d'hier à Liège contre la décision d'Arcelor-Mittal de fermer la phase à chaud, j'entendais un vague second couteau écolo dire que bien sûr il était cent pour cent solidaire avec les travailleurs, mais que ceux-ci devaient faire un petit effort pour passer à une économie moins industrielle... J'aurais aimé qu'il le déclare face aux métallos, qui, comme on le sait peut-être, on le sang chaud.

 

Bah, on a un gouvernement en Belgique, Durban passe en entrefilet à la page 8, "Il ne faut pas se faire trop d'espoir" comme titre, et la Communauté française à délégué en Afrique du Sud une vague ministricule écolo (de la Protection de la Jeunesse, pas moins !).

 

Et puis, sur la question de la sensibilité climatique, ceux qui suivent ce genre de nouvelles se refilent le lien sur un article intéressant (et nettement moins cataclysmique que tant d'autres), selon lequel un doublement de dioxyde de carbone serait associé à une augmentation de 1.7 à 2.6°K (66% de probabilité). Evidemment, il s'agit là d'une reconstruction à partir de températures estimées d'il y a 20.000 ans couplée à des modèles climatiques. Mais ceux qui font confiance à ces modèles pourront difficilement retirer cette confiance à l'un de leurs pairs sous prétexte que ses conclusions ne vont pas dans le bon (càd mauvais) sens...

Partager cet article

Repost 0

commentaires