Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 14:25
OlivennesPour tout dire, les questions autour du téléchargement ne me préoccupent guère, mais j'ai trouvé un certain amusement à ce que Sarko confie à Olivennes un rapport sur le "piratage" de l'industrie du disque. Que la remise du rapport ait eu lieu en présence du gratin de la culture française (Jean Reno, Christian Clavier, Patrick Bruel...) n'en rend le spectacle que plus bouffon. Mais soit ! On trouvera des échos de la bataille chez Hugues et chez les Econoclastes, chacun sur ses positions ; je penche plutôt du côté de SM, sans doute parce que, comme lui, je n'aime pas la variété française...

On parle beaucoup du "culte de la gratuité" qui aurait cours sur le Net ; ce n'est pas juste : ce qui a cours depuis les débuts d'Internet c'est l'échange et l'ouverture plutôt que la gratuité. N'oublions pas que toutes les spécifications du Net sont des RFC échangées librement et que le mouvement d'Open Source y a puisé toutes ses possibilités. Et depuis l'origine, le shareware impliquait le versement d'une somme minime dont les internautes (je hais ce terme) s'acquittaient volontiers.

Hugues prétend que les Français ont plus le culte de la resquille que les Américains (par exemple), ce qui lui vaut une
volée de bois vert d'AD, qui, curieusement, termine son post par :

"S'il y a une exception française, elle n'est donc pas tant à chercher dans une culture nationale portée à l'incivisme : elle est plutôt à rechercher dans ce coporatisme systématique, qui fait passer les intérêts des industries en déclin avant l'intérêt général, et à vendre cette soupe aux naïfs sur le grand air de la patrie en danger et de la culture qui meurt"

Fort bien, mais c'est un exemple parfait de ce qu'il existe une relation entre la culture et les comportements (en fait c'est une évidence). L'homo economicus pur n'existe pas, que je sache ! Ce serait bien triste si l'Homme ne naviguait que suivant les optimums de Nash (et pas les optima ! J'en ai marre d'entendre les commentateurs parler de "scenarii de fin de crise" !). Notez que ce serait peut-être triste mais vrai ; mais en l'occurrence, ce n'est pas vrai. L'Homme est un animal moral, on a pu le mettre en évidence par tout un tas d'expériences menées un peu partout dans le monde, dans les sociétés les plus archaïques comme les plus technologisées, ainsi que dans les "jeux de vie" où les Stratégies Evolutivement Stables (ESS) ne tolèrent jamais les pique-assiettes - vous en trouverez de très joyeux exemples chez
Matt Ridley.

Pour en revenir à la resquille "française", on pourrait avancer que la France étant en retard sur les USA par rapport au Net, ils n'ont pas vu la montée progressive de l'élément marchand - ils y ont été immédiatement confrontés. Ouais. L'aspect "hacker" aussi, qui semble s'émousser aux USA mais qui est encore très vivant ailleurs. Ouais. Quoi qu'il en soit, je reste convaincu avec RCE que le lien entre le "piratage" et la baisse des ventes de CD n'est absolument pas établi ; c'est tout de même bien connu que connexité n'implique pas causalité (voir également le papier d'Andersen et Frenz sur la question).

Tout ceci parce que ce midi, sur BFM, on parlait de la prochaine nouvelle chaîne Netique d'Edwy Plenel ; son raisonnement imparable était : il y a trop de sites Web et pas assez de publicité, ergo il faudra payer. Je n'en disconviens pas, pour autant que la somme ne soit pas astronomique (s'abonner à certains sites de trading est hors de prix, mais c'est un autre sujet - on remplace des newsletter à abonnement coûteux par l'accès à un site Web). 

On achète des livres sur le Web. On achète des disques sur le Web. On achète des leçons sur le Web (je ne parle pas des "tutorials" gratuits qui sont souvent d'un intérêt discutable) - sous la forme d'un accès à un livre en .pdf, du téléchargement d'un fichier .mov ou .wav, etc. Mais le fin du fin - et c'est occupé à se généraliser - c'est l'accès (payant, bien sûr) en streaming aux leçons (un exemple ici). Ce n'est pas donné, mais ça vaut ses 300$ par an. IMHO, ce business model est excellent. Notez que les contrôles sont légers (ils trackent l'IP, évidemment) tout simplement parce qu'on ne peut pas faire beaucoup plus... On va bien rigoler quand la Commission ad hoc du rapport Olivennes se mettra à plancher là-dessus... Chaque fois qu'on a voulu verrouiller, les petits malins de la confrérie du Net ont trouvé la parade : c'est normal, ça les excite !

Une seule solution : tout ce joli monde au dépôt ! Crac !

PS (longtemps après !) : un article des Econoclastes sur la Quadrature du Net

Partager cet article

Repost 0
Published by cdc - dans actualité
commenter cet article

commentaires