Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 16:20

bouff.jpgJuste pour dire : quelqu'un m'a demandé  "à quoi bon cloner puisque c'est cher, difficile, etc". Sans doute, pour la boucherie, c'est bien trop tôt ; mais on imagine que pour les éleveurs il pourrait y avoir de grands avantages. Plus besoin d'aller longuement chercher sur les catalogues des taureaux celui dont on achèterait les spermatozoïdes (c'est comme ça que ca se passe). SuperBoeuf IV, celui qui a telle et telle qualités et que j'ai toujours utilisé pour les laitières, eh bin, il est immortel, maintenant ! Plus besoin de lui chercher un successeur ! Et les chevaux de course, pareil !

Il y a encore plus lucratif (à court terme) dans le collimateur, cependant : la production de médicaments. Depuis pas mal de temps, on utilise des cellules transgéniques pour produire des médicaments - essentiellement des protéines comme les facteurs VIII et XIX (hémophilie), l'insuline, etc, préalablement extraits de tissus humains (le sang est un tissu), ce qui provoquait de très grandes difficultés d'obtention et des coûts pharaoniques. Environ 12% des médicaments sont produits par voie de cellules transgéniques. Mais ce processus reste coûteux et délicat ; aussi a-t-on eu l'idée de remplacer les fermenteurs classiques par des... animaux, tout simplement, qui sécrèteraient la protéine dans leur lait par exemple. En 2006, la Commission a autorisé à la distribution le premier de ces produits, l'Atryn. De nombreux autres sont dans le pipe-line.

Bien sûr, il reste de grands problèmes (précaution oblige, sans avoir à invoquer un quelconque principe) - ainsi les vaches produisant de la lactoferrine humaine recombinante  auraient une moins bonne résistance aux mastites (c'est un sujet très étudié). 

Il n'en reste pas moins que les veaux, les vaches, les cochons, les poulets, bref toute l'arche de Noé doivent dès lors être transgéniques, et ce n'est pas facile de créer des individus ayant les qualités requises. Il serait tellement plus simple d'avoir essentiellement un seul individu immortel, même s'il fallait le sacrifier pour récupérer sa production : cet Immortel, c'est le clone.

On n'y est pas encore, mais ça vient...

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans sciences
commenter cet article

commentaires