Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 14:46
Ainsi donc, Mme Simonet avait été au bout de ses exigences pour empêcher une ruée des étudiants français vers les écoles belges ; ces étudiants faisaient donc les frais d'un système scolaire (français) parfaitement achaïque et schizophrène. Et, en bonne logique, Mme Simonet - et toute la Communauté française de Belgique avec elle - avait estimé que le contribuable belge-cfwb n'avait pas à remplacer le voisin défaillant.

Dans le petit monde de gauche (modérée ou extrême), les réactions étaient assez mitigées ; oui du bout des lèvres d'un côté, mais pour éviter le dumping scolaire - non franc et massif de l'autre, car il faut éviter le dumping scolaire... Et tous se retrouvent pour condamner Bologne, bien entendu.

Mais voilà, les traités ont été signés et pacta sunt servanda. La Belgique a déjà été condamnée par la CJ des CE, et peu importe qu'elle gémisse d'être "envahie" par les étudiants étrangers - ce qui, dans certains cas, est effectivement le cas.

Certains étudiants ont porté plainte, et de toute façons, la Commission ne pouvait pas ne pas être au courant. Elle a donc ouvert une procédure d'infraction contre la Belgique, qui perdra, je veux bien en prendre le pari. (*)

La frilosité de la CF de Belgique est légendaire ; ce succès des études en Belgique, même pour des raisons discutables, était une véritable aubaine. Ben non, on laisse passer, et ça retombe en partie sur d'autres filières.

Ah, la Belgique ! Petite par son territoire mais grande par son héroïsme !

(*) J'ai virtuellement gagné mon pari. le 25/6/09, la Cour de Justice européenne a rendu jeudi ses conclusions suite à une plainte déposée contre le décret limitant les étudiants européens dans les études de kiné ou de médecine, entre autres, en Communauté française. Elle confirme que ce décret est contraire à la liberté de circulation dans l'Union. Ce n'est que l'avis de l'avocat général, mais il est généralement suivi par la Cour. Mais ça ne faisait aucun doute.

Partager cet article

Repost 0
Published by Phl - dans politique
commenter cet article

commentaires