Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 10:53

http://www.washingtonexaminer.com/brussels-has-a-lot-to-learn-from-the-brexit-vote/article/2597813

Les réactions hystériques des institutions européennes en ce qui concerne les OGM, le glyphosate, les néonicotinoïdes... Il ne faut pas s'étonner que les agriculteurs britanniques aient voté massivement pour le Brexit ! Le terrorisme intellectuel des Ecolos paye, les politiciens sont aux abois parce que leurs électeurs mordent aux malhonnêtetés et mensonges diffusés par Greenpeace et al. et repris complaisamment par une Presse qui ne fait plus son métier - Le Monde et The Guardian, eux, ne sont plus que des machines de propagande.

J'entendais l'autre jour à la RTBF une petite vignette consacrée à Solar Impulse II, d'où il ressortait que c'était une pure machine à faire de la pub aux sponsors, qu'une bonne partie de l'énergie de SI venait de ses batteries chargées aux escales (par de la bonne électricité nucléaire ou carbonée) et que s'il s'agissait effectivement d'un exploit, il était sportif, mais nullement technologique. J'en étais pantois. Mais j'ai vite compris : c'étaient les vacances et les responsables de l'info devaient être sur les plages. Quelques jours plus tard, une autre vignette défavorable à Greenpeace me confortait dans mon jugement - la censure verte était absente.

En Californie, pays de l'activisme vert absurde, certains n'ont pas hésité à interdire le glyphosate pour le remplacer par des herbicides bien plus toxiques :

http://www.huffingtonpost.com/jon-entine/glyphosate-chemophobia-gr_b_10223842.html

On pourrait en rire...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 31/07/2016 14:49

Je suis entré en résistance. Ma réserve de glyphosate durera bien jusqu'à ma mort!

cdc 31/07/2016 23:25

Je l'utilise de temps en temps sans peur ni sans crainte... Je me souviens d'avoir discuté de cela avec un agriculteur des environs de Lausanne, voisin de notre nièce, qui cultive une partie de sa production en bio. Il avait une septantaine d'années et nous racontait comment son père et lui combattaient les pestes : arséniure de mercure (je peux me tromper, mais c'était assez épouvantable), bouillies mortelles et parfaitement empoisonnées. Puis les organochlorés détestables, et tout le bazar. Et il était très content d'utiliser pour une autre partie de sa production des pesticides modernes, tout en réservant quelques ares (c'est une petite production) au bio, avec évidemment l'accès ouvert aux clients qui viennent eux-mêmes cueillir ses belles salades et autres plantes. Il rigolait, ça lui rapportait bien même si les clients décidaient combien le payer...