Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 15:39

« Bonne nouvelle n. France 2 met à pied son " M. Météo " climatosceptique, Philippe Verdier ... »

C’est un tweet d'Audrey Garric, chef du service "planète" du "Monde":
​https://twitter.com/audreygarric/status/654518723911491585

On sait que Le Monde est très attaché à la liberté d’expression, pour autant qu’il ne s’agisse pas d’un connard de climato-sceptique, et pour le service « planète » du Monde est réputé climato-sceptique quiconque émet la moindre critique sur les travaux du GIEC, en ce compris ses résumés pour les décideurs, pièces maîtresses rédigées dans le plus grand secret par des fonctionnaires des divers Etats représentés (Donna explique ici le mode de fonctionnement du GIEC).

Madame Garric est-elle plus malhonnête que stupide ou plus stupide que malhonnête ? Difficile à dire, mais elle se montre malhonnête en publiant le graphique suivant :

 

Pas de liberté pour les critiques du GIEC !

qui lui « permet » d’affirmer que le modèle colle parfaitement avec les observations et qu’il faut donc lui faire entièrement confiance pour le futur. Magnifique prévision ex-post , comme si Madame Soleil affirmait que les astres lui permettant de prévoir que Jules César serait assassiné vers la mi-mars -44 et JFK en novembre 1963, il fallait donc écouter ses prévisions ultérieures. Je n’invente pas, la procédure est tout à fait courante et admise par le GIEC : “When initialized with states close to the observations, models ‘drift’ towards their imperfect climatology (an estimate of the mean climate), leading to biases in the simulations that depend on the forecast time. The time scale of the drift in the atmosphere and upper ocean is, in most cases, a few years. Biases can be largely removed using empirical techniques a posteriori.”
(Ref. Contribution from working group I to the fifth assessment report by IPCC; On the physical science basis; 11.2.3.1 Decadal Prediction Experiments).

Elle se montre stupide parce que, tout de même, pourquoi avoir arrêté le graphique en 2000 ? Nous sommes fin 2015, ça fait bizarre et ça devrait mettre la puce à l’oreille des braves gens…

Voilà le graphique complet (depuis 1980) :

Pas de liberté pour les critiques du GIEC !

Là, c’est tout de même un peu moins bon… 20/20 hindsight but no skill… En fait, depuis 1998 (qui avait été claironnée l’année la plus chaude depuis 1000 ans – et l’année d’un Niño exceptionnellement actif), les températures se sont stabilisées – c’est la « pause », d’abord farouchement niée par les tenants du GIEC, puis admise du bout des lèvres, puis « expliquée » (en fait, explained away) par une quantité d’hypothèses ad hoc et incompatibles entre elles.

Notons aussi que le nuage 5-95 est assez idéalisé. Quand on s’intéresse aux prévisions détaillées, on arrive à un vrai fouillis :

Pas de liberté pour les critiques du GIEC !

mais les conclusions tiennent : 20/20 hindsight but no skill.

Prenons garde tout de même à ces tentatives de criminaliser les critiques, tentatives qui deviennent de plus en plus inquiétantes et qui ne s’embarrassent même plus de démocratie : « Climate change: Climate justice more vital than democracy » est le titre d’un article paru dans Nature. Sans même parler des menaces du célèbre vaccino-négationniste Robert Kennedy, Jr.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 23/10/2015 06:27

Mes yeux m'ont trahi, ma dernière phrase est incompréhensible. Je voulais écrire "ils sont privés de Sibérie, et je suis passé à une autre idée.

Sceptique 23/10/2015 06:23

Le dogmatisme des écologistes ne peut se dispenser d'une dérive totalitaire, car l'homme fait de la résistance. Dieu s'est cassé les dents à maintes reprises, et a fini par lâcher prise. Ses successeurs écologistes ne peuvent se contenter d'un nouveau catéchisme, l'Inquisition est indispensable. Ils sont, hélas pour eux, les bûchers lâcheraient trop de CO2!