Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 09:08

Et Foucart en fait toute une page dans Le Monde : les experts du GIEC valident les énergies vertes ! Fantastique ! Le problème, c'est que le titre et le sous-titre de l'article (Les experts du climat valident les énergies vertes. Selon le GIEC, la part des sources renouvelables pourrait approcher des 80% en 2050, à un coût abordable) ne reflètent absolument pas le contenu de celui-ci, qui est beaucoup plus low-key (et qui ne cache pas les problèmes, je l'accorde volontiers aux journalistes).

 

Bien. En fait, le GIEC a publié un "résumé pour les décideurs" de 26 pages résumant un document de 1000 pages qui sortira dans trois semaines. Quant à ce qui nous est présenté comme "experts du climat", on peut se poser pas mal de questions, un des lead authors étant délégué par Greenpeace... Rappelons que les "résumés pour les décideurs" du GIEC sont des documents hautement politiques dont chaque mot, chaque ligne, doivent recevoir l'accord des représentants gouvernementaux envoyés à la conférence. 164 scénarios sont étudiés, dont plus de la moitié aboutissent à une contribution des ER (énergies renouvelables) de 17% en 2030 et 27% en 2050. Notons en passant que cette étude reconnaît donc implicitement que nous ne disposons pas actuellement des technologies nécessaires pour ne pas dépasser les quelque 450 ppm fatidiques... Il y a même un scénario arrivant à 43% en 2030 et 77% en 2050. Loin des 80% triomphalement claironnés par Foucart, la médiane des scénarios envisagés arrive plus modestement à 27% en 2050, et encore, avec deux bémols : 1. il y aura tout de même des obstacles technologiques et sociétaux à surmonter(p.12) - il faudra attendre le rapport complet pour savoir lesquels et comment les surmonter, et 2. le coût n'est pas exactement "abordable" : suivant les quatre scénarios retenus, entre 100 et 500 milliards de dollars par an à partir d'aujourd'hui. Ce qui signifie que dans les 20 prochaines années, il faudra trouver jusqu'à quinze mille milliards de dollars. Stéphane Foucart doit être un "super-riche"...

Remarquons aussi, mais pas en passant, que les scénarios envisagés par le GIEC privilégient toujours la "biomasse traditionnelle" - autrement dit, l'usage du bois de chauffage (mais aussi du lignite, de la tourbe et des excréments animaux), qui est actuellement la partie la plus importante des ER. C'est aussi celle qui est responsable des pires déboisements, et, directement ou indirectement, de la mort de millions d'êtres humains par inhalation de fumées toxiques. "The number of people without access to modern energy services is expected to remain unchanged unless relevant domestic policies are implemented" explique le GIEC. Quinze mille milliards de dollars, et les pauvres restent pauvres... Car, et c'est là le plus remarquable, c'est que les chiffres présentés ne tiennent pas compte d'une augmentation de l'énergie consommée dans le monde, qui reste plafonnée aux 492 exajoules/an de 2008. Croissance zéro ! De plus, on ne sait rien du coût du seul scénario qui passe à 77%, il n'a pas été chiffré.

 

Pour conclure : “The substantial increase of renewables is technically and politically very challenging,” a déclaré le Professeur Ottmar Edenhofer, co-président du groupe de travail du GIEC qui a présenté lundi son rapport à Abu Dhabi. L'augmentation substantielle des ER est techniquement et politiquement un énorme défi, je ne vous le fais pas dire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stephan Savarese 20/05/2011 00:50



bravo et merci pour cette analyse!


 


l'article de Foucart est journalistiquement nul : c'est une profession de foi !


 


La religion "green" et la méthode Coué ont encore de beaux jours...



cdc 21/05/2011 01:43



Merci à vous. Hélas, il paraît que Foucart est un honnête homme ("For Brutus is an honourable man"...), mais il a des oeillères comme tant d'autres !



Laurent Berthod 12/05/2011 22:27



Merci pour ce résumé. Quand j'ai vu son titre et son auteur je n'ai même pas voulu lire l'article, pensant que, d'une façon ou d'une autre, il ne pouvait être que partial, voire mensonger.
Par ou l'on voit que les rédac-chefs qui imposent des titres racoleurs nuisent à leur journal.



cdc 14/05/2011 00:09



Ah, mais, vous savez bien qu'il faut lire ce genre d'articles ! Dans la même édition du Monde, il y avait un article croquignolet de l'inévitable Hervé Kempf qui faisait us sublime parallèle
entre les énergies de la Vie (soleil, vent, etc.) et les énergies de la Mort (en gros, tout ce qui est fossile et l'Uranium par-dessus le marché). On retrouve les vaticinations de Vandana Shiva.