Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humeur !

Nucleardelinquent teen 150x200BioHockey%20Stick%20Jacket3 HandsOff-copie-1 

Recherche

Articles Récents

Autres Liens

16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 21:57

Article très intéressant dans la livraison d'octobre du Scientific American : pourquoi les Humains vivent-ils si vieux ?

C'est un réel problème, et les généticiens planchent là-dessus, parfois aussi avec l'aide des sociologues (et je persiste à prétendre que les sociologues n'ont plus l'importance qu'on leur accordait il y a peu. Pour ma part, je le regrette, comme je regrette cette surpsychologisation assommante qui nous entoure).

On a apporté tant d'hypothèses à ce sujet, mais sans aucune réponse valable.

Il y a bien sûr ceux (et j'en suis part) qui pensent que le vieillissement est évidemment "naturel" mais doit et peut être combattu. S'il est possible d'être immortel, pourquoi pas ? Mais une telle immortalité ne doit que passer par une volonté de l'accomplir, loin des interdictions religieuses. C'est le point de vue des "transhumains", une jolie bande très américaine ("Only in America!") dont on peut trouver quelques illustrations dans le livre des plus amusants d'Ed Regis, Great Mambo Chicken & The Transhuman Condition.

Revenons à notre athérosclérose fatale. L'article cité ci-dessus suggère (ce n'est évidemment qu'une première étude) que l'athérosclérose n'est nullement une maladie moderne et qu'elle pourrait être due (au moins en partie) à notre merveveilleux système immunitaire...

Vivrons-nous bien plus longtemps bientôt (et même plutôt ?).

En ce qui me concerne, j'aimerais vivre, ça va de soi, plusieurs siècles, sinon plusieurs millénaires... J'en ai discuté récemment avec des amis que cela choquait !

 

Tant pis pour eux... et tant pis pour moi...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 23/03/2014 05:28

Entre la préhistoire et notre époque, "l'espérance de vie" moyenne n'a que... doublé. Ses progrès actuels sont plus lents, et ne le doivent qu'aux progrès du niveau de vie, de la prévention, de la prise en charge des pathologies. Nous ne deviendrons jamais immortels, et la qualité du vieillissement sera toujours inégale. Beaucoup de fins "végétatives" pour quelques unes fringantes.
Cette perspective, dont l'homme est conscient, est finalement stimulante. Nous en sommes des exemples, non?